logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 4/19

Plus la finesse est grande, plus l'angle de plané est :

a - grand.

b - petit.

c - la finesse n'influe pas sur l'angle de plané.

2 - phase 2/16

Vous disposez d'un planeur dont la finesse est de 36. Pour parcourir une distance de 27 km en air calme, vous perdez :

a - 1 250 m.

b - 660 m.

c - 750 m.

3 - phase 1/24

Le port du parachute en planeur est :

a - facultatif.

b - obligatoire.

c - indispensable dans certains planeurs et inutile dans d'autres.

4 - phase 2/25

Le lacet inverse est un phénomène qui apparaît lorsque le pilote agit :

a - sur les aérofreins.

b - sur le manche latéralement.

c - sur le palonnier.

5 - phase 10/16

Vous avez ci-joint un extrait de la carte au 1/500 000 è indiquant l'aérodrome de Blois. Sous le nom de l'aérodrome, que signifie le nombre 397 ?

a - l'altitude de l'aérodrome (en pieds).

b - la longueur de la piste (en décamètres).

c - la fréquence de la tour de contrôle de Blois (en Mz).

6 - phase 2/35

Votre fil de laine et votre bille sont positionnés comme suit : le vent relatif vient de : (choisissez la proposition exacte) :

a - gauche et la correction consiste à agir sur le palonnier à gauche.

b - droite et la correction consiste à agir sur le palonnier à gauche.

c - droite et la correction consiste à agir sur le palonnier à droite.

7 - phase 6/32

Deux planeurs identiques mais de poids différents décrochent :

a - à même incidence mais à des vitesses différentes.

b - à la même vitesse mais à des incidences différentes.

c - à même incidence et à même vitesse.

8 - phase 1/30

Si, lors de votre entraînement en vol, vous ressentez un début de malaise dû au mal de l'air :

a - vous ne dites rien en espérant que cela va passer.

b - vous le signalez à votre instructeur qui organisera le vol en conséquence.

c - vous attendez que cela empire et ne le signalez qu'à la toute dernière extrémité.

9 - phase 7/3

Lors du décollage, vous constatez pendant la phase de mise en vitesse (palier près du sol) que le variomètre indique + 3 m/s. Vous en concluez :

a - qu'il existe une ascendance dans les environs.

b - que c'est un variomètre à énergie totale.

c - que ce variomètre a un fonctionnement défectueux.

10 - phase 8/22

Les rotors et les lenticulaires donnent une impression de fixité par rapport au sol, car :

a - le vent à leur niveau est nul.

b - ils se forment à leur partie 'au vent' et se désagrègent à leur partie 'sous le vent'.

c - leur durée de vie étant très brève, ils ne se déplacent que sur une courte distance.

11 - phase 9/28

Vous vous proposez de voler sur un planeur dont le certificat de navigabilité ne porte pas la mention R, mais dont la situation V est périmée depuis quelques jours :

a - ce planeur peut voler tout de même.

b - ce planeur doit subir une visite technique du bureau Véritas avant de pouvoir être utilisé.

c - cette situation ne peut avoir lieu, car un planeur est soit en situation R, soit en situation V.

12 - phase 7/7

Comment se caractérise, sous nos climats, la disparition de la convection en fin de journée ?

a - les ascendances se poursuivent plusieurs heures après le coucher du soleil et ne disparaissent totalement que pendant la nuit.

b - les ascendances diminuent d'intensité en s'espaçant les unes des autres.

c - les ascendances disparaissent brutalement au moment où le soleil disparaît à l'horizon et ne réchauffe plus le sol.

13 - phase 1/1

Le carnet de vol :

a - ne peut être rempli que par votre instructeur

b - n'est pas un document officiel. Vous le remplissez vous-même à votre gré.

c - est un document officiel tenu à jour par vous-même conformément aux planches de vol et visé par votre instructeur.

14 - phase 6/31

Le vol à la vitesse minimale est caractérisé par :

a - un centrage près de la limite arrière et une abattée brutale.

b - une perte de contrôle avec départ en vrille du planeur.

c - une forte incidence obtenue par l'effet maximal de la gouverne de profondeur et un fort taux de chute avec une assiette normale.

15 - phase 10/27

Vous êtes dans le second ressaut et désirez aller dans le premier ressaut. Ils sont matérialisés comme l'indique le dessin ci-dessous. Quelle est la trajectoire qui vous fera perdre le minimum de hauteur ?

a -

b -

c -

16 - phase 1/16

Lors de la mise en piste, vous vous trouvez à l'intérieur d'un planeur remorqué par un véhicule. Votre rôle consiste :

a - à faire contrepoids pour ne pas user la béquille arrière.

b - à ne pas trop vous fatiguer avant le vol.

c - à tenir les commandes pour éviter qu'elles ne battent et à surveiller attentivement le véhicule qui vous remorque en étant prêt à freiner et à larguer à chaque instant.

