logo cvvsfc
image d'entète
A. Schleicher -> Ka8






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Ka8 (A. Schleicher)

Jeunes et Ka8
Après l'interruption provoquée par la guerre, le vol à voile allemand retrouve son dynamisme. En 1955, le fabricant Alexander Schleicher entreprend la construction du Ka7. Sorti des ateliers de Poppenhausen en 1957, ce biplace école connait un vif succès, et très vite, le besoin d'offrir un monoplace équivalent se fait sentir.
En effet, les modèles disponibles sont inadaptés à l'activité école. La décision de contruire le Ka8 est prise dès les premiers vols du Ka7 en 1957.

Le constructeur Alexander Schleicher

Depuis 1927, Alexander Schleicher est établi à Poppenhausen en Allemeagne. Aujourd'hui, ses 115 employés construisent une centaine de planeurs par an qui sont exportés dans le monde entier. Superbement documenté, l'ouvrage de Richard Ferriere retrace cette saga de 1951 à 1983.
Grâce à leur extraordinaire longévité, les bois et toiles Ka7, Ka8 et ASK13 sont très utilisés pour l'école de début. Leurs équivalents plastic ASK21 et ASK23 assurent dignement la succession puisque l'ASK21 est aujourd'hui le seul planeur dont le potentiel atteind 18000 heures de vol.
Ses actuels planeurs de performance dépassent la finesse 60, en mono et en biplace.

Le concepteur Rudolf Kaiser

Né en 1922, Rudolf Kaiser a consacré toute sa vie au vol à voile qu'il pratique dès l'âge de 15 ans.
Il construit le prototype de son premier planeur, le Ka1, dans son appartement durant l'hiver 1951-1952.
S'il collabore avec Egon Scheibe pour la conception du Zugvogel et du Spatz, c'est à la conception des planeurs Alexander Schleicher qu'il consacre l'essentiel de sa carrière jusqu'en 1983.
Les modèles dont le nom commence par Ka sont de sa conception exclusive (Ka1/2/3/4/5/6/7/8/10). Les modèles ASK (ASK13/14/16/18/21/23) sont construits en collaboration avec Alexander Schleicher).

Le Ka8: "Un planeur d'entrainement et de performance"

En 1957, le biplace école Ka7 vient de sortir, avec une finesse de 26. Les monoplaces disponibles sont inadaptés aux vols d'entrainement des debutants:
- la finesse 18 du Ka2 est très insuffisante,
- le planeur de "haute performance" Ka6 exige un pilotage délicat, notamment à cause de sa gouverne de profondeur monobloc. De plus, son prix de revient est trop élevé pour le marché des monoplaces de début, notamment à cause de la structure monocoque du fuselage.
Le cahier des charges du Ka8 s'impose: la finesse du Ka7, solide, économique et facile à piloter, et la plaquette commerciale vante un "planeur d'entrainement et de performance"

Le Ka8 vole pour la première fois en novembre 1957:
- la formule aérodynamique moderne du Ka8 privilégie les qualités de vol aux basses vitesses avec une surface alaire supérieure à celle du Ka6 et le profil Göttingen du Ka7,
- un fuselage robuste entoilé, avec une structure en treillis de tubes d'acier soudés. Seul le cockpit est habillé d'une coque profilée pour améliorer le CX.
- les deux empennages ont un plan fixe en contre-plaqué et une gouverne entoilée,
- le train d'atterrissage comprend un patin en frêne et une roue fixe.

Le Ka8 A est produit en 6 exemplaires à cause du manque d'efficacité des ailerons et du manque de visibilité.
Le Ka8 B sera un best-seller produit en 1180 exemplaires.
Une modernisation du poste de pilotage et une modification du train d'atterrissage donnera lieu à la version C, produite en seulement 10 exemplaires.
Le modèle ci-contre est un Ka8 B équipé de la verrière panoramique.

Le planeur des jeunes

En Allemagne où le vol à voile est un sport répandu, des activités spécifiques sont organisées par la section "jeunes" dans la majorité des clubs. Grâce au faible prix de revient du Ka8, les nombreux camps d'été sont accessibles à tous.

Le Ka8 Torpedo

Le Ka8 est léger, plus que dans tout autre planeur, la sensation de liberté et de communion avec l'environnement est saisissante.
Certains ont poussé plus loin en remplaçant la verrière par un petit pare-brise. Cheveux dans les barbulles, sensations fortes garanties...

Le moto-Ka8

En 1967, von Bomhard transforma un Ka8 en motoplaneur, en montant un moteur au sommet d'un mât amovible fixé derrière le siège du pilote.
Le faible poids du Ka8 et sa vitesse minimum inférieure à 60 km/h rend l'opération possible avec un moteur de faible puissance: 10cv, 160cm3 et 8kg.
Certes, les performances de l'avion de chasse sont loin: c'est 3 fois moins que la puissance du Cricri qui ne pèse que 70kg !
Le manque de fiabilité du moteur a stoppé l'expérience, et un seul appareil Ka8/T a été construit.
Sans qu'il nous soit possible de dire si c'est le prototype, nous avons retrouvé un Ka8/T.

Tous les Ka8 du monde...

... ou presque.
A l'occasion de ce premier chapitre planeur, nous avons recueilli les photos de Ka8 présentes sur Internet.
C'est la preuve de la popularité et de la longévité de cette merveilleuse petite machine à voler, puisque plus de 450 exemplaires font encore la fierté de nombreux clubs dans le monde entier.
Si vous ne tourvez pas le votre, envoyez nous sa photo.

... et les plus beaux...



... après les nôtres ;-)



Insolite Ka8



Les modèles réduits

On peut être amoureux du Ka8 et garder les pieds sur terre...
C'est le cas des amateurs de modèles réduits qui ont construit des machines magnifiques de toutes tailles. Par leurs qualités de vol, certaines n'ont rien à envier à l'original.
Ne manquez pas de consulter les liens cités en fin de page.

Construisez le votre!

Il existe un kit pour construire en magnifique Ka8 en bois.
Conçu par la société Flair, il est commercialisé en France par la société Copaero, et a fait l'objet d'un test dans la presse spécialisée.
Le lien ci-dessous permet de télécharger cet article.

Plaquette commerciale du Ka8



Caractéristiques techniques

Dimensions
Envergure 15 m
Longueur 7 m
Surface alaire 14,2 m2
Allongement 15,9 m
Poids
Poids à vide 190 kg
Poids maxi 310 kg
Charge Utile 120 kg
Charge Alaire 19,5 kg/m2
Vitesses
Vitesse de décrochage 54 km/h
Vitesse de treuillage 100 km/h
Vitesse de manoeuvre 130 km/h
Vitesse de remorqué 130 km/h
Vitesse à ne pas dépasser 200 km/h
Finesse
Taux de chute mini 0,64 m/s
Finesse max 27
Vitesse de finesse max 72 k/h

Polaire Plan 3 vues

Finesse par vent de face Finesse en descendance


Construction


Profil de l'aile du Ka8

X: Abscisse du profil en pourcentage de la corde
Ye: Ordonnée de l'extrados en pourcentage de la corde
Yi: Ordonnée de l'intrados en pourcentage de la corde


Des liens vers le Ka8