logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 2/21

Le facteur de charge ' n ' est égal au rapport :

a - résultante aérodynamique/poids = R'a/P.

b - poids/résultante aérodynamique = P/R'a.

c - force déviatrice/force centrifuge = Fd/Fc.

2 - phase 7/13

Au cours d'une spirale, l'aiguille du variomètre passe par un maximum, puis retombe à des valeurs faiblement positives. Pour vous centrer, vous :

a - desserrez la spirale avant l'indication maximale du variomètre, puis resserrez quelques secondes plus tard.

b - inversez le sens de spirale quand l'aiguille du variomètre indique la valeur minimale.

c - vous mettez en ligne droite peu après l'indication variométrique maximale puis reprenez la spirale quelques secondes plus tard.

3 - phase 4/22

Dans une descendance, pour conserver la meilleure finesse possible, vous devez voler :

a - à la vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse en air calme.

4 - phase 7/10

Un développement orageux important se rapproche de votre terrain. Vous êtes en vol local dans les environs. Quelle conduite adoptez-vous ?

a - vous prévoyez un atterrissage bien avant son arrivée.

b - vous vous éloignez du terrain pour maintenir un écart suffisant par rapport à ce développement orageux.

c - vous vous dirigez vers le 'front d'orage' pour profiter au maximum des vastes et puissantes ascendances qu'il provoque et vous atterrissez lorsque le rideau de pluie arrive en bordure de l'aérodrome.

5 - phase 6/15

Dans une masse d'air sans nuage, la température est de 15 °C au sol et de 12 °C à 500 m. Cette tranche d'air :

a - est stable.

b - est instable.

c - est le siège d'une inversion.

6 - phase 10/12

Sur quels documents relevez-vous, avant de partir en circuit, les fréquences radio et les consignes particulières des aérodromes sur lesquels vous pourriez atterrir ?

a - cartes d'atterrissage à vue V.A.C.

b - carte de France 'vol à vue et radionavigation' au 1/1 000 000 è.

c - carte aéronautique au 1/500 000 è.

7 - phase 2/1

Sur un planeur en vol, le vent relatif :

a - est de valeur égale et de direction opposée à la vitesse.

b - est de valeur égale et de même sens que la vitesse.

c - ne dépend que des conditions météorologiques.

8 - phase 1/27

L'atterrissage en parachute doit s'effectuer de la façon suivante :

a - bras et jambes écartées (position en croix).

b - jambes jointes et tendues et bras le long du corps.

c - pieds joints, genoux serrés, jambes légèrement fléchies, les mains sur les suspentes et les coudes collés au corps.

9 - phase 4/28

Vous volez à 108 km/h. Votre variomètre indique - 1 m/s. Vous arrivez dans un secteur où la masse d'air descend à 1 m/s, votre variomètre indique donc - 2 m/s. Si vous gardez la Vi constante, votre finesse passe de :

a - 30 à 15.

b - 30 à 20.

c - 15 à 30.

10 - phase 9/17

Les espaces aériens de classe E sont des espaces dont la pénétration en VFR : d - je ne sais pas.

a - est interdite.

b - nécessite une clairance obtenue par radio.

c - est autorisée sans contact radio.

11 - phase 1/13

Le variomètre indique :

a - la vitesse verticale du planeur par rapport au sol.

b - la hauteur du planeur.

c - la direction du planeur par rapport au Nord.

12 - phase 8/11

L'apparition de la convection thermique :

a - renforce l'effet de pente.

b - rend l'effet de pente utilisable loin au vent du relief.

c - rend l'effet de pente irrégulier.

13 - phase 10/14

Au cours d'un circuit vous êtes amené à atterrir sur l'aérodrome de Roanne Renaison (carte V.A.C. ci-contre). Vous disposez d'une VHF 760 canaux. Vous contactez Roanne sur :

a - 120,9 Mhz.

b - 119,5 Mhz.

c - 123,8 Mhz.

14 - phase 4/19

Plus la finesse est grande, plus l'angle de plané est :

a - grand.

b - petit.

c - la finesse n'influe pas sur l'angle de plané.

15 - phase 6/29

Etant aux grands angles, vous devez, pour revenir aux petits angles :

a - sortir les aérofreins.

b - pousser sur le manche.

c - placer le compensateur 'à piquer'.

16 - phase 8/10

Au cours d'un vol de pente en atmosphère agitée quelle précaution prenez-vous ? Vous :

a - ne descendez pas en dessous des crêtes.

b - vous éloignez un peu plus du relief et augmentez la vitesse.

c - vous contentez de serrer davantage les ceintures de sécurité.

