logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

Phase 2

1 - phase 2/1

Sur un planeur en vol, le vent relatif :

a - est de valeur égale et de direction opposée à la vitesse.

b - est de valeur égale et de même sens que la vitesse.

c - ne dépend que des conditions météorologiques.

2 - phase 2/2

Sur un planeur en vol, le poids est équilibré par :

a - l'action du pilote sur les commandes.

b - la résultante aérodynamique du planeur.

c - l'angle de plané du planeur.

3 - phase 2/3

L'extrados de l'aile est :

a - la partie avant de l'aile.

b - la partie supérieure de l'aile.

c - la partie inférieure de l'aile.

4 - phase 2/4

La forme du profil d'aile :

a - est pratiquement la même pour tous les planeurs.

b - est étudiée pour chaque planeur en fonction des performances recherchées.

c - n'a que très peu d'influence sur les performances car seule la forme du fuselage peut améliorer celles-ci.

5 - phase 2/5

Dans une soufflerie si on multiplie par 3 la vitesse du vent relatif arrivant sur un profil :

a - la résultante aérodynamique est multipliée par 3.

b - la résultante aérodynamique est multipliée par 6.

c - la résultante aérodynamique est multipliée par 9.

6 - phase 2/6

L'angle d'incidence sur un profil est l'angle formé par :

a - la corde de profil et l'axe du fuselage.

b - l'intrados et l'extrados de l'aile au bord de fuite.

c - la corde de profil et la direction du vent relatif.

7 - phase 2/7

Lorsque l'angle d'incidence augmente sur un profil, la résultante aérodynamique :

a - varie très peu.

b - augmente, passe par un maximum puis diminue brusquement lorsque l'aile décroche.

c - augmente tant que l'incidence augmente.

8 - phase 2/8

Sur un planeur en vol, si le pilote augmente l'incidence, la vitesse :

a - diminue.

b - reste constante.

c - augmente.

9 - phase 2/9

Un braquage positif des volets de courbure est utilisé pour :

a - les faibles vitesses.

b - les très hautes vitesses.

c - uniquement le décollage.

10 - phase 2/10

Un braquage négatif des volets de courbure est utilisé pour :

a - la spirale et l'atterrissage.

b - le vol rapide.

c - le vol remorqué.

11 - phase 2/11

Le planeur avance dans l'air parce que :

a - le remorqueur lui a donné de la vitesse.

b - la résultante aérodynamique n'est pas tout à fait verticale : elle admet une composante vers l'avant qui entraîne le planeur.

c - la trajectoire du planeur est descendante dans l'air qui l'environne et il existe une composante de son poids qui l'entraîne selon cette trajectoire.

12 - phase 2/12

La traînée est une composante :

a - du poids, selon la trajectoire du planeur, et qui détermine son mouvement.

b - de la résultante aérodynamique, qui tend à s'opposer au mouvement du planeur.

c - du poids, qui tend à s'opposer au mouvement du planeur.

13 - phase 2/13

Si on augmente la traînée d'un planeur, ce dernier voit son angle de plané :

a - rester constant.

b - diminuer.

c - augmenter.

14 - phase 2/14

Le rôle de la gouverne de profondeur est :

a - de provoquer les variations de l'angle d'incidence du planeur lorsque le pilote agit sur le manche d'avant en arrière.

b - de corriger les variations de l'angle d'incidence du planeur dues aux mouvements verticaux de l'atmosphère.

c - les deux propositions ci-dessus sont exactes.

15 - phase 2/15

La finesse est égale au rapport :

a - vitesse horizontale du planeur sur vitesse verticale du planeur.

b - distance parcourue sur hauteur perdue.

c - les deux propositions ci-dessus sont exactes.

16 - phase 2/16

Vous disposez d'un planeur dont la finesse est de 36. Pour parcourir une distance de 27 km en air calme, vous perdez :

a - 1 250 m.

b - 660 m.

c - 750 m.

17 - phase 2/17

Un planeur vole en air calme en ligne droite à 108 km/h, son taux de chute est de 1,5 m/s, sa finesse est de :

a - 14,2.

b - 20.

c - 30.

18 - phase 2/18

Un planeur vole en ligne droite, à vitesse constante. Dans ce cas, son poids est :

a - toujours légèrement supérieur à la résultante aérodynamique puisque le planeur descend.

b - exactement compensé par la résultante aérodynamique.

c - légèrement inférieur à la résultante aérodynamique puisque le planeur vole.

