logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 2/29

Passant d'une ligne droite à un virage, le pilote doit :

a - augmenter la valeur de la résultante aérodynamique en tirant sur le manche.

b - diminuer la valeur de la résultante aérodynamique en poussant sur le manche.

c - maintenir constante la valeur de la résultante aérodynamique.

2 - phase 10/22

Vous avez prévu une arrivée sur le plan 20 de finesse. La finesse maximale en air calme de votre planeur est de 30. Vous débutez cette arrivée à 26 km et à 1 300 m de hauteur. Hélas, vous subissez une forte descendance et vous vous retrouvez à 20 km du terrain à une hauteur de 800 m seulement, vous allez ?

a - caler votre Mac Cready à 0 et reprendre de la hauteur dès que possible.

b - repérer un champ à proximité et préparer la prise de terrain.

c - poursuivre l'arrivée sans reprendre de hauteur car la finesse maximale de votre planeur vous permet de rentrer au terrain avec une marge de sécurité.

3 - phase 6/26

Où aurez-vous le plus de chance de rencontrer des conditions météorologiques favorables au vol à voile thermique ?

a - sous les surfaces frontales.

b - dans le secteur chaud.

c - dans la traîne.

4 - phase 8/29

Deux planeurs identiques sont en virage à la même inclinaison. Le planeur 1 vole à la vitesse donnant le taux de chute minimale. Le planeur 2 vole à une vitesse indiquée supérieure de 20 km/h à celle du planeur 1.

a - le planeur 1 a un rayon de virage plus petit et une vitesse verticale de chute plus faible que le planeur 2.

b - le planeur 2 a un rayon de virage égal à celui du planeur 1, mais il a une vitesse verticale de chute plus forte.

c - le planeur 2 a un rayon de virage plus grand et une vitesse verticale de chute plus faible que le planeur 1.

5 - phase 6/42

Sur un planeur de conception récente les aérofreins peuvent être sortis :

a - à n'importe quelle vitesse.

b - jusqu'à la vitesse correspondant à l'extrémité de l'arc blanc tracé sur l'anémomètre.

c - jusqu'à la vitesse correspondant à l'extrémité de l'arc vert tracé sur l'anémomètre.

6 - phase 8/16

Dans un système ondulatoire, la tranche inférieure appelée 'couche sous ondulatoire turbulente' a une épaisseur qui :

a - est pratiquement toujours supérieure à l'épaisseur de la couche laminaire.

b - peut varier de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres.

c - est de quelques dizaines de mètres le matin et le soir et peut atteindre 200 à 300 mètres au cours de journée quand la convection se développe.

7 - phase 4/15

Vous subissez du vent arrière en étape de base. Comment prévoyez-vous l'exécution du dernier virage ?

a - comme s'il n'y avait pas de vent.

b - vous le débutez plus tôt qu'à l'habitude.

c - vous le débutez plus tard qu'à l'habitude.

8 - phase 1/2

On appelle bord d'attaque :

a - la partie avant du fuselage.

b - la partie arrière de l'aile.

c - la partie avant de l'aile.

9 - phase 2/13

Si on augmente la traînée d'un planeur, ce dernier voit son angle de plané :

a - rester constant.

b - diminuer.

c - augmenter.

10 - phase 4/4

Le vent effectif se manifeste par :

a - une modification de la vitesse sol.

b - un effet de dérive.

c - rien : c'est un vent théorique n'ayant aucun effet.

11 - phase 7/13

Au cours d'une spirale, l'aiguille du variomètre passe par un maximum, puis retombe à des valeurs faiblement positives. Pour vous centrer, vous :

a - desserrez la spirale avant l'indication maximale du variomètre, puis resserrez quelques secondes plus tard.

b - inversez le sens de spirale quand l'aiguille du variomètre indique la valeur minimale.

c - vous mettez en ligne droite peu après l'indication variométrique maximale puis reprenez la spirale quelques secondes plus tard.