17 - phase 2/13

Si on augmente la traînée d'un planeur, ce dernier voit son angle de plané :

a - rester constant.

b - diminuer.

c - augmenter.

18 - phase 8/25

Au cours d'un vol en onde, vous avez perdu l'ascendance que vous exploitiez dans la couche laminaire. Comment la recherchez-vous ?

a - en vous mettant en spirale à faible inclinaison (10 à 15°) afin de parcourir un large secteur.

b - en prospectant tout d'abord 'au vent' de votre position en ligne droite dans le lit du vent.

c - en prospectant d'abord 'sous le vent' de votre position en ligne droite dans le lit du vent.

19 - phase 2/6

L'angle d'incidence sur un profil est l'angle formé par :

a - la corde de profil et l'axe du fuselage.

b - l'intrados et l'extrados de l'aile au bord de fuite.

c - la corde de profil et la direction du vent relatif.

20 - phase 8/8

Vous volez à l'altitude de 4 000 m. Votre vitesse indiquée est de 100 km/h. Votre vitesse de déplacement dans l'air est d'environ :

a - 150 km/h.

b - 100 km/h.

c - 120 km/h.

21 - phase 10/1

Au cours d'un circuit où les conditions sont très favorables, pour réaliser la meilleure vitesse moyenne, vous avez intérêt à caler le Mac Cready sur :

a - le zéro du variomètre.

b - la valeur maximale des ascendances rencontrées.

c - la valeur moyenne des ascendances.

22 - phase 5/16

En France, la déclinaison magnétique est de 3 ° Ouest en moyenne. Votre route vraie est orientée au 060 °. Votre route magnétique sera alors :

a - 063 °.

b - 057 °.

c - 060 °.

23 - phase 4/5

Le vent traversier se manifeste par :

a - une modification des indications anémométriques.

b - un vol en dérapage.

c - un effet de dérive.

24 - phase 8/26

Vous tentez votre épreuve de gain d'altitude de 5 000 m. Vous constatez que la couverture nuageuse en dessous de vous augmente rapidement et couvre une très grande partie du sol :

a - vous continuez de monter pour terminer votre épreuve.

b - vous estimez qu'il est dangereux de continuer et débutez une descente rapide aux aérofreins.

c - vous vous réjouissez car plus il y a de nuages et plus l'onde est facile à exploiter.

25 - phase 5/2

Pour aller de A vers B, la route vraie a pour valeur approximative :

a - 050 °.

b - 130 °.

c - 310 °.

26 - phase 5/5

En virage à gauche, les caps :

a - diminuent.

b - augmentent.

c - restent constants.

27 - phase 7/12

Vous arrivez sous un cumulus. Vous volez vent de face. Vous pouvez vous attendre :

a - à rencontrer l'ascendance avant de passer sous le nuage.

b - à rencontrer d'abord une descendance sensible, puis ensuite l'ascendance, sous le bord 'au vent' du nuage.

c - le vent n'a pas d'influence sur l'ascendance. Si celle-ci n'est pas présente exactement sous le nuage, vous n'insisterez pas et allez la rechercher sous un autre nuage.

28 - phase 3/24

Avant de décoller, vous calez votre altimètre au QNH, celui-ci doit indiquer :

a - 0 m.

b - l'altitude topographique du terrain.

c - le niveau de vol.

29 - phase 4/14

La vitesse d'approche sans vent de votre planeur est de 90 km/h, vous estimez un vent de face à l'atterrissage de 40 km/h. Votre vitesse d'approche sera alors de :

a - 90 km/h.

b - 110 km/h.

c - 130 km/h.

30 - phase 10/27

Vous êtes dans le second ressaut et désirez aller dans le premier ressaut. Ils sont matérialisés comme l'indique le dessin ci-dessous. Quelle est la trajectoire qui vous fera perdre le minimum de hauteur ?

a -

b -

c -

31 - phase 8/19

En onde de ressaut, les longueurs d'ondes moyennes rencontrées en France sont de l'ordre de :

a - quelques centaines de mètres.

b - 3 à 15 km.

c - supérieure à 20 km.

32 - phase 6/14

Les isothermies et inversions sont des tranches d'air :

a - stables.

b - instables.

c - parfois stables, parfois instables.