17 - phase 2/29

Passant d'une ligne droite à un virage, le pilote doit :

a - augmenter la valeur de la résultante aérodynamique en tirant sur le manche.

b - diminuer la valeur de la résultante aérodynamique en poussant sur le manche.

c - maintenir constante la valeur de la résultante aérodynamique.

18 - phase 3/23

Avant le décollage, vous mettez votre altimètre à 0. On dit qu'il est calé :

a - au QNH.

b - au niveau de vol.

c - au QFE.

19 - phase 2/22

Vous volez à 80 km/h et vous désirez prendre une vitesse de 110 km/h :

a - vous poussez sur le manche tant que l'aiguille de l'anémomètre n'indique pas 110 km/h.

b - vous affichez l'assiette correspondant sensiblement à la vitesse de 110 et attendez la stabilisation de la vitesse.

c - vous accroissez lentement la vitesse par petites tranches de 5 km/h en 5 km/h, jusqu'à 110 km/h.

20 - phase 10/22

Vous avez prévu une arrivée sur le plan 20 de finesse. La finesse maximale en air calme de votre planeur est de 30. Vous débutez cette arrivée à 26 km et à 1 300 m de hauteur. Hélas, vous subissez une forte descendance et vous vous retrouvez à 20 km du terrain à une hauteur de 800 m seulement, vous allez ?

a - caler votre Mac Cready à 0 et reprendre de la hauteur dès que possible.

b - repérer un champ à proximité et préparer la prise de terrain.

c - poursuivre l'arrivée sans reprendre de hauteur car la finesse maximale de votre planeur vous permet de rentrer au terrain avec une marge de sécurité.

21 - phase 2/34

Une seule de ces possibilités est cohérente, laquelle ?

a -

b -

c -

22 - phase 7/15

Vous envisagez d'utiliser une ascendance où se trouve déjà un autre planeur. Vous :

a - faites comme si vous étiez seul.

b - engagez la spirale juste devant lui, pour qu'il vous voie bien.

c - essayez, en jouant sur la vitesse, de vous placer de façon diamétralement opposée, sans le perdre de vue.

23 - phase 6/13

On appelle isothermie une tranche d'air dans laquelle la température :

a - diminue avec l'altitude.

b - augmente avec l'altitude.

c - est constante.

24 - phase 8/28

Vous ne disposez pas d'équipement oxygène. Vous pouvez légalement monter jusqu'à :

a - la hauteur de 3 800 m au-dessus de votre aérodrome.

b - 3 800 m (FL 125).

c - le niveau de vol 195.

25 - phase 8/18

On appelle longueur d'onde dans un système ondulatoire :

a - la distance entre deux ondulations.

b - la hauteur entre le creux et le sommet d'un ressaut.

c - la distance entre la crête du relief générateur de l'onde et le bord d'attaque du premier rotor.

26 - phase 4/26

Vous vous dirigez vers un cumulus prometteur d'une bonne ascendance avec du vent de face. Pour arriver sous ce cumulus en perdant le minimum de hauteur, comment calez-vous l'origine du Mac Cready ?

a - en face du 0 du variomètre.

b - au-dessus du 0 du variomètre.

c - au-dessous du 0 du variomètre.

27 - phase 6/25

Qu'appelle-t-on la traîne ?

a - c'est dans une perturbation, la zone comprise entre le front chaud et le front froid.

b - c'est la zone s'étendant à l'arrière du front froid.

c - c'est la partie arrière d'un cumulo-nimbus.

28 - phase 4/23

Avec du vent de face, pour conserver la meilleure finesse au sol possible, vous devez voler :

a - à vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

29 - phase 5/1

La déclinaison magnétique varie avec :

a - l'altitude.

b - l'heure de la journée.

c - le lieu.

30 - phase 10/17

Vous avez ci-joint un extrait de la carte au 1/500 000 è indiquant l'aérodrome de Blois. Sous le nom de l'aérodrome que signifie le nombre 118,1 ?

a - l'altitude de l'aérodrome (en mètres).

b - la fréquence radio de la tour de contrôle.

c - le sens du QFU principal.

31 - phase 6/23

L'arrivée d'un front chaud est un phénomène :

a - favorable pour le vol à voile car le temps va s'améliorer.

b - défavorable car les conditions vont se détériorer.

c - a peu d'influence pour le vol à voile.

32 - phase 6/8

Des lignes isobares très rapprochées ont pour conséquence :

a - un vent fort.

b - un vent faible.

c - une très forte humidité.

33 - phase 2/15

La finesse est égale au rapport :

a - vitesse horizontale du planeur sur vitesse verticale du planeur.

b - distance parcourue sur hauteur perdue.

c - les deux propositions ci-dessus sont exactes.