19 - phase 2/19

Sur un planeur en vol si le pilote, par une augmentation d'incidence, provoque un accroissement de la résultante aérodynamique sur les ailes :

a - la trajectoire s'incurve vers le haut et la vitesse augmente.

b - la trajectoire s'incurve vers le bas et la vitesse augmente.

c - la trajectoire s'incurve vers le haut et la vitesse diminue.

20 - phase 2/20

Le fait d'incliner le planeur :

a - fait apparaître une force déviatrice qui provoque un virage.

b - ne modifie en rien sa trajectoire.

c - fait dévier la trajectoire un court instant, le temps que la force centrifuge apparaisse.

21 - phase 2/21

Le facteur de charge ' n ' est égal au rapport :

a - résultante aérodynamique/poids = R'a/P.

b - poids/résultante aérodynamique = P/R'a.

c - force déviatrice/force centrifuge = Fd/Fc.

22 - phase 2/22

Vous volez à 80 km/h et vous désirez prendre une vitesse de 110 km/h :

a - vous poussez sur le manche tant que l'aiguille de l'anémomètre n'indique pas 110 km/h.

b - vous affichez l'assiette correspondant sensiblement à la vitesse de 110 et attendez la stabilisation de la vitesse.

c - vous accroissez lentement la vitesse par petites tranches de 5 km/h en 5 km/h, jusqu'à 110 km/h.

23 - phase 2/23

La surface de compensateur, placée comme l'indique le dessin, correspond à une position de la manette de compensateur:

a - à cabrer.

b - neutre.

c - à piquer.

24 - phase 2/24

Lorsque vous agissez sur le manche latéralement vers la gauche :

a - l'aileron gauche s'élève, l'aileron droit s'abaisse.

b - l'aileron gauche s'abaisse, l'aileron droit s'élève.

c - l'aileron gauche s'élève, l'aileron droit reste immobile.

25 - phase 2/25

Le lacet inverse est un phénomène qui apparaît lorsque le pilote agit :

a - sur les aérofreins.

b - sur le manche latéralement.

c - sur le palonnier.

26 - phase 2/26

Le lacet inverse se manifeste par :

a - un déplacement du repère capot du même côté que l'action latérale sur le manche.

b - un déplacement du repère capot du côté opposé à l'action latérale sur le manche.

c - une tendance à piquer consécutive à une action latérale sur le manche.

27 - phase 2/27

Le pilote s'oppose au lacet inverse en agissant :

a - sur le manche latéralement et sur le palonnier du côté opposé.

b - sur le compensateur.

c - sur le palonnier du même côté que sur le manche latéralement.

28 - phase 2/28

Avant de créer un virage, vous devez vous assurer:

a - que les commandes sont libres.

b - que le secteur dans lequel vous allez évoluer est libre.

c - que vous ne virez pas vent dans le dos.

29 - phase 2/29

Passant d'une ligne droite à un virage, le pilote doit :

a - augmenter la valeur de la résultante aérodynamique en tirant sur le manche.

b - diminuer la valeur de la résultante aérodynamique en poussant sur le manche.

c - maintenir constante la valeur de la résultante aérodynamique.

30 - phase 2/30

Au cours d'un virage à une inclinaison stabilisée de 30°, le pilote doit agir faiblement sur :

a - le manche, latéralement vers l'intérieur du virage.

b - le palonnier, vers l'extérieur du virage.

c - le manche, latéralement vers l'extérieur du virage.

31 - phase 2/31

L'action sur le manche latéralement vers l'extérieur, au cours d'un virage stabilisé est due :

a - au roulis induit dont la cause est la différence de vitesse entre les ailes.

b - au lacet inverse.

c - au couple gyroscopique créé par l'inclinaison du planeur.

32 - phase 2/32

Lorsque l'écoulement n'est pas symétrique sur le planeur, on dit :

a - qu'il est en dérapage.

b - qu'il existe un angle d'attaque inverse.

c - qu'il y a du vent de travers.

33 - phase 2/33

Une seule de ces possibilités est cohérente, laquelle ?

a -

b -

c -

34 - phase 2/34

Une seule de ces possibilités est cohérente, laquelle ?

a -

b -

c -

35 - phase 2/35

Votre fil de laine et votre bille sont positionnés comme suit : le vent relatif vient de : (choisissez la proposition exacte) :

a - gauche et la correction consiste à agir sur le palonnier à gauche.

b - droite et la correction consiste à agir sur le palonnier à gauche.

c - droite et la correction consiste à agir sur le palonnier à droite.