33 - phase 8/3

Quelles sont les inclinaisons habituelles pour exploiter les thermiques de plaine classiques :

a - les inclinaisons supérieures ou égales à 60° pour se maintenir au sein du thermique.

b - les inclinaisons moyennes (25 à 45°) sont généralement suffisantes.

c - les faibles inclinaisons (inférieures à 20°) car elles limitent le taux de chute propre au planeur.

34 - phase 7/4

Lorsque l'inversion nocturne est très épaisse, la convection utilisable pour le planeur :

a - risque de ne débuter que dans le courant de l'après-midi.

b - risque de débuter tôt le matin.

c - ne subit pas d'influence particulière.

35 - phase 6/41

Que délimite le trait radial rouge tracé sur l'anémomètre :

a - la vitesse maximale, volets hypersustentateurs braqués.

b - la vitesse maximale de remorquage.

c - la vitesse à ne jamais dépasser.

36 - phase 1/32

La licence de pilote de planeur valable 2 ans pour les pilotes âgés de moins de 40 ans est renouvelée à condition de satisfaire à :

a - un entraînement suffisant et une visite médicale.

b - un examen théorique.

c - aucune condition particulière.

37 - phase 1/20

Avec un crochet Aérazur, l'essai de largage doit s'effectuer :

a - plusieurs fois, avant chaque vol.

b - une fois, avant le premier vol de la journée.

c - seulement si on a constaté un fonctionnement défectueux auparavant.

38 - phase 6/2

Une dorsale est :

a - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

b - un axe de basses pressions.

c - un axe de hautes pressions.

39 - phase 2/12

La traînée est une composante :

a - du poids, selon la trajectoire du planeur, et qui détermine son mouvement.

b - de la résultante aérodynamique, qui tend à s'opposer au mouvement du planeur.

c - du poids, qui tend à s'opposer au mouvement du planeur.

40 - phase 9/1

Quelles sont les manoeuvres à effectuer pour prévenir le pilote remorqueur quand il vous est impossible de larguer ?

a - vous devez battre des ailes.

b - vous vous positionnez très haut au-dessus du remorqueur pour faire jouer la sécurité du crochet.

c - vous devez agiter rapidement la gouverne de direction.

41 - phase 5/6

Avant le décollage, le planeur étant aligné sur la piste, vous constatez une erreur du compas de 35 °. Au cours du vol, vous :

a - corrigez tous les caps lus de 35 ° pour connaître le cap exact.

b - utilisez le compas sans tenir compte de cette erreur.

c - considérez le compas comme pratiquement inutilisable.

42 - phase 3/10

Au cours d'un vol remorqué, vous voyez le pilote remorqueur agiter rapidement sa gouverne de direction. Cela signifie :

a - larguez, je suis en panne.

b - vérifiez et rentrez vos aérofreins.

c - je n'ai presque plus d'essence, préparez-vous à larguer au moindre signal.

43 - phase 2/24

Lorsque vous agissez sur le manche latéralement vers la gauche :

a - l'aileron gauche s'élève, l'aileron droit s'abaisse.

b - l'aileron gauche s'abaisse, l'aileron droit s'élève.

c - l'aileron gauche s'élève, l'aileron droit reste immobile.

44 - phase 1/11

La commande de largage de la verriere est conventionnellement de couleur :

a - rouge.

b - blanche.

c - jaune.

45 - phase 1/2

On appelle bord d'attaque :

a - la partie avant du fuselage.

b - la partie arrière de l'aile.

c - la partie avant de l'aile.

46 - phase 4/9

L'inclinaison recommandée pour le dernier virage est de l'ordre de :

a - 10 °.

b - 60 °.

c - 20 ° à 30 °.

47 - phase 9/6

Le régime de vol IFR est :

a - réservé aux avions possédant certains équipements particuliers.

b - votre régime de vol si vous évoluez dans des conditions de très mauvaise visibilité.

c - applicable aux seuls avions volant au-dessus du niveau de vol 195.

48 - phase 2/8

Sur un planeur en vol, si le pilote augmente l'incidence, la vitesse :

a - diminue.

b - reste constante.

c - augmente.

49 - phase 1/24

Le port du parachute en planeur est :

a - facultatif.

b - obligatoire.

c - indispensable dans certains planeurs et inutile dans d'autres.

50 - phase 8/9

La VNE (vitesse à ne pas dépasser) :

a - est toujours la même quelle que soit l'altitude, pour tous les planeurs.

b - variable ou fixe en fonction de l'altitude, est donnée par le manuel de vol, chapitre II.

c - peut être augmentée de 6,5 % par millier de mètres d'altitude.