logo cvvsfc
image d'entète
Le décollage -> Mise en piste






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

L'envol

Le premer vol plané


Le premier homme qui ait tenté et (presque) réussi à voler est Abbas Ibn Firnas. De religion islamique ce chercheur éclectique étudiait la physique, la chimie, l'astronomie. Venu à Cordoue, en Espagne, pour enseigner la musique, il a mené des recherches et des expériences dans différents domaines. Il a découvert comment fabriquer du verre, construit un planétarium, ... et un planeur. Il s'agissait d'une paire d'ailes en bois, garnies de plumes. En 875, il s'élance du haut d'une tour surplombant une vallée. Il a plané sur plusieurs centaines de pieds. L'attérissage a été difficile. Il mourra en 888 des suites de ses fractures.
Malgré tout, son analyse de l'échec était prometteuse: il avait compris son erreur, il aurait dû ajouter une queue à son appareil. Il a laissé son nom à un cratère de la Lune, une statue le représente sur la route de l'aéroprt international de Bagdad.

La mise en piste

La journée du vélivole commence par la vérification et la préparation du matériel. Les vols sont prévus en fonction des informations spécifiques au vol à voile fournies par Météo-France. Les pilotes partant en circuit préparent leur vol. Sur la photo de droite, Sébastien "balaste" son planeur. Il remplit d'eau des réservoirs placés dans les ailes. Ce poids supplémentaire permettra d'atteindre des vitesses plus élevées.

Les planeurs sont ensuite amenés à pied au seuil de piste, tirés par des "golfettes"

Avant le premier vol, le pilote fait la visite prévol du planeur. Tous les organes vitaux sont vérifiés, et les planeurs sont équipés (batterie, parachute, enregistreur de vol, etc.).