logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 6/37

Dans quel document pouvez-vous prendre connaissance des limitations de votre planeur ?

a - le manuel de vol.

b - le certificat d'immatriculation.

c - le carnet de route.

2 - phase 6/41

Que délimite le trait radial rouge tracé sur l'anémomètre :

a - la vitesse maximale, volets hypersustentateurs braqués.

b - la vitesse maximale de remorquage.

c - la vitesse à ne jamais dépasser.

3 - phase 4/10

Il y a du vent de travers, l'avion remorqueur a encore les roues au sol, alors que votre planeur a déjà décollé :

a - vous corrigez la dérive pour que le câble reste dans l'axe de l'avion.

b - vous maintenez l'axe du planeur rigoureusement parallèle à l'axe de l'avion.

c - les deux propositions précédentes ne sont pas acceptables car par vent de travers, vous devez vous arranger pour décoller en même temps que l'avion.

4 - phase 2/17

Un planeur vole en air calme en ligne droite à 108 km/h, son taux de chute est de 1,5 m/s, sa finesse est de :

a - 14,2.

b - 20.

c - 30.

5 - phase 7/3

Lors du décollage, vous constatez pendant la phase de mise en vitesse (palier près du sol) que le variomètre indique + 3 m/s. Vous en concluez :

a - qu'il existe une ascendance dans les environs.

b - que c'est un variomètre à énergie totale.

c - que ce variomètre a un fonctionnement défectueux.

6 - phase 8/1

Au cours d'un virage à grande inclinaison, un planeur décroche à :

a - même vitesse et même incidence qu'en ligne droite.

b - plus forte vitesse et même incidence qu'en ligne droite.

c - plus forte vitesse et plus forte incidence qu'en ligne droite.

7 - phase 4/9

L'inclinaison recommandée pour le dernier virage est de l'ordre de :

a - 10 °.

b - 60 °.

c - 20 ° à 30 °.

8 - phase 2/7

Lorsque l'angle d'incidence augmente sur un profil, la résultante aérodynamique :

a - varie très peu.

b - augmente, passe par un maximum puis diminue brusquement lorsque l'aile décroche.

c - augmente tant que l'incidence augmente.

9 - phase 5/14

Il est 18 heures. Vous volez en ligne droite, face au soleil. Votre compas indique 080 °. Vous en déduisez :

a - qu'il est exact.

b - qu'il est faux.

c - on ne peut rien en déduire.

10 - phase 10/25

Vous êtes en vol d'onde dans le second ressaut et envisagez de passer au premier. La longueur d'onde est de 8 km. Le vent de face souffle à 70 km/h. La finesse maximale de votre planeur est de 35. Vous pouvez prévoir une perte de hauteur entre ces deux ressauts de :

a - 300 m environ.

b - 3 000 m environ.

c - 1 000 m environ.

11 - phase 2/5

Dans une soufflerie si on multiplie par 3 la vitesse du vent relatif arrivant sur un profil :

a - la résultante aérodynamique est multipliée par 3.

b - la résultante aérodynamique est multipliée par 6.

c - la résultante aérodynamique est multipliée par 9.

12 - phase 2/24

Lorsque vous agissez sur le manche latéralement vers la gauche :

a - l'aileron gauche s'élève, l'aileron droit s'abaisse.

b - l'aileron gauche s'abaisse, l'aileron droit s'élève.

c - l'aileron gauche s'élève, l'aileron droit reste immobile.

13 - phase 2/10

Un braquage négatif des volets de courbure est utilisé pour :

a - la spirale et l'atterrissage.

b - le vol rapide.

c - le vol remorqué.

14 - phase 9/14

Vous êtes vélivole et chasseur sous-marin. Vous avez effectué une plongée. Combien de temps est-il nécessaire avant d'entreprendre un vol ?

a - de 12 à 24 heures.

b - aucun délai.

c - 12 jours.

15 - phase 10/14

Au cours d'un circuit vous êtes amené à atterrir sur l'aérodrome de Roanne Renaison (carte V.A.C. ci-contre). Vous disposez d'une VHF 760 canaux. Vous contactez Roanne sur :

a - 120,9 Mhz.

b - 119,5 Mhz.

c - 123,8 Mhz.

16 - phase 3/15

Vous avez déterminé votre point d'aboutissement au sol, et pendant votre approche finale, vous constatez que ce point a tendance à passer sous votre planeur. Il faut alors :

a - seulement augmenter la pente de descente en poussant sur le manche.

b - rentrer les aérofreins.

c - simultanément sortir tous les aérofreins, et prendre une assiette plus piquée, pour augmenter la pente de descente en gardant la V.O.A.

17 - phase 4/28

Vous volez à 108 km/h. Votre variomètre indique - 1 m/s. Vous arrivez dans un secteur où la masse d'air descend à 1 m/s, votre variomètre indique donc - 2 m/s. Si vous gardez la Vi constante, votre finesse passe de :

a - 30 à 15.

b - 30 à 20.

c - 15 à 30.

