logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 6/3

Un marais barométrique est :

a - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

b - un axe de basses pressions.

c - un axe de hautes pressions.

2 - phase 6/7

Dans l'hémisphère Nord, le vent :

a - se dirige des basses pressions vers les hautes pressions.

b - tourne autour des anticyclones dans le sens des aiguilles d'une montre.

c - tourne autour des dépressions dans le sens des aiguilles d'une montre.

3 - phase 2/24

Lorsque vous agissez sur le manche latéralement vers la gauche :

a - l'aileron gauche s'élève, l'aileron droit s'abaisse.

b - l'aileron gauche s'abaisse, l'aileron droit s'élève.

c - l'aileron gauche s'élève, l'aileron droit reste immobile.

4 - phase 4/2

L'angle de dérive est l'angle compris entre :

a - l'axe du planeur et la route suivie.

b - l'axe du planeur et la direction du vent.

c - la direction du vent et la direction du vent traversier.

5 - phase 1/13

Le variomètre indique :

a - la vitesse verticale du planeur par rapport au sol.

b - la hauteur du planeur.

c - la direction du planeur par rapport au Nord.

6 - phase 8/10

Au cours d'un vol de pente en atmosphère agitée quelle précaution prenez-vous ? Vous :

a - ne descendez pas en dessous des crêtes.

b - vous éloignez un peu plus du relief et augmentez la vitesse.

c - vous contentez de serrer davantage les ceintures de sécurité.

7 - phase 9/9

La base des nuages est à 1 500 mètres au-dessus de votre aérodrome. Pour respecter les conditions météorologiques minimales de vol à vue, vous ne monterez pas à une hauteur supérieure à :

a - 1 500 m.

b - 900 m.

c - 1 200 m.

8 - phase 6/33

En virage, un planeur décroche :

a - à même vitesse et même incidence qu'en ligne droite.

b - à même incidence mais à vitesse plus grande qu'en ligne droite.

c - à même vitesse mais à incidence plus faible qu'en ligne droite.

9 - phase 2/18

Un planeur vole en ligne droite, à vitesse constante. Dans ce cas, son poids est :

a - toujours légèrement supérieur à la résultante aérodynamique puisque le planeur descend.

b - exactement compensé par la résultante aérodynamique.

c - légèrement inférieur à la résultante aérodynamique puisque le planeur vole.

10 - phase 1/10

La commande d'ouverture de la verriere, quand elle ne fait pas fonction de commande de largage de verriere, doit être de couleur :

a - blanche.

b - jaune.

c - verte.

11 - phase 8/2

Au cours d'une spirale à forte inclinaison, vous vous retrouvez à une vitesse beaucoup trop grande. Pour corriger vous :

a - tirez sur le manche.

b - agissez sur le palonnier vers l'extérieur du virage.

c - diminuez l'inclinaison, puis rétablissez la vitesse.

12 - phase 6/16

Dans une masse d'air sans nuage, la température est de 15 °C au sol et de 8 °C à 500 m. Cette tranche d'air est :

a - stable.

b - instable.

c - est le siège d'une inversion.

13 - phase 10/16

Vous avez ci-joint un extrait de la carte au 1/500 000 è indiquant l'aérodrome de Blois. Sous le nom de l'aérodrome, que signifie le nombre 397 ?

a - l'altitude de l'aérodrome (en pieds).

b - la longueur de la piste (en décamètres).

c - la fréquence de la tour de contrôle de Blois (en Mz).

14 - phase 9/5

Vous êtes en branche ' vent arrière'. Vous subissez une forte descendance à l'issue de laquelle votre hauteur n'excède pas 80 mètres. Pour apporter les corrections nécessaires à la prise de terrain, vous :

a - réduisez votre vitesse pour limiter le taux de chute.

b - augmentez la vitesse pour suivre les indications du Mac Cready en allant rechercher une finale assez longue (500 à 700 m).

c - augmentez la vitesse en convergeant vers la piste, puis vous effectuez une prise de terrain en U.

15 - phase 1/14

Avant de sortir un planeur du hangar, vous devez vous assurer que :

a - l'équipage est bien installé à l'intérieur.

b - toutes les gouvernes sont parfaitement bloquées.

c - la verrière est fermée et verrouillée et qu'une éclisse bloque la gouverne de direction.

16 - phase 2/10

Un braquage négatif des volets de courbure est utilisé pour :

a - la spirale et l'atterrissage.

b - le vol rapide.

c - le vol remorqué.

17 - phase 9/13

Pour traverser un espace aérien contrôlé, le pilote de planeur doit au moins disposer des conditions météorologiques suivantes :

a - visibilité 1 500 m et être hors des nuages.

b - visibilité 500 m et espacement par rapport au nuage : 1 500 m horizontalement - 300 m verticalement.

c - visibilité 5 km et espacement par rapport au nuage : 1 500 m horizontalement - 300 m verticalement.