34 - phase 6/12

On appelle 'inversion de température', une tranche d'air dans laquelle :

a - la température diminue avec l'altitude.

b - la température augmente avec l'altitude.

c - la température est constante.

35 - phase 8/14

La formation d'ondes de ressaut est favorisée par :

a - une atmosphère instable.

b - une atmosphère stable.

c - une atmosphère humide.

36 - phase 6/18

Les nuages de la photo ci-dessous sont des :

a - stratus.

b - cirro-stratus.

c - cirrus.

37 - phase 2/4

La forme du profil d'aile :

a - est pratiquement la même pour tous les planeurs.

b - est étudiée pour chaque planeur en fonction des performances recherchées.

c - n'a que très peu d'influence sur les performances car seule la forme du fuselage peut améliorer celles-ci.

38 - phase 9/14

Vous êtes vélivole et chasseur sous-marin. Vous avez effectué une plongée. Combien de temps est-il nécessaire avant d'entreprendre un vol ?

a - de 12 à 24 heures.

b - aucun délai.

c - 12 jours.

39 - phase 2/24

Lorsque vous agissez sur le manche latéralement vers la gauche :

a - l'aileron gauche s'élève, l'aileron droit s'abaisse.

b - l'aileron gauche s'abaisse, l'aileron droit s'élève.

c - l'aileron gauche s'élève, l'aileron droit reste immobile.

40 - phase 10/1

Au cours d'un circuit où les conditions sont très favorables, pour réaliser la meilleure vitesse moyenne, vous avez intérêt à caler le Mac Cready sur :

a - le zéro du variomètre.

b - la valeur maximale des ascendances rencontrées.

c - la valeur moyenne des ascendances.

41 - phase 8/15

La fréquence et l'amplitude des mouvements ondulatoires sont plus importantes :

a - les jours d'orage.

b - en hiver, ainsi qu'au lever et coucher du soleil, lorsque l'atmosphère est plus stable.

c - pendant les après-midi d'été lorsque l'atmosphère est instable.

42 - phase 2/8

Sur un planeur en vol, si le pilote augmente l'incidence, la vitesse :

a - diminue.

b - reste constante.

c - augmente.

43 - phase 8/16

Dans un système ondulatoire, la tranche inférieure appelée 'couche sous ondulatoire turbulente' a une épaisseur qui :

a - est pratiquement toujours supérieure à l'épaisseur de la couche laminaire.

b - peut varier de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres.

c - est de quelques dizaines de mètres le matin et le soir et peut atteindre 200 à 300 mètres au cours de journée quand la convection se développe.

44 - phase 5/6

Avant le décollage, le planeur étant aligné sur la piste, vous constatez une erreur du compas de 35 °. Au cours du vol, vous :

a - corrigez tous les caps lus de 35 ° pour connaître le cap exact.

b - utilisez le compas sans tenir compte de cette erreur.

c - considérez le compas comme pratiquement inutilisable.

45 - phase 9/2

Au cours d'un retour au sol, il est préférable de se placer en position basse. Quand devez-vous le faire ?

a - dès que vous constatez l'impossibilité de larguer.

b - après avoir 'battu' des ailes.

c - après que le pilote remorqueur ait agité sa gouverne de direction, vous signifiant qu'il va débuter la descente.

46 - phase 7/8

En France, le vol à voile à l'intérieur des nuages est :

a - interdit.

b - autorisé, si vous avez fait la preuve que vous savez vous servir des instruments gyroscopiques.

c - autorisé, si vous avez la qualification de vol aux instruments.

47 - phase 5/9

Sur une carte à l'échelle 1/200 000 è, 5 cm représentent :

a - 4 km.

b - 10 km.

c - 40 km.

48 - phase 7/2

Vous effectuez une ressource au sein d'une ascendance. Le variomètre à 'énergie totale' qui équipe votre planeur indique :

a - la vitesse de montée de l'air dans l'ascendance.

b - une valeur négative, car il a pour but 'd'annuler les coups de manche'.

c - sensiblement la vitesse ascensionnelle du planeur lorsqu'il aura stabilisé sa vitesse à l'issue de la ressource.

49 - phase 7/16

En région montagneuse, dans quelles zones recherchez-vous de préférence les ascendances thermiques ?

a - dans les fonds de vallée.

b - sur les rochers ensoleillés.

c - sur les versants à l'abri du soleil et du vent.

50 - phase 2/18

Un planeur vole en ligne droite, à vitesse constante. Dans ce cas, son poids est :

a - toujours légèrement supérieur à la résultante aérodynamique puisque le planeur descend.

b - exactement compensé par la résultante aérodynamique.

c - légèrement inférieur à la résultante aérodynamique puisque le planeur vole.