18 - phase 1/24

Le port du parachute en planeur est :

a - facultatif.

b - obligatoire.

c - indispensable dans certains planeurs et inutile dans d'autres.

19 - phase 1/30

Si, lors de votre entraînement en vol, vous ressentez un début de malaise dû au mal de l'air :

a - vous ne dites rien en espérant que cela va passer.

b - vous le signalez à votre instructeur qui organisera le vol en conséquence.

c - vous attendez que cela empire et ne le signalez qu'à la toute dernière extrémité.

20 - phase 4/3

Quand le vent est de face, toutes erreurs instrumentales mises à part, qu'indique l'anémomètre ? Une vitesse :

a - égale à la vitesse sol.

b - inférieure à la vitesse sol.

c - supérieure à la vitesse sol.

21 - phase 5/1

La déclinaison magnétique varie avec :

a - l'altitude.

b - l'heure de la journée.

c - le lieu.

22 - phase 4/6

A bord de votre planeur, vous désirez vous rendre de A vers B. Le vent est symbolisé par la flèche. La correction de dérive vous obligera à orienter votre planeur :

a - vers la droite de la route à suivre.

b - vers la gauche de la route à suivre.

c - il n'y a pas de dérive à corriger.

23 - phase 10/9

Vous êtes contraint d'atterrir sur un aérodrome voisin, non contrôlé, lieu d'activité d'un aéro-club 'vol moteur'. Le trafic en tour de piste est assez important. Sur quelle fréquence VHF devez-vous transmettre vos messages de positions durant la prise de terrain ?

a - 121,5 fréquence de détresse.

b - 122,5 fréquence 'vol à voile'.

c - 123,5 fréquence 'auto-information'.

24 - phase 6/42

Sur un planeur de conception récente les aérofreins peuvent être sortis :

a - à n'importe quelle vitesse.

b - jusqu'à la vitesse correspondant à l'extrémité de l'arc blanc tracé sur l'anémomètre.

c - jusqu'à la vitesse correspondant à l'extrémité de l'arc vert tracé sur l'anémomètre.

25 - phase 1/14

Avant de sortir un planeur du hangar, vous devez vous assurer que :

a - l'équipage est bien installé à l'intérieur.

b - toutes les gouvernes sont parfaitement bloquées.

c - la verrière est fermée et verrouillée et qu'une éclisse bloque la gouverne de direction.

26 - phase 6/17

Les nuages de la photo ci-dessous sont des :

a - cirro-cumulus et strato-cumulus.

b - altocumulus et cumulus.

c - cirrus et altostratus.

27 - phase 6/30

Le décrochage a lieu :

a - à différentes incidences.

b - toujours à la même incidence.

c - toujours à la même vitesse quel que soit le poids du planeur ou le facteur de charge.

28 - phase 9/13

Pour traverser un espace aérien contrôlé, le pilote de planeur doit au moins disposer des conditions météorologiques suivantes :

a - visibilité 1 500 m et être hors des nuages.

b - visibilité 500 m et espacement par rapport au nuage : 1 500 m horizontalement - 300 m verticalement.

c - visibilité 5 km et espacement par rapport au nuage : 1 500 m horizontalement - 300 m verticalement.

29 - phase 10/21

Pour atterrir, vous disposez d'un champ en légère pente. Le vent est celui représenté sur le schéma. Quel sens d'atterrissage est-il préférable de choisir ?

a -

b -

c -

30 - phase 3/11

Sur une trajectoire constante, la sortie des aérofreins a pour effet :

a - d'augmenter la vitesse du planeur et son taux de chute.

b - d'augmenter le taux de chute du planeur à vitesse constante.

c - de diminuer sa vitesse.

31 - phase 4/16

Vous subissez du vent de face en étape de base. Comment prévoyez-vous l'exécution du dernier virage ?

a - comme s'il n'y avait pas de vent.

b - vous le débutez plus tôt qu'à l'habitude.

c - vous le débutez plus tard qu'à l'habitude.

32 - phase 6/31

Le vol à la vitesse minimale est caractérisé par :

a - un centrage près de la limite arrière et une abattée brutale.

b - une perte de contrôle avec départ en vrille du planeur.

c - une forte incidence obtenue par l'effet maximal de la gouverne de profondeur et un fort taux de chute avec une assiette normale.

33 - phase 10/1

Au cours d'un circuit où les conditions sont très favorables, pour réaliser la meilleure vitesse moyenne, vous avez intérêt à caler le Mac Cready sur :

a - le zéro du variomètre.

b - la valeur maximale des ascendances rencontrées.

c - la valeur moyenne des ascendances.

34 - phase 8/9

La VNE (vitesse à ne pas dépasser) :

a - est toujours la même quelle que soit l'altitude, pour tous les planeurs.

b - variable ou fixe en fonction de l'altitude, est donnée par le manuel de vol, chapitre II.

c - peut être augmentée de 6,5 % par millier de mètres d'altitude.

