logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 9/4

A la suite d'une fausse manoeuvre ou d'une casse de câble, vous vous retrouvez largué à une hauteur de 100 mètres environ. Vous :

a - atterrissez devant vous en évitant les plus gros obstacles.

b - estimez être assez haut et effectuez un demi-tour pour atterrir à contre piste.

c - estimez être largement assez haut pour effectuer un tour de piste normal.

2 - phase 6/30

Le décrochage a lieu :

a - à différentes incidences.

b - toujours à la même incidence.

c - toujours à la même vitesse quel que soit le poids du planeur ou le facteur de charge.

3 - phase 4/10

Il y a du vent de travers, l'avion remorqueur a encore les roues au sol, alors que votre planeur a déjà décollé :

a - vous corrigez la dérive pour que le câble reste dans l'axe de l'avion.

b - vous maintenez l'axe du planeur rigoureusement parallèle à l'axe de l'avion.

c - les deux propositions précédentes ne sont pas acceptables car par vent de travers, vous devez vous arranger pour décoller en même temps que l'avion.

4 - phase 9/15

Sur quel document est-il possible de trouver les conditions de traversée d'une zone de contrôle d'aérodrome (CTR) ?

a - la carte de France aéronautique au 1/1 000 000 è.

b - la carte de navigation au 1/500 000 è.

c - la carte d'atterrissage à vue de l'aérodrome concerné (carte V.A.C.).

5 - phase 2/27

Le pilote s'oppose au lacet inverse en agissant :

a - sur le manche latéralement et sur le palonnier du côté opposé.

b - sur le compensateur.

c - sur le palonnier du même côté que sur le manche latéralement.

6 - phase 8/9

La VNE (vitesse à ne pas dépasser) :

a - est toujours la même quelle que soit l'altitude, pour tous les planeurs.

b - variable ou fixe en fonction de l'altitude, est donnée par le manuel de vol, chapitre II.

c - peut être augmentée de 6,5 % par millier de mètres d'altitude.

7 - phase 9/28

Vous vous proposez de voler sur un planeur dont le certificat de navigabilité ne porte pas la mention R, mais dont la situation V est périmée depuis quelques jours :

a - ce planeur peut voler tout de même.

b - ce planeur doit subir une visite technique du bureau Véritas avant de pouvoir être utilisé.

c - cette situation ne peut avoir lieu, car un planeur est soit en situation R, soit en situation V.

8 - phase 6/38

Que signifie VNE ?

a - vitesse à ne jamais dépasser.

b - calage altimétrique permettant de connaître la hauteur du planeur au-dessus d'un point donné.

c - espace aérien non contrôlé.

9 - phase 1/5

La gouverne de profondeur est une surface :

a - mobile horizontale située à l'arrière du planeur

b - fixe horizontale située à l'arrière du planeur

c - mobile fixée au bord de fuite de l'aile de part et d'autre du fuselage

10 - phase 1/2

On appelle bord d'attaque :

a - la partie avant du fuselage.

b - la partie arrière de l'aile.

c - la partie avant de l'aile.

11 - phase 7/9

Vous n'avez pas été assez prévoyant et vous vous retrouvez 'aux barbules' d'un gros cumulus, avec un variomètre fortement positif :

a - vous profitez de l'aubaine pour gagner encore quelques centaines de mètres.

b - vous augmentez la vitesse jusqu'à ce que votre variomètre indique 0.

c - vous sortez totalement les aérofreins et vous piquez, pour échapper à l'influence ascensionnelle du nuage.

12 - phase 7/14

Un jour de thermiques purs, vous recherchez préférentiellement les ascendances :

a - sur les zones marécageuses.

b - sur les zones fortement contrastées où les différences de température au sol sont bien marquées.

c - au-dessus des forêts.

13 - phase 1/31

Vous êtes installé et attaché à bord de votre planeur :

a - vous devez pouvoir atteindre les commandes principales.

b - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes, même celles qui vous seront peu utiles durant le vol projeté.

c - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes et pouvoir les manoeuvrer dans la totalité de leur débattement.

14 - phase 9/2

Au cours d'un retour au sol, il est préférable de se placer en position basse. Quand devez-vous le faire ?

a - dès que vous constatez l'impossibilité de larguer.

b - après avoir 'battu' des ailes.

c - après que le pilote remorqueur ait agité sa gouverne de direction, vous signifiant qu'il va débuter la descente.

15 - phase 1/22

Pour signaler au pilote remorqueur que vous avez accroché le câble à son avion vous devez :

a - agiter le compensateur de profondeur sans toucher à la gouverne de profondeur.

b - tirer vigoureusement sur le câble.

c - déplacer la gouverne de direction sans toucher au compensateur de direction s'il existe.

16 - phase 1/9

La commande de largage du câble de remorquage est conventionnellement de couleur

a - rouge.

b - blanche.

c - jaune.

