logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 9/12

La pénétration d'un espace de classe D est soumise à clairance du contrôleur :

a - vrai.

b - faux.

c - seulement pour le VFR spécial.

2 - phase 7/12

Vous arrivez sous un cumulus. Vous volez vent de face. Vous pouvez vous attendre :

a - à rencontrer l'ascendance avant de passer sous le nuage.

b - à rencontrer d'abord une descendance sensible, puis ensuite l'ascendance, sous le bord 'au vent' du nuage.

c - le vent n'a pas d'influence sur l'ascendance. Si celle-ci n'est pas présente exactement sous le nuage, vous n'insisterez pas et allez la rechercher sous un autre nuage.

3 - phase 4/22

Dans une descendance, pour conserver la meilleure finesse possible, vous devez voler :

a - à la vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse en air calme.

4 - phase 1/8

Sur le flanc gauche du fuselage dans la cabine, vous trouverez une commande de couleur bleue. C'est la commande :

a - de largage du câble.

b - des aérofreins.

c - de manoeuvre du train d'atterrissage.

5 - phase 10/27

Vous êtes dans le second ressaut et désirez aller dans le premier ressaut. Ils sont matérialisés comme l'indique le dessin ci-dessous. Quelle est la trajectoire qui vous fera perdre le minimum de hauteur ?

a -

b -

c -

6 - phase 10/22

Vous avez prévu une arrivée sur le plan 20 de finesse. La finesse maximale en air calme de votre planeur est de 30. Vous débutez cette arrivée à 26 km et à 1 300 m de hauteur. Hélas, vous subissez une forte descendance et vous vous retrouvez à 20 km du terrain à une hauteur de 800 m seulement, vous allez ?

a - caler votre Mac Cready à 0 et reprendre de la hauteur dès que possible.

b - repérer un champ à proximité et préparer la prise de terrain.

c - poursuivre l'arrivée sans reprendre de hauteur car la finesse maximale de votre planeur vous permet de rentrer au terrain avec une marge de sécurité.

7 - phase 2/34

Une seule de ces possibilités est cohérente, laquelle ?

a -

b -

c -

8 - phase 8/3

Quelles sont les inclinaisons habituelles pour exploiter les thermiques de plaine classiques :

a - les inclinaisons supérieures ou égales à 60° pour se maintenir au sein du thermique.

b - les inclinaisons moyennes (25 à 45°) sont généralement suffisantes.

c - les faibles inclinaisons (inférieures à 20°) car elles limitent le taux de chute propre au planeur.

9 - phase 4/23

Avec du vent de face, pour conserver la meilleure finesse au sol possible, vous devez voler :

a - à vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

10 - phase 6/27

Lorsque vous êtes face au vent, vous avez :

a - les hautes pressions à droite.

b - les basses pressions à droite.

c - les hautes pressions derrière.

11 - phase 8/23

La zone favorable à l'exploitation d'une ascendance dans la couche sous ondulatoire d'un système d'onde est située :

a - légèrement 'au vent' des nuages de rotor.

b - au vent de la montagne qui provoque l'onde de ressaut.

c - juste 'sous le vent' des nuages de rotor.

12 - phase 6/17

Les nuages de la photo ci-dessous sont des :

a - cirro-cumulus et strato-cumulus.

b - altocumulus et cumulus.

c - cirrus et altostratus.

13 - phase 7/1

L'antenne de compensation placée sur le fuselage ou sur la dérive de certains planeurs sert à corriger :

a - les effets du vent sur l'indication du variomètre.

b - les valeurs indiquées par le variomètre en annulant les effets des variations de vitesse du planeur.

c - les indications de l'altimètre en tenant compte des changements de masse volumique de l'air en altitude.

14 - phase 10/7

Au cours d'un circuit, pendant les transitions entre les ascendances, vous avez évalué la finesse/sol de votre planeur à 25, alors que sa finesse maximale en air calme est de 35. Vous disposez d'une hauteur au-dessus du sol de 1 500 m. Quelle est votre autonomie, dans les mêmes conditions de vol en tenant compte d'une réserve de sécurité de 200 m ?

a - 37,5 km.

b - 52,5 km.

c - 32,5 km.

15 - phase 5/4

Pour modifier votre cap, vous devez :

a - surveiller le compas pendant le virage.

b - prendre un repère au sol avant le virage vers la nouvelle direction à prendre.

c - arrêter le virage au moment où le cap choisi passe en face de la ligne de foi du compas.

16 - phase 1/20

Avec un crochet Aérazur, l'essai de largage doit s'effectuer :

a - plusieurs fois, avant chaque vol.

b - une fois, avant le premier vol de la journée.

c - seulement si on a constaté un fonctionnement défectueux auparavant.

17 - phase 5/12

Vous volez au cap 340 °. Vous voulez virer vers le cap 030 °. Vous atteindrez plus rapidement ce cap en virant :

a - à droite.

b - à gauche.

c - les 2 virages sont identiques.