35 - phase 8/19

En onde de ressaut, les longueurs d'ondes moyennes rencontrées en France sont de l'ordre de :

a - quelques centaines de mètres.

b - 3 à 15 km.

c - supérieure à 20 km.

36 - phase 6/18

Les nuages de la photo ci-dessous sont des :

a - stratus.

b - cirro-stratus.

c - cirrus.

37 - phase 5/3

La déclinaison magnétique est l'angle compris entre :

a - le Nord vrai ou géographique et le Nord magnétique.

b - l'axe du planeur et la route vraie.

c - le cap et la route vraie.

38 - phase 2/2

Sur un planeur en vol, le poids est équilibré par :

a - l'action du pilote sur les commandes.

b - la résultante aérodynamique du planeur.

c - l'angle de plané du planeur.

39 - phase 7/15

Vous envisagez d'utiliser une ascendance où se trouve déjà un autre planeur. Vous :

a - faites comme si vous étiez seul.

b - engagez la spirale juste devant lui, pour qu'il vous voie bien.

c - essayez, en jouant sur la vitesse, de vous placer de façon diamétralement opposée, sans le perdre de vue.

40 - phase 10/2

Au cours d'un circuit, vous volez, Mac Cready calé sur + 2 m/s. Vous allez aborder une vaste zone défavorable : cumulus très étalés, peu de zones ensoleillées au sol. Pour caler le Mac Cready vous :

a - augmentez le calage, pour traverser cette zone défavorable le plus rapidement possible.

b - revenez à un calage plus faible, voire calage 0.

c - maintenez le calage + 2.

41 - phase 1/31

Vous êtes installé et attaché à bord de votre planeur :

a - vous devez pouvoir atteindre les commandes principales.

b - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes, même celles qui vous seront peu utiles durant le vol projeté.

c - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes et pouvoir les manoeuvrer dans la totalité de leur débattement.

42 - phase 9/3

Juste après le décollage, le câble casse alors que votre hauteur n'excède pas 30 mètres et que vous avez dépassé le seuil de piste. Vous :

a - tentez un atterrissage de fortune devant vous.

b - faites demi-tour pour atterrir à contre piste.

c - tentez un tour de piste normal, terminé en PTU.

43 - phase 3/6

La position ' haute ' derrière l'avion remorqueur :

a - est couramment utilisée lors des remorquages multiples.

b - ne présente aucun danger car la sécurité du crochet de remorquage du planeur fonctionne alors.

c - est très dangereuse si une certaine limite est dépassée car elle peut entraîner l'attelage dans un piqué jusqu'au sol, sans possibilité de largage par suite d'une tension excessive sur le câble.

44 - phase 7/9

Vous n'avez pas été assez prévoyant et vous vous retrouvez 'aux barbules' d'un gros cumulus, avec un variomètre fortement positif :

a - vous profitez de l'aubaine pour gagner encore quelques centaines de mètres.

b - vous augmentez la vitesse jusqu'à ce que votre variomètre indique 0.

c - vous sortez totalement les aérofreins et vous piquez, pour échapper à l'influence ascensionnelle du nuage.

45 - phase 1/18

La visite pré-vol permet de s'assurer que le planeur est apparemment en bon état de vol :

a - elle doit être faite tous les matins par le mécanicien du club.

b - elle doit être effectuée à chaque séance de vol par le premier pilote de la machine, ou si le planeur est resté longtemps stocké sans surveillance.

c - elle doit être faite impérativement à chaque vol.

46 - phase 1/25

L'ouverture du parachute de sauvetage se produit :

a - automatiquement, 3 secondes après l'évacuation du planeur.

b - si l'on tire sur la poignée rouge située sur la partie gauche du harnais.

c - automatiquement dès que votre vitesse de chute libre dépasse une certaine valeur.

47 - phase 7/5

L'épaisseur de la tranche d'atmosphère intéressée par la convection dépend essentiellement :

a - de la force du vent dans les basses couches de l'atmosphère.

b - l'humidité de la masse d'air.

c - du degré de stabilité de l'atmosphère et de l'augmentation de la température.

48 - phase 4/27

Vous rentrez à l'aérodrome avec du vent de face. Comment calez-vous l'origine du Mac Cready pour bénéficier de la meilleure finesse sol ?

a - en face du 0 du variomètre.

b - au-dessus du 0 du variomètre.

c - au-dessous du 0 du variomètre.

49 - phase 6/25

Qu'appelle-t-on la traîne ?

a - c'est dans une perturbation, la zone comprise entre le front chaud et le front froid.

b - c'est la zone s'étendant à l'arrière du front froid.

c - c'est la partie arrière d'un cumulo-nimbus.

50 - phase 2/28

Avant de créer un virage, vous devez vous assurer:

a - que les commandes sont libres.

b - que le secteur dans lequel vous allez évoluer est libre.

c - que vous ne virez pas vent dans le dos.