18 - phase 1/17

Le vent est fort. Votre planeur ne décolle pas immédiatement. Vous le stockez sur le bord de la piste :

a - face au vent, aérofreins sortis.

b - vent de travers, l'aile haute au vent.

c - vent trois-quart arrière, l'aile basse au vent maintenue par des pneus ou des bacs de sable.

19 - phase 2/11

Le planeur avance dans l'air parce que :

a - le remorqueur lui a donné de la vitesse.

b - la résultante aérodynamique n'est pas tout à fait verticale : elle admet une composante vers l'avant qui entraîne le planeur.

c - la trajectoire du planeur est descendante dans l'air qui l'environne et il existe une composante de son poids qui l'entraîne selon cette trajectoire.

20 - phase 8/24

En vol d'onde, comment sont exploités les courants ascendants dans la couche ondulatoire ?

a - dans la plupart des cas, en plaçant le planeur perpendiculairement au vent pour dériver dans les ressauts successifs.

b - en spirale, avec un départ en ligne droite vent dans le dos, dès que les indications du variomètre deviennent négatives.

c - en plaçant le planeur face au vent, immobile au-dessus d'un point sol, ou en allers et retours successifs au-dessus d'un axe sol si le vent est trop faible pour que le planeur reste immobile par rapport au sol.

21 - phase 10/11

Pour démonter un planeur, après avoir débranché les commandes et déposé les carénages, il faut d'abord :

a - débrancher les gouvernes.

b - démonter les ailes.

c - démonter l'empennage horizontal.

22 - phase 3/7

En virage en vol remorqué, votre inclinaison doit être :

a - supérieure à celle de l'avion remorqueur.

b - égale à celle de l'avion remorqueur.

c - inférieure à celle de l'avion remorqueur.

23 - phase 4/5

Le vent traversier se manifeste par :

a - une modification des indications anémométriques.

b - un vol en dérapage.

c - un effet de dérive.

24 - phase 1/6

Les ailerons sont :

a - deux surfaces mobiles occupant le bord de fuite de l'aile près des extrémités de celles-ci.

b - constituées par l'ensemble des surfaces verticales situées à l'arrière du planeur.

c - fixées au bord de fuite de l'aile, à partir de l'emplanture, et ne s'étendant que sur une faible partie de l'envergure, de part et d'autre du fuselage.

25 - phase 4/10

Il y a du vent de travers, l'avion remorqueur a encore les roues au sol, alors que votre planeur a déjà décollé :

a - vous corrigez la dérive pour que le câble reste dans l'axe de l'avion.

b - vous maintenez l'axe du planeur rigoureusement parallèle à l'axe de l'avion.

c - les deux propositions précédentes ne sont pas acceptables car par vent de travers, vous devez vous arranger pour décoller en même temps que l'avion.

26 - phase 8/14

La formation d'ondes de ressaut est favorisée par :

a - une atmosphère instable.

b - une atmosphère stable.

c - une atmosphère humide.

27 - phase 3/12

La longueur de l'approche finale en air calme :

a - doit être très faible : une centaine de mètres au maximum pour augmenter la précision de l'atterrissage.

b - peut être absolument quelconque car les aérofreins permettent de résorber toutes les erreurs possibles.

c - doit permettre des corrections de plan et de vitesse, pour cela elle doit être assez longue et comprise entre 500 et 1 200 m, soit environ 20 à 40 secondes de vol, suivant les planeurs.

28 - phase 8/20

L'effet de foehn est caractérisé par :

a - un nuage de chapeau qui couvre principalement la partie 'au vent' du relief générateur d'un système ondulatoire.

b - une zone de ciel clair située sous le vent d'un relief générateur d'un système ondulatoire.

c - un refroidissement de la masse d'air qui descend le long de la montagne.

29 - phase 3/17

Lors de l'atterrissage, vous rebondissez assez fortement : la correction est la suivante :

a - vous poussez sur le manche en rentrant les aérofreins.

b - vous poussez sur le manche en sortant les aérofreins.

c - vous rentrez les aérofreins en évitant une forte action sur le manche vers l'avant et vous reprenez la manoeuvre d'arrondi un peu plus loin.

30 - phase 10/9

Vous êtes contraint d'atterrir sur un aérodrome voisin, non contrôlé, lieu d'activité d'un aéro-club 'vol moteur'. Le trafic en tour de piste est assez important. Sur quelle fréquence VHF devez-vous transmettre vos messages de positions durant la prise de terrain ?

a - 121,5 fréquence de détresse.

b - 122,5 fréquence 'vol à voile'.

c - 123,5 fréquence 'auto-information'.

31 - phase 1/28

Lors du stockage du planeur au sol, peut-on utiliser le parachute pour charger l'aile ?

a - oui, car cela ne présente aucun inconvénient.

b - non, car l'exposition du parachute au soleil est néfaste pour sa bonne conservation.

c - non, car le parachute n'est pas assez lourd.