17 - phase 2/3

L'extrados de l'aile est :

a - la partie avant de l'aile.

b - la partie supérieure de l'aile.

c - la partie inférieure de l'aile.

18 - phase 5/2

Pour aller de A vers B, la route vraie a pour valeur approximative :

a - 050 °.

b - 130 °.

c - 310 °.

19 - phase 2/10

Un braquage négatif des volets de courbure est utilisé pour :

a - la spirale et l'atterrissage.

b - le vol rapide.

c - le vol remorqué.

20 - phase 10/18

Vous avez ci-joint un extrait de la carte au 1/500 000 è de la région de Blois. Près de l'aérodrome, au nord-ouest, que signifie le nombre 434 ?

a - l'orientation magnétique de la route longeant l'aérodrome.

b - le numéro de la route nationale.

c - l'altitude du point côté correspondant.

21 - phase 8/10

Au cours d'un vol de pente en atmosphère agitée quelle précaution prenez-vous ? Vous :

a - ne descendez pas en dessous des crêtes.

b - vous éloignez un peu plus du relief et augmentez la vitesse.

c - vous contentez de serrer davantage les ceintures de sécurité.

22 - phase 5/13

Lorsque vous volez avec le cap 030 ° affiché au compas, sans vent, votre route est orientée sensiblement vers :

a - l'Ouest.

b - le Nord-Ouest.

c - le Nord-Est.

23 - phase 3/22

Le sens d'atterrissage indiqué par ce T est le sens :

a -

b -

c -

24 - phase 8/6

Deux planeurs identiques mais de charge alaire différente, pénètrent dans une ascendance étroite et hachée, au même moment et à la même altitude. II y a une forte probabilité pour que :

a - le planeur le plus lourd monte plus vite.

b - le planeur le plus lourd monte moins vite.

c - les 2 planeurs montent à la même vitesse.

25 - phase 9/26

Le manuel de vol d'un planeur contient les renseignements concernant :

a - les heures de vol effectuées.

b - les visites périodiques, réparations et modifications.

c - les caractéristiques de l'appareil, ses limitations d'emploi et ses éventuelles particularités.

26 - phase 3/10

Au cours d'un vol remorqué, vous voyez le pilote remorqueur agiter rapidement sa gouverne de direction. Cela signifie :

a - larguez, je suis en panne.

b - vérifiez et rentrez vos aérofreins.

c - je n'ai presque plus d'essence, préparez-vous à larguer au moindre signal.

27 - phase 6/26

Où aurez-vous le plus de chance de rencontrer des conditions météorologiques favorables au vol à voile thermique ?

a - sous les surfaces frontales.

b - dans le secteur chaud.

c - dans la traîne.

28 - phase 1/30

Si, lors de votre entraînement en vol, vous ressentez un début de malaise dû au mal de l'air :

a - vous ne dites rien en espérant que cela va passer.

b - vous le signalez à votre instructeur qui organisera le vol en conséquence.

c - vous attendez que cela empire et ne le signalez qu'à la toute dernière extrémité.

29 - phase 10/1

Au cours d'un circuit où les conditions sont très favorables, pour réaliser la meilleure vitesse moyenne, vous avez intérêt à caler le Mac Cready sur :

a - le zéro du variomètre.

b - la valeur maximale des ascendances rencontrées.

c - la valeur moyenne des ascendances.

30 - phase 2/18

Un planeur vole en ligne droite, à vitesse constante. Dans ce cas, son poids est :

a - toujours légèrement supérieur à la résultante aérodynamique puisque le planeur descend.

b - exactement compensé par la résultante aérodynamique.

c - légèrement inférieur à la résultante aérodynamique puisque le planeur vole.

31 - phase 10/5

Vous réalisez un circuit un jour où le vent est assez fort : les ascendances sont bonnes (maxi + 3 m/s) mais nécessitent de fréquents recentrages pendant lesquels vous montez beaucoup moins vite. Pour voler à vitesse de croisière maximale vous devez caler le Mac Cready :

a - sur + 3 m/s.

b - sur + 3 m/s + l'équivalent vent.

c - sur une valeur intermédiaire entre 0 et + 3 correspondant à votre vitesse de montée moyenne dans l'ascendance.

32 - phase 6/4

Un Thalweg est :

a - une zone de hautes pressions.

b - un axe de basses pressions.

c - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

33 - phase 6/13

On appelle isothermie une tranche d'air dans laquelle la température :

a - diminue avec l'altitude.

b - augmente avec l'altitude.

c - est constante.

34 - phase 8/22

Les rotors et les lenticulaires donnent une impression de fixité par rapport au sol, car :

a - le vent à leur niveau est nul.

b - ils se forment à leur partie 'au vent' et se désagrègent à leur partie 'sous le vent'.

c - leur durée de vie étant très brève, ils ne se déplacent que sur une courte distance.