12 - phase 10/23

Sur le dessin, vous êtes sur la pente n° 2 et désirez rejoindre la pente n° 1 en perdant le minimum de hauteur. Quelle est la meilleure trajectoire ?

a -

b -

c -

13 - phase 3/14

La pente d'approche est choisie de telle sorte que :

a - le pilote n'ait pratiquement pas à sortir les aérofreins pendant la finale.

b - le pilote ait à utiliser tous ses aérofreins pour se poser à l'endroit voulu.

c - le dosage des aérofreins soit une moyenne entre la finesse maximale, aérofreins rentrés et le dosage plein aérofreins, permettant ainsi des corrections de pente dans un sens ou dans l'autre.

14 - phase 2/27

Le pilote s'oppose au lacet inverse en agissant :

a - sur le manche latéralement et sur le palonnier du côté opposé.

b - sur le compensateur.

c - sur le palonnier du même côté que sur le manche latéralement.

15 - phase 10/12

Sur quels documents relevez-vous, avant de partir en circuit, les fréquences radio et les consignes particulières des aérodromes sur lesquels vous pourriez atterrir ?

a - cartes d'atterrissage à vue V.A.C.

b - carte de France 'vol à vue et radionavigation' au 1/1 000 000 è.

c - carte aéronautique au 1/500 000 è.

16 - phase 2/15

La finesse est égale au rapport :

a - vitesse horizontale du planeur sur vitesse verticale du planeur.

b - distance parcourue sur hauteur perdue.

c - les deux propositions ci-dessus sont exactes.

17 - phase 1/21

Vous allez accrocher un câble à un planeur :

a - vous utilisez le premier anneau disponible, car il doit être étudié pour se fixer sur tous types de crochets.

b - dans tous les cas, vous utilisez un gros anneau car tous les planeurs volant en France sont équipés de crochets Aérazur.

c - vous vérifiez la marque du crochet équipant le planeur, et en fonction de celle-ci, vous choisissez l'anneau correspondant : - crochet Tost allemand : anneau de diamètre intérieur 20 à 25 mm. - crochet Aérazur français : anneau de diamètre intérieur 30 mm.

18 - phase 3/5

Vous êtes en remorqué en ligne droite et par suite d'un mauvais contrôle de l'inclinaison, vous vous retrouvez fortement désaxé à droite de l'avion remorqueur :

a - vous inclinez franchement le planeur à gauche et revenez à inclinaison nulle en passant dans l'axe de l'avion.

b - vous créez une faible inclinaison à gauche et aidez ainsi la traction du câble à vous ramener dans l'axe.

c - vous sortez les aérofreins pour augmenter la traction sur le câble.

19 - phase 4/7

Le planeur A vole à 80 km/h et le planeur B à 110 km/h. Ils subissent tous les deux le même vent traversier :

a - leurs dérives seront égales.

b - le planeur A doit afficher une correction de dérive plus forte que B.

c - le planeur B doit afficher une correction de dérive plus forte que A.

20 - phase 4/21

Le taux de chute du planeur :

a - est plus fort pour toutes les vitesses différentes de la vitesse de taux de chute minimal.

b - est proportionnel à la vitesse du planeur.

c - a une valeur constante pour une plage importante de vitesse.

21 - phase 6/14

Les isothermies et inversions sont des tranches d'air :

a - stables.

b - instables.

c - parfois stables, parfois instables.

22 - phase 6/30

Le décrochage a lieu :

a - à différentes incidences.

b - toujours à la même incidence.

c - toujours à la même vitesse quel que soit le poids du planeur ou le facteur de charge.

23 - phase 10/13

Parmi les documents ci-dessous, un seul ne doit pas nécessairement figurer à bord d'un planeur en vol sur la campagne. Lequel ?

a - le certificat d'immatriculation.

b - le manuel de vol.

c - la licence du pilote.