18 - phase 5/1

La déclinaison magnétique varie avec :

a - l'altitude.

b - l'heure de la journée.

c - le lieu.

19 - phase 10/16

Vous avez ci-joint un extrait de la carte au 1/500 000 è indiquant l'aérodrome de Blois. Sous le nom de l'aérodrome, que signifie le nombre 397 ?

a - l'altitude de l'aérodrome (en pieds).

b - la longueur de la piste (en décamètres).

c - la fréquence de la tour de contrôle de Blois (en Mz).

20 - phase 4/25

Pour voler au régime de finesse maximale air, quel calage du Mac Cready utilisez-vous ?

a - la vitesse du taux de chute minimal en face du 0 du variomètre.

b - la vitesse de finesse maximale en face du 0 du variomètre.

c - la vitesse du taux de chute minimal en face de l'équivalent vent du moment.

21 - phase 6/41

Que délimite le trait radial rouge tracé sur l'anémomètre :

a - la vitesse maximale, volets hypersustentateurs braqués.

b - la vitesse maximale de remorquage.

c - la vitesse à ne jamais dépasser.

22 - phase 8/22

Les rotors et les lenticulaires donnent une impression de fixité par rapport au sol, car :

a - le vent à leur niveau est nul.

b - ils se forment à leur partie 'au vent' et se désagrègent à leur partie 'sous le vent'.

c - leur durée de vie étant très brève, ils ne se déplacent que sur une courte distance.

23 - phase 3/19

Vous vous trouvez face à face avec un autre planeur :

a - vous dégagez à droite.

b - vous dégagez à gauche.

c - vous sortez les aérofreins pour passer dessous.

24 - phase 4/2

L'angle de dérive est l'angle compris entre :

a - l'axe du planeur et la route suivie.

b - l'axe du planeur et la direction du vent.

c - la direction du vent et la direction du vent traversier.

25 - phase 6/3

Un marais barométrique est :

a - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

b - un axe de basses pressions.

c - un axe de hautes pressions.

26 - phase 5/14

Il est 18 heures. Vous volez en ligne droite, face au soleil. Votre compas indique 080 °. Vous en déduisez :

a - qu'il est exact.

b - qu'il est faux.

c - on ne peut rien en déduire.

27 - phase 3/15

Vous avez déterminé votre point d'aboutissement au sol, et pendant votre approche finale, vous constatez que ce point a tendance à passer sous votre planeur. Il faut alors :

a - seulement augmenter la pente de descente en poussant sur le manche.

b - rentrer les aérofreins.

c - simultanément sortir tous les aérofreins, et prendre une assiette plus piquée, pour augmenter la pente de descente en gardant la V.O.A.

28 - phase 6/19

Les nuages de la photo ci-dessous sont des :

a - cumulus.

b - cumulo-nimbus.

c - altocumulus.

29 - phase 2/29

Passant d'une ligne droite à un virage, le pilote doit :

a - augmenter la valeur de la résultante aérodynamique en tirant sur le manche.

b - diminuer la valeur de la résultante aérodynamique en poussant sur le manche.

c - maintenir constante la valeur de la résultante aérodynamique.

30 - phase 9/7

Le régime de vol des planeurs est :

a - soit le régime IFR soit le régime VFR, selon les conditions de visibilité.

b - impérativement le régime VFR.

c - impérativement le régime IFR.

31 - phase 5/16

En France, la déclinaison magnétique est de 3 ° Ouest en moyenne. Votre route vraie est orientée au 060 °. Votre route magnétique sera alors :

a - 063 °.

b - 057 °.

c - 060 °.

32 - phase 1/18

La visite pré-vol permet de s'assurer que le planeur est apparemment en bon état de vol :

a - elle doit être faite tous les matins par le mécanicien du club.

b - elle doit être effectuée à chaque séance de vol par le premier pilote de la machine, ou si le planeur est resté longtemps stocké sans surveillance.

c - elle doit être faite impérativement à chaque vol.

33 - phase 6/5

Un vent de 310 ° est un vent qui vient du :

a - Nord-Ouest.

b - Sud-Est.

c - Nord-est.

34 - phase 9/21

Vous trouverez les détails concernant une zone dangereuse et ses heures d'activité :

a - sur la carte VAC de l'aérodrome le plus proche.

b - en téléphonant à la tour de contrôle (TWR) de l'aérodrome le plus proche de la zone dangereuse.

c - dans le complément aux cartes de radio-navigation à vue.

35 - phase 1/26

Pour évacuer un planeur en détresse, vous devez employer une procédure 'réflexe' dont les séquences sont décrites ci-dessous dans un ordre quelconque. Trouvez la bonne séquence :

a - tirez la poignée rouge d'ouverture du parachute ; larguez la verrière ; détachez-vous ; sautez.

b - détachez-vous ; tirez la poignée rouge d'ouverture du parachute ; larguez la verrière ; sautez.

c - larguez la verrière ; détachez-vous ; sautez ; tirez la poignée d'ouverture du parachute après vous être éloigné du planeur.

