logo cvvsfc
image d'entète
Le décollage -> Remorquage






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Le remorquage

Remorquage d'un ASK13


Le remorquage est le mode de lancement des planeurs le plus connu du grand public, notammment parce qu'un programme d'aide aux clubs a permis de financer l'achat de remorqueurs. Bien que plus onéreux que le treuil, il conserve des avantages et des partisans.

Le premier intérêt du remorquage est qu'il permet d'amener le planeur dans les ascendances (s'il y en a !), ou sur une pente bien exposée au vent. Les chances que le vol se poursuive sont ainsi plus grandes. L'expérience du pilote remorqueur qui est presque toujours un vélivole est prépondérante.
En revanche, du fait de la consommation de l'avion, du coût de son entretien, et du prix (...des taxes) de l'essence, le prix du décollage calculé sur la base du prix de la minute devient vite un limite au nombre de vols ou de vélivoles.

La configuration du terrain et son environnement imposent parfois l'emploi du remorqueur. Un trop faible longueur de piste ne permet pas toujours d'atteindre des altitudes de départ correctes avec un treuil.
Une piste située au coeur du trafic d'un aéroport important, ou cernée par des habitations rendent l'emploi du treuil plus délicat.

Le remorqueur ci-contre est le plus répandu dans les clubs. Ces Rallyes ont été financés par l'intermédiare de la FFVV dans les années xxxx pour relancer le vol à voile. Le parc est maintenant ancien, et son renouvellement est à l'ordre du jour. Les ULMs modernes ou les motos-planeurs ont été testés dans ce cadre, parfois avec succès.