32 - phase 7/10

Un développement orageux important se rapproche de votre terrain. Vous êtes en vol local dans les environs. Quelle conduite adoptez-vous ?

a - vous prévoyez un atterrissage bien avant son arrivée.

b - vous vous éloignez du terrain pour maintenir un écart suffisant par rapport à ce développement orageux.

c - vous vous dirigez vers le 'front d'orage' pour profiter au maximum des vastes et puissantes ascendances qu'il provoque et vous atterrissez lorsque le rideau de pluie arrive en bordure de l'aérodrome.

33 - phase 10/8

Vous réalisez un circuit en aller et retour. Vous arrivez au point de virage dans la situation décrite par le dessin ci-dessous. Le plafond est à 1 500 m. Vous abordez le cumulus à une hauteur de 800 m :

a - vous allez faire vos photographies et revenez ensuite sous le cumulus.

b - vous prenez le maximum d'altitude sous le cumulus avant de faire vos photographies.

c - vous êtes assez haut et n'avez pas besoin de spiraler sous le cumulus, ni à l'aller ni au retour.

34 - phase 9/12

La pénétration d'un espace de classe D est soumise à clairance du contrôleur :

a - vrai.

b - faux.

c - seulement pour le VFR spécial.

35 - phase 10/18

Vous avez ci-joint un extrait de la carte au 1/500 000 è de la région de Blois. Près de l'aérodrome, au nord-ouest, que signifie le nombre 434 ?

a - l'orientation magnétique de la route longeant l'aérodrome.

b - le numéro de la route nationale.

c - l'altitude du point côté correspondant.

36 - phase 7/4

Lorsque l'inversion nocturne est très épaisse, la convection utilisable pour le planeur :

a - risque de ne débuter que dans le courant de l'après-midi.

b - risque de débuter tôt le matin.

c - ne subit pas d'influence particulière.

37 - phase 4/19

Plus la finesse est grande, plus l'angle de plané est :

a - grand.

b - petit.

c - la finesse n'influe pas sur l'angle de plané.

38 - phase 10/6

Vous volez face à un vent de 40 km/h et vous désirez perdre le minimum de hauteur entre deux cumulus. Quel calage Mac Cready adoptez-vous ?

a - calage 0.

b - calage sur l'équivalent vent.

c - calage sur la valeur estimée de l'ascendance future.

39 - phase 5/13

Lorsque vous volez avec le cap 030 ° affiché au compas, sans vent, votre route est orientée sensiblement vers :

a - l'Ouest.

b - le Nord-Ouest.

c - le Nord-Est.

40 - phase 5/3

La déclinaison magnétique est l'angle compris entre :

a - le Nord vrai ou géographique et le Nord magnétique.

b - l'axe du planeur et la route vraie.

c - le cap et la route vraie.

41 - phase 1/21

Vous allez accrocher un câble à un planeur :

a - vous utilisez le premier anneau disponible, car il doit être étudié pour se fixer sur tous types de crochets.

b - dans tous les cas, vous utilisez un gros anneau car tous les planeurs volant en France sont équipés de crochets Aérazur.

c - vous vérifiez la marque du crochet équipant le planeur, et en fonction de celle-ci, vous choisissez l'anneau correspondant : - crochet Tost allemand : anneau de diamètre intérieur 20 à 25 mm. - crochet Aérazur français : anneau de diamètre intérieur 30 mm.

42 - phase 3/24

Avant de décoller, vous calez votre altimètre au QNH, celui-ci doit indiquer :

a - 0 m.

b - l'altitude topographique du terrain.

c - le niveau de vol.

43 - phase 6/2

Une dorsale est :

a - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

b - un axe de basses pressions.

c - un axe de hautes pressions.

44 - phase 2/31

L'action sur le manche latéralement vers l'extérieur, au cours d'un virage stabilisé est due :

a - au roulis induit dont la cause est la différence de vitesse entre les ailes.

b - au lacet inverse.

c - au couple gyroscopique créé par l'inclinaison du planeur.

45 - phase 1/30

Si, lors de votre entraînement en vol, vous ressentez un début de malaise dû au mal de l'air :

a - vous ne dites rien en espérant que cela va passer.

b - vous le signalez à votre instructeur qui organisera le vol en conséquence.

c - vous attendez que cela empire et ne le signalez qu'à la toute dernière extrémité.

46 - phase 5/2

Pour aller de A vers B, la route vraie a pour valeur approximative :

a - 050 °.

b - 130 °.

c - 310 °.

47 - phase 5/16

En France, la déclinaison magnétique est de 3 ° Ouest en moyenne. Votre route vraie est orientée au 060 °. Votre route magnétique sera alors :

a - 063 °.

b - 057 °.

c - 060 °.

48 - phase 5/5

En virage à gauche, les caps :

a - diminuent.

b - augmentent.

c - restent constants.

49 - phase 5/7

L'indication 3 sur la rose du compas correspond à :

a - 003 °.

b - 030 °.

c - 300 °.

50 - phase 6/29

Etant aux grands angles, vous devez, pour revenir aux petits angles :

a - sortir les aérofreins.

b - pousser sur le manche.

c - placer le compensateur 'à piquer'.