logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

Phase 4

1 - phase 4/1

Au cours d'une spirale votre planeur a dérivé de 3 km en 10 mn. Quelle est la force du vent ?

a - elle est impossible à connaître.

b - 30 km/h.

c - 18 km/h.

2 - phase 4/2

L'angle de dérive est l'angle compris entre :

a - l'axe du planeur et la route suivie.

b - l'axe du planeur et la direction du vent.

c - la direction du vent et la direction du vent traversier.

3 - phase 4/3

Quand le vent est de face, toutes erreurs instrumentales mises à part, qu'indique l'anémomètre ? Une vitesse :

a - égale à la vitesse sol.

b - inférieure à la vitesse sol.

c - supérieure à la vitesse sol.

4 - phase 4/4

Le vent effectif se manifeste par :

a - une modification de la vitesse sol.

b - un effet de dérive.

c - rien : c'est un vent théorique n'ayant aucun effet.

5 - phase 4/5

Le vent traversier se manifeste par :

a - une modification des indications anémométriques.

b - un vol en dérapage.

c - un effet de dérive.

6 - phase 4/6

A bord de votre planeur, vous désirez vous rendre de A vers B. Le vent est symbolisé par la flèche. La correction de dérive vous obligera à orienter votre planeur :

a - vers la droite de la route à suivre.

b - vers la gauche de la route à suivre.

c - il n'y a pas de dérive à corriger.

7 - phase 4/7

Le planeur A vole à 80 km/h et le planeur B à 110 km/h. Ils subissent tous les deux le même vent traversier :

a - leurs dérives seront égales.

b - le planeur A doit afficher une correction de dérive plus forte que B.

c - le planeur B doit afficher une correction de dérive plus forte que A.

8 - phase 4/8

Vous désirez rejoindre un cumulus ; le vent est perpendiculaire à votre route, il vient de la gauche :

a - vous vous dirigez droit sur le cumulus.

b - vous visez un point à gauche du cumulus.

c - vous visez un point à droite du cumulus.

9 - phase 4/9

L'inclinaison recommandée pour le dernier virage est de l'ordre de :

a - 10 °.

b - 60 °.

c - 20 ° à 30 °.

10 - phase 4/10

Il y a du vent de travers, l'avion remorqueur a encore les roues au sol, alors que votre planeur a déjà décollé :

a - vous corrigez la dérive pour que le câble reste dans l'axe de l'avion.

b - vous maintenez l'axe du planeur rigoureusement parallèle à l'axe de l'avion.

c - les deux propositions précédentes ne sont pas acceptables car par vent de travers, vous devez vous arranger pour décoller en même temps que l'avion.

11 - phase 4/11

Au cours d'un décollage, le vent vient de votre gauche. L'aile qui risque de tomber au sol est :

a - l'aile droite.

b - l'aile gauche.

c - pas plus l'une que l'autre.

12 - phase 4/12

En préparant l'atterrissage, vous constatez l'existence d'un fort vent dans l'axe. Quelles corrections apporterez-vous à la prise de terrain par rapport à une prise de terrain sans vent ?

a - arrivée plus basse car le vent est moins fort dans les très basses couches.

b - arrivée plus haute et plus rapide.

c - il n'est pas utile de modifier la prise de terrain.

13 - phase 4/13

Vous venez de terminer un atterrissage par très fort vent. Que faites-vous ?

a - vous attendez dans votre planeur manche arrière, aérofreins rentrés.

b - vous restez dans votre planeur en attendant de l'aide, manche avant, aérofreins sortis, frein de roue serré.

c - vous descendez vite de votre planeur pour l'orienter vers 3/4 arrière du côté de l'aile basse.

14 - phase 4/14

La vitesse d'approche sans vent de votre planeur est de 90 km/h, vous estimez un vent de face à l'atterrissage de 40 km/h. Votre vitesse d'approche sera alors de :

a - 90 km/h.

b - 110 km/h.

c - 130 km/h.

15 - phase 4/15

Vous subissez du vent arrière en étape de base. Comment prévoyez-vous l'exécution du dernier virage ?

a - comme s'il n'y avait pas de vent.

b - vous le débutez plus tôt qu'à l'habitude.

c - vous le débutez plus tard qu'à l'habitude.

16 - phase 4/16

Vous subissez du vent de face en étape de base. Comment prévoyez-vous l'exécution du dernier virage ?

a - comme s'il n'y avait pas de vent.

b - vous le débutez plus tôt qu'à l'habitude.

c - vous le débutez plus tard qu'à l'habitude.

17 - phase 4/17

L'effet de girouette se manifeste par une tendance du planeur :

a - à s'incliner quand il vole vent de travers.

b - en vol, à s'orienter dans le lit du vent.

c - à pivoter face au vent pendant le roulage au sol.

18 - phase 4/18

Quelle est la hauteur recommandée pour vous présenter en 'vent arrière' ?

a - 200 m à 250 m.

b - environ 100 m.

c c- environ 400 m.

19 - phase 4/19

Plus la finesse est grande, plus l'angle de plané est :

a - grand.

b - petit.

c - la finesse n'influe pas sur l'angle de plané.

20 - phase 4/20

En air calme, à une vitesse de vol supérieure à la vitesse de finesse maximale, correspond un angle de plané :

a - plus fort ou plus faible que l'angle de plané à finesse maximale, selon l'écart de vitesse.

b - plus faible que l'angle de plané à finesse maximale.

c - plus fort que l'angle de plané à finesse maximale.

21 - phase 4/21

Le taux de chute du planeur :

a - est plus fort pour toutes les vitesses différentes de la vitesse de taux de chute minimal.

b - est proportionnel à la vitesse du planeur.

c - a une valeur constante pour une plage importante de vitesse.

22 - phase 4/22

Dans une descendance, pour conserