logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

Phase 1

1 - phase 1/1

Le carnet de vol :

a - ne peut être rempli que par votre instructeur

b - n'est pas un document officiel. Vous le remplissez vous-même à votre gré.

c - est un document officiel tenu à jour par vous-même conformément aux planches de vol et visé par votre instructeur.

2 - phase 1/2

On appelle bord d'attaque :

a - la partie avant du fuselage.

b - la partie arrière de l'aile.

c - la partie avant de l'aile.

3 - phase 1/3

On appelle emplanture :

a - la partie de l'aile qui fait jonction avec le fuselage.

b - la zone de jonction de la dérive avec le plan fixe.

c - la partie du fuselage sur laquelle est fixée le train d'atterrissage.

4 - phase 1/4

L'envergure est :

a - la distance maximale entre l'avant et l'arrière du planeur.

b - la distance maximale entre les 2 extrémités d'ailes.

c - la distance entre le bord d'attaque et le bord de fuite de l'aile

5 - phase 1/5

La gouverne de profondeur est une surface :

a - mobile horizontale située à l'arrière du planeur

b - fixe horizontale située à l'arrière du planeur

c - mobile fixée au bord de fuite de l'aile de part et d'autre du fuselage

6 - phase 1/6

Les ailerons sont :

a - deux surfaces mobiles occupant le bord de fuite de l'aile près des extrémités de celles-ci.

b - constituées par l'ensemble des surfaces verticales situées à l'arrière du planeur.

c - fixées au bord de fuite de l'aile, à partir de l'emplanture, et ne s'étendant que sur une faible partie de l'envergure, de part et d'autre du fuselage.

7 - phase 1/7

Dans la cabine vous trouvez une commande de couleur verte. C'est la commande :

a - des aérofreins.

b - de largage du câble.

c - de compensateur de profondeur.

8 - phase 1/8

Sur le flanc gauche du fuselage dans la cabine, vous trouverez une commande de couleur bleue. C'est la commande :

a - de largage du câble.

b - des aérofreins.

c - de manoeuvre du train d'atterrissage.

9 - phase 1/9

La commande de largage du câble de remorquage est conventionnellement de couleur

a - rouge.

b - blanche.

c - jaune.

10 - phase 1/10

La commande d'ouverture de la verriere, quand elle ne fait pas fonction de commande de largage de verriere, doit être de couleur :

a - blanche.

b - jaune.

c - verte.

11 - phase 1/11

La commande de largage de la verriere est conventionnellement de couleur :

a - rouge.

b - blanche.

c - jaune.

12 - phase 1/12

L'anémomètre est un instrument indiquant :

a - la direction du vent.

b - la vitesse du planeur par rapport à l'air.

c - la symétrie du vol.

13 - phase 1/13

Le variomètre indique :

a - la vitesse verticale du planeur par rapport au sol.

b - la hauteur du planeur.

c - la direction du planeur par rapport au Nord.

14 - phase 1/14

Avant de sortir un planeur du hangar, vous devez vous assurer que :

a - l'équipage est bien installé à l'intérieur.

b - toutes les gouvernes sont parfaitement bloquées.

c - la verrière est fermée et verrouillée et qu'une éclisse bloque la gouverne de direction.

15 - phase 1/15

Vous êtes prêt à traverser une piste avec un véhicule remorquant un planeur alors qu'un autre planeur se présente à l'atterrissage :

a - vous vous engagez rapidement pour ne pas gêner l'autre.

b - vous attendez qu'il se pose et vous vous engagez ensuite.

c - vous faites comme si de rien n'était car il y a assez de place sur la piste pour vous et pour lui.

16 - phase 1/16

Lors de la mise en piste, vous vous trouvez à l'intérieur d'un planeur remorqué par un véhicule. Votre rôle consiste :

a - à faire contrepoids pour ne pas user la béquille arrière.

b - à ne pas trop vous fatiguer avant le vol.

c - à tenir les commandes pour éviter qu'elles ne battent et à surveiller attentivement le véhicule qui vous remorque en étant prêt à freiner et à larguer à chaque instant.

17 - phase 1/17

Le vent est fort. Votre planeur ne décolle pas immédiatement. Vous le stockez sur le bord de la piste :

a - face au vent, aérofreins sortis.

b - vent de travers, l'aile haute au vent.

c - vent trois-quart arrière, l'aile basse au vent maintenue par des pneus ou des bacs de sable.

18 - phase 1/18

La visite pré-vol permet de s'assurer que le planeur est apparemment en bon état de vol :

a - elle doit être faite tous les matins par le mécanicien du club.

b - elle doit être effectuée à chaque séance de vol par le premier pilote de la machine, ou si le planeur est resté longtemps stocké sans surveillance.

c - elle doit être faite impérativement à chaque vol.

19 - phase 1/19

L'exécution de la visite pré-vol :

a - se fait d'une façon quelconque.

b - se fait selon un ordre bien particulier, ceci dans le but d'éviter les omissions.

c - se limite à l'inspection de la cabine avant le vol, le reste n'intéressant que le mécanicien.

20 - phase 1/20

Avec un crochet Aérazur, l'essai de largage doit s'effectuer :

a - plusieurs fois, avant chaque vol.

b - une fois, avant le premier vol de la journée.

c - seulement si on a constaté un fonctionnement défectueux auparavant.

21 - phase 1/21

Vous allez accrocher un câble à un planeur :

a - vous utilisez le premier anneau disponible, car il doit être étudié pour se fixer sur tous types de crochets.

b - dans tous les cas, vous utilisez un gros anneau car tous les planeurs volant en France sont équipés de crochets Aérazur.

c - vous vérifiez la marque du crochet équipant le planeur, et en fonction de celle-ci, vous choisissez l'anneau correspondant : - crochet Tost allemand : anneau de diamètre intérieur 20 à 25 mm. - crochet Aérazur français : anneau de diamètre intérieur 30 mm.

22 - phase 1/22

Pour signaler au pilote remorqueur que vous avez accroché le câble à son avion vous devez :

a - agiter le compensateur de profondeur sans toucher à la gouverne de profondeur.

b - tirer vigoureusement sur le câble.

c - déplacer la gouverne de direction sans toucher au compensateur de direction s'il existe.

23 - phase 1/23

Parmi les réponses proposées, quelle est celle qui remplit toutes les conditions pour que l'aile d'un planeur prêt au décollage puisse être levée ? 1 - câble tendu. 2 - axe de décollage dégagé. 3 - aérofreins rentrés. 4 - pouce du pilote levé. 5 - avion remorqueur plein gaz. 6 - aucun appareil sur le point d'atterrir.

a - 1, 2, 4, 5, 6.

b - 1, 4, 5.

c - 1, 2, 3, 4, 6.

24 - phase 1/24

Le port du parachute en planeur est :

a - facultatif.

b - obligatoire.

c - indispensable dans certains planeurs et inutile dans d'autres.

25 - phase 1/25

L'ouverture du parachute de sauvetage se produit :

a - automatiquement, 3 secondes après l'évacuation du planeur.

b - si l'on tire sur la poignée rouge située sur la partie gauche du harnais.

c - automatiquement dès que votre vitesse de chute libre dépasse une certaine valeur.

26 - phase 1/26

Pour évacuer un planeur en détresse, vous devez employer une procédure 'réflexe' dont les séquences sont décrites ci-dessous dans un ordre quelconque. Trouvez la bonne séquence :

a - tirez la poignée rouge d'ouverture du parachute ; larguez la verrière ; détachez-vous ; sautez.

b - détachez-vous ; tirez la poignée rouge d'ouverture du parachute ; larguez la verrière ; sautez.

c - larguez la verrière ; détachez-vous ; sautez ; tirez la poignée d'ouverture du parachute après vous être éloigné du planeur.

27 - phase 1/27

L'atterrissage en parachute doit s'effectuer de la façon suivante :

a - bras et jambes écartées (position en croix).

b - jambes jointes et tendues et bras le long du corps.

c - pieds joints, genoux serrés, jambes légèrement fléchies, les mains sur les suspentes et les coudes collés au corps.

28 - phase 1/28

Lors du stockage du planeur au sol, peut-on utiliser le parachute pour charger l'aile ?

a - oui, car cela ne présente aucun inconvénient.

b - non, car l'exposition du parachute au soleil est néfaste pour sa bonne conservation.

c - non, car le parachute n'est pas assez lourd.

29 - phase 1/29

Il est recommandé pour voler, d'avoir un minimum d'équipement qui consiste en :

a - des espadrilles et une tenue de sport très légère.

b - une coiffure, des lunettes de soleil, des chaussures tenant bien aux pieds et des vêtements adaptés.

c - une boîte de médicaments anti-nauséeux.

30 - phase 1/30

Si, lors de votre entraînement en vol, vous ressentez un début de malaise dû au mal de l'air :

a - vous ne dites rien en espérant que cela va passer.

b - vous le signalez à votre instructeur qui organisera le vol en conséquence.

c - vous attendez que cela empire et ne le signalez qu'à la toute dernière extrémité.

31 - phase 1/31

Vous êtes installé et attaché à bord de votre planeur :

a - vous devez pouvoir atteindre les commandes principales.

b - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes, même celles qui vous seront peu utiles durant le vol projeté.

c - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes et pouvoir les manoeuvrer dans la totalité de leur débattement.

32 - phase 1/32

La licence de pilote de planeur valable 2 ans pour les pilotes âgés de moins de 40 ans est renouvelée à condition de satisfaire à :

a - un entraînement suffisant et une visite médicale.

b - un examen théorique.

c - aucune condition particulière.