24 - phase 6/5

Un vent de 310 ° est un vent qui vient du :

a - Nord-Ouest.

b - Sud-Est.

c - Nord-est.

25 - phase 4/22

Dans une descendance, pour conserver la meilleure finesse possible, vous devez voler :

a - à la vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse en air calme.

26 - phase 4/3

Quand le vent est de face, toutes erreurs instrumentales mises à part, qu'indique l'anémomètre ? Une vitesse :

a - égale à la vitesse sol.

b - inférieure à la vitesse sol.

c - supérieure à la vitesse sol.

27 - phase 2/1

Sur un planeur en vol, le vent relatif :

a - est de valeur égale et de direction opposée à la vitesse.

b - est de valeur égale et de même sens que la vitesse.

c - ne dépend que des conditions météorologiques.

28 - phase 9/12

La pénétration d'un espace de classe D est soumise à clairance du contrôleur :

a - vrai.

b - faux.

c - seulement pour le VFR spécial.

29 - phase 3/17

Lors de l'atterrissage, vous rebondissez assez fortement : la correction est la suivante :

a - vous poussez sur le manche en rentrant les aérofreins.

b - vous poussez sur le manche en sortant les aérofreins.

c - vous rentrez les aérofreins en évitant une forte action sur le manche vers l'avant et vous reprenez la manoeuvre d'arrondi un peu plus loin.

30 - phase 1/10

La commande d'ouverture de la verriere, quand elle ne fait pas fonction de commande de largage de verriere, doit être de couleur :

a - blanche.

b - jaune.

c - verte.

31 - phase 1/23

Parmi les réponses proposées, quelle est celle qui remplit toutes les conditions pour que l'aile d'un planeur prêt au décollage puisse être levée ? 1 - câble tendu. 2 - axe de décollage dégagé. 3 - aérofreins rentrés. 4 - pouce du pilote levé. 5 - avion remorqueur plein gaz. 6 - aucun appareil sur le point d'atterrir.

a - 1, 2, 4, 5, 6.

b - 1, 4, 5.

c - 1, 2, 3, 4, 6.

32 - phase 6/7

Dans l'hémisphère Nord, le vent :

a - se dirige des basses pressions vers les hautes pressions.

b - tourne autour des anticyclones dans le sens des aiguilles d'une montre.

c - tourne autour des dépressions dans le sens des aiguilles d'une montre.

33 - phase 1/4

L'envergure est :

a - la distance maximale entre l'avant et l'arrière du planeur.

b - la distance maximale entre les 2 extrémités d'ailes.

c - la distance entre le bord d'attaque et le bord de fuite de l'aile

34 - phase 7/7

Comment se caractérise, sous nos climats, la disparition de la convection en fin de journée ?

a - les ascendances se poursuivent plusieurs heures après le coucher du soleil et ne disparaissent totalement que pendant la nuit.

b - les ascendances diminuent d'intensité en s'espaçant les unes des autres.

c - les ascendances disparaissent brutalement au moment où le soleil disparaît à l'horizon et ne réchauffe plus le sol.

35 - phase 3/22

Le sens d'atterrissage indiqué par ce T est le sens :

a -

b -

c -

36 - phase 7/3

Lors du décollage, vous constatez pendant la phase de mise en vitesse (palier près du sol) que le variomètre indique + 3 m/s. Vous en concluez :

a - qu'il existe une ascendance dans les environs.

b - que c'est un variomètre à énergie totale.

c - que ce variomètre a un fonctionnement défectueux.

37 - phase 4/28

Vous volez à 108 km/h. Votre variomètre indique - 1 m/s. Vous arrivez dans un secteur où la masse d'air descend à 1 m/s, votre variomètre indique donc - 2 m/s. Si vous gardez la Vi constante, votre finesse passe de :

a - 30 à 15.

b - 30 à 20.

c - 15 à 30.