35 - phase 8/1

Au cours d'un virage à grande inclinaison, un planeur décroche à :

a - même vitesse et même incidence qu'en ligne droite.

b - plus forte vitesse et même incidence qu'en ligne droite.

c - plus forte vitesse et plus forte incidence qu'en ligne droite.

36 - phase 3/9

Le signal impératif de largage est :

a - battements rapides de la gouverne de direction de l'avion.

b - battements d'ailes de l'avion.

c - variations d'assiette rapides de l'avion.

37 - phase 7/13

Au cours d'une spirale, l'aiguille du variomètre passe par un maximum, puis retombe à des valeurs faiblement positives. Pour vous centrer, vous :

a - desserrez la spirale avant l'indication maximale du variomètre, puis resserrez quelques secondes plus tard.

b - inversez le sens de spirale quand l'aiguille du variomètre indique la valeur minimale.

c - vous mettez en ligne droite peu après l'indication variométrique maximale puis reprenez la spirale quelques secondes plus tard.

38 - phase 4/2

L'angle de dérive est l'angle compris entre :

a - l'axe du planeur et la route suivie.

b - l'axe du planeur et la direction du vent.

c - la direction du vent et la direction du vent traversier.

39 - phase 3/13

La vitesse maximale de sortie des aérofreins sur un planeur de conception moderne est au moins égale :

a - à 1,3 fois la vitesse d'approche.

b - à 2 fois la vitesse minimale du planeur.

c c- à la vitesse maximale permise pour le planeur.

40 - phase 10/25

Vous êtes en vol d'onde dans le second ressaut et envisagez de passer au premier. La longueur d'onde est de 8 km. Le vent de face souffle à 70 km/h. La finesse maximale de votre planeur est de 35. Vous pouvez prévoir une perte de hauteur entre ces deux ressauts de :

a - 300 m environ.

b - 3 000 m environ.

c - 1 000 m environ.

41 - phase 8/26

Vous tentez votre épreuve de gain d'altitude de 5 000 m. Vous constatez que la couverture nuageuse en dessous de vous augmente rapidement et couvre une très grande partie du sol :

a - vous continuez de monter pour terminer votre épreuve.

b - vous estimez qu'il est dangereux de continuer et débutez une descente rapide aux aérofreins.

c - vous vous réjouissez car plus il y a de nuages et plus l'onde est facile à exploiter.

42 - phase 8/28

Vous ne disposez pas d'équipement oxygène. Vous pouvez légalement monter jusqu'à :

a - la hauteur de 3 800 m au-dessus de votre aérodrome.

b - 3 800 m (FL 125).

c - le niveau de vol 195.

43 - phase 1/12

L'anémomètre est un instrument indiquant :

a - la direction du vent.

b - la vitesse du planeur par rapport à l'air.

c - la symétrie du vol.

44 - phase 6/35

Un braquage positif des volets :

a - augmente la finesse du planeur.

b - augmente la vitesse de décrochage.

c - diminue la vitesse de décrochage.

45 - phase 9/8

Dans un espace aérien non contrôlé, au-dessous du plus élevé des 2 niveaux suivants (900 m AMSL ou 300 m/sol), quelles conditions météorologiques minimales devez-vous respecter ? Disposer :

a - d'une visibilité d'au moins 1 500 m, voler hors des nuages et être en vue de la surface.

b - d'une visibilité d'au moins 5 km et d'un espacement par rapport aux nuages de 300 m verticalement, 1 500 m horizontalement.

c - d'une visibilité de 3 000 m et maintenir un espacement par rapport aux nuages de 600 m.

46 - phase 2/15

La finesse est égale au rapport :

a - vitesse horizontale du planeur sur vitesse verticale du planeur.

b - distance parcourue sur hauteur perdue.

c - les deux propositions ci-dessus sont exactes.

47 - phase 1/13

Le variomètre indique :

a - la vitesse verticale du planeur par rapport au sol.

b - la hauteur du planeur.

c - la direction du planeur par rapport au Nord.

48 - phase 10/21

Pour atterrir, vous disposez d'un champ en légère pente. Le vent est celui représenté sur le schéma. Quel sens d'atterrissage est-il préférable de choisir ?

a -

b -

c -

49 - phase 2/6

L'angle d'incidence sur un profil est l'angle formé par :

a - la corde de profil et l'axe du fuselage.

b - l'intrados et l'extrados de l'aile au bord de fuite.

c - la corde de profil et la direction du vent relatif.

50 - phase 8/23

La zone favorable à l'exploitation d'une ascendance dans la couche sous ondulatoire d'un système d'onde est située :

a - légèrement 'au vent' des nuages de rotor.

b - au vent de la montagne qui provoque l'onde de ressaut.

c - juste 'sous le vent' des nuages de rotor.