36 - phase 6/4

Un Thalweg est :

a - une zone de hautes pressions.

b - un axe de basses pressions.

c - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

37 - phase 9/15

Sur quel document est-il possible de trouver les conditions de traversée d'une zone de contrôle d'aérodrome (CTR) ?

a - la carte de France aéronautique au 1/1 000 000 è.

b - la carte de navigation au 1/500 000 è.

c - la carte d'atterrissage à vue de l'aérodrome concerné (carte V.A.C.).

38 - phase 3/24

Avant de décoller, vous calez votre altimètre au QNH, celui-ci doit indiquer :

a - 0 m.

b - l'altitude topographique du terrain.

c - le niveau de vol.

39 - phase 3/7

En virage en vol remorqué, votre inclinaison doit être :

a - supérieure à celle de l'avion remorqueur.

b - égale à celle de l'avion remorqueur.

c - inférieure à celle de l'avion remorqueur.

40 - phase 9/28

Vous vous proposez de voler sur un planeur dont le certificat de navigabilité ne porte pas la mention R, mais dont la situation V est périmée depuis quelques jours :

a - ce planeur peut voler tout de même.

b - ce planeur doit subir une visite technique du bureau Véritas avant de pouvoir être utilisé.

c - cette situation ne peut avoir lieu, car un planeur est soit en situation R, soit en situation V.

41 - phase 10/26

Sur le dessin ci-dessous, vous êtes parti du second ressaut en direction du premier et constatez que votre altitude de départ était insuffisante. Quelle solution adoptez-vous pour rejoindre la zone ascendante du premier ressaut ?

a - trajectoire a : traversée du nuage pour ressortir 'au vent'.

b - trajectoire b : passer sous le nuage.

c - trajectoire c : retour au second ressaut pour prendre davantage d'altitude.

42 - phase 9/1

Quelles sont les manoeuvres à effectuer pour prévenir le pilote remorqueur quand il vous est impossible de larguer ?

a - vous devez battre des ailes.

b - vous vous positionnez très haut au-dessus du remorqueur pour faire jouer la sécurité du crochet.

c - vous devez agiter rapidement la gouverne de direction.

43 - phase 6/16

Dans une masse d'air sans nuage, la température est de 15 °C au sol et de 8 °C à 500 m. Cette tranche d'air est :

a - stable.

b - instable.

c - est le siège d'une inversion.

44 - phase 10/6

Vous volez face à un vent de 40 km/h et vous désirez perdre le minimum de hauteur entre deux cumulus. Quel calage Mac Cready adoptez-vous ?

a - calage 0.

b - calage sur l'équivalent vent.

c - calage sur la valeur estimée de l'ascendance future.

45 - phase 3/3

Pendant la phase d'accélération, au début du roulage, l'une des deux ailes de votre planeur prend contact avec le sol et y reste malgré tous vos efforts pour tenter de la relever. Le planeur tend à partir 'en cheval de bois' :

a - vous attendez que le pilote remorqueur vous largue.

b - vous freinez pour que la tension du câble vous ramène dans l'axe de l'avion.

c - vous larguez le câble immédiatement et vous freinez.

46 - phase 6/35

Un braquage positif des volets :

a - augmente la finesse du planeur.

b - augmente la vitesse de décrochage.

c - diminue la vitesse de décrochage.

47 - phase 4/20

En air calme, à une vitesse de vol supérieure à la vitesse de finesse maximale, correspond un angle de plané :

a - plus fort ou plus faible que l'angle de plané à finesse maximale, selon l'écart de vitesse.

b - plus faible que l'angle de plané à finesse maximale.

c - plus fort que l'angle de plané à finesse maximale.

48 - phase 7/11

Vous rentrez dans une ascendance et engagez la spirale. Après environ 90 ° de secteur de virage, votre variomètre redevient négatif. Quelle est la meilleure manoeuvre ?

a - après avoir parcouru environ 270 ° de secteur d'angle, sortir du virage et attendre l'ascendance : elle doit se trouver devant vous. Procéder alors à un nouveau centrage.

b - maintenir le virage constant en inclinaison et vitesse si le bilan est tout de même positif.

c - changer de sens de virage car on s'est probablement mis en virage trop tôt.

49 - phase 6/24

L'arrivée du front froid se manifeste par :

a - une accalmie du vent et une disparition des nuages.

b - des formations nuageuses toujours moins puissantes que celles accompagnant le front chaud de la même perturbation.

c - des formations nuageuses puissantes, principalement en été, lorsque l'air chaud instable est à l'origine de lignes de cumulo-nimbus.

50 - phase 8/27

Vous volez en onde de ressaut, votre altitude est de 5 800 m. Le soleil vient de disparaître sous l'horizon :

a - vous admirez les colorations rouges que prennent les lenticulaires au-dessus de vous et tentez de monter à leur hauteur.

b - vous vous dirigez vers le terrain et laissez descendre lentement le planeur.

c - vous estimez qu'il est grand temps de descendre pour ne pas atterrir après l'heure de fin des vols, et débutez une descente rapide aérofreins totalement sortis.