logo cvvsfc
image d'entète
Planeur -> Le pilotage






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Le pilotage du planeur

Notre ami


Nous avons vu dans la page précédente que le planeur tire l'énergie de son poids. Son vol n'est qu'une façon élégante de tomber. Cette alchimie résulte de sa construction et de son pilotage. Il doit être précis, mais reste simple et sûr. La preuve est qu'on peut voler seul à 15 ans, et être breveté à 16 ans.
Avec cette page, vous découvrirez les commandes de base du planeur, l'équivalent du volant d'un voiture. Pour apprendre à passer les vitesses, venez nous voir au club ;-)

La gouverne de profondeur

La profondeur est la gouverne horizontale située à l'arrière du planeur. La commande qui permet de la manoeuvrer est le manche. En déplaçant le manche d'avant en arrière, on fait tourner le planeur dans l'espace autour de l'axe passant par ses ailes (axe de tangage).
En tirant sur le manche vers l'arrière, l'aile du planeur aura une incidence plus grande, il montera et ralentira.
En poussant le manche vers l'avant, l'aile du planeur aura une incidence plus faible, il descendra et prendra de la vitesse.

Les ailerons

Les ailerons sont situés à l'extrémité de chaque aile. La commande qui permet de les manoeuvrer est le manche. En déplaçant le manche latéralement, le planeur tourne dans l'espace autour de l'axe passant par son fuselage (axe de roulis).
En poussant le manche vers la gauche, le planeur s'incline à gauche. L'inclinaison de la résultante aérodynamique entrainera le planeur dans cette direction.
En poussant le manche vers la droite, le planeur s'incline à droite. L'inclinaison de la résultante aérodynamique entrainera le planeur dans cette direction.

La gouverne de direction

La direction est la gouverne verticale située à l'arrière du planeur. Les commandes qui permettent de la manoeuvrer sont les palonniers. En poussant le palonnier droit ou gauche, on fait tourner le planeur dans l'espace autour de l'axe vertical (axe de lacet).
Les mouvements des palonniers accompagnent le mouvement latéral du manche lors d'un virage. En orientant la gouverne de direction, ils permettent de maintenir le planeur dans une position symétrique par rapport au vent relatif.

Contrôle de la symétrie

Le pilotage du planeur consiste à positionner le planeur dans l'espace de façon à ce que le changement de direction de la résultante aérodynamique lui imprime la trajectoire voulue.
La position idéale du planeur s'obtient en conjugant le mouvement des trois commandes.
La photo ci-contre est prise en spirale dans une ascendance (on distingue un bon 3m/s sur le variomètre). L'inclinaison du planeur est indiquée par la ligne d'horizon. Le fil de laine bien droit dans l'axe du fuselage montre que l'écoulement de l'air est parfaitement symétrique.