38 - phase 7/14

Un jour de thermiques purs, vous recherchez préférentiellement les ascendances :

a - sur les zones marécageuses.

b - sur les zones fortement contrastées où les différences de température au sol sont bien marquées.

c - au-dessus des forêts.

39 - phase 7/4

Lorsque l'inversion nocturne est très épaisse, la convection utilisable pour le planeur :

a - risque de ne débuter que dans le courant de l'après-midi.

b - risque de débuter tôt le matin.

c - ne subit pas d'influence particulière.

40 - phase 6/25

Qu'appelle-t-on la traîne ?

a - c'est dans une perturbation, la zone comprise entre le front chaud et le front froid.

b - c'est la zone s'étendant à l'arrière du front froid.

c - c'est la partie arrière d'un cumulo-nimbus.

41 - phase 1/6

Les ailerons sont :

a - deux surfaces mobiles occupant le bord de fuite de l'aile près des extrémités de celles-ci.

b - constituées par l'ensemble des surfaces verticales situées à l'arrière du planeur.

c - fixées au bord de fuite de l'aile, à partir de l'emplanture, et ne s'étendant que sur une faible partie de l'envergure, de part et d'autre du fuselage.

42 - phase 6/21

Ce nuage est :

a - un nuage lenticulaire.

b - le sommet d'un cumulo-nimbus.

c - un cumulus plat.

43 - phase 3/20

Un planeur arrive sur votre gauche, à la même altitude que vous :

a - vous avez priorité et maintenez votre trajectoire sans plus vous occuper de l'autre.

b - il a la priorité et vous dégagez à droite,

c - vous avez priorité, mais vous devez sans cesse garder le contact visuel sur l'autre planeur et être prêt à chaque instant à engager une manoeuvre d'évitement pour le cas où l'autre pilote ne vous aurait pas vu.

44 - phase 6/6

Un vent de 20 Kt souffle à environ :

a - 10 km/h.

b - 40 km/h.

c - 20 km/h.

45 - phase 5/12

Vous volez au cap 340 °. Vous voulez virer vers le cap 030 °. Vous atteindrez plus rapidement ce cap en virant :

a - à droite.

b - à gauche.

c - les 2 virages sont identiques.

46 - phase 6/35

Un braquage positif des volets :

a - augmente la finesse du planeur.

b - augmente la vitesse de décrochage.

c - diminue la vitesse de décrochage.

47 - phase 9/3

Juste après le décollage, le câble casse alors que votre hauteur n'excède pas 30 mètres et que vous avez dépassé le seuil de piste. Vous :

a - tentez un atterrissage de fortune devant vous.

b - faites demi-tour pour atterrir à contre piste.

c - tentez un tour de piste normal, terminé en PTU.

48 - phase 4/24

L'équivalent vent, c'est :

a - la composante du vent parallèle à la route à suivre.

b - la valeur en m/s dont il faut décaler le Mac Cready pour conserver la meilleure finesse sol par vent de face.

c - la vitesse de vent à partir de laquelle le planeur utilise toute la hauteur gagnée en spirale pour refaire la distance dont il a dérivé durant cette spirale.

49 - phase 10/15

Le contrôleur de Roanne vous informe que c'est la piste 20 en service. Atterrissez-vous ?

a - sur la piste en dur, face au Sud.

b - sur la piste en herbe, face au Sud.

c - sur la piste en herbe, face au Nord.

50 - phase 8/27

Vous volez en onde de ressaut, votre altitude est de 5 800 m. Le soleil vient de disparaître sous l'horizon :

a - vous admirez les colorations rouges que prennent les lenticulaires au-dessus de vous et tentez de monter à leur hauteur.

b - vous vous dirigez vers le terrain et laissez descendre lentement le planeur.

c - vous estimez qu'il est grand temps de descendre pour ne pas atterrir après l'heure de fin des vols, et débutez une descente rapide aérofreins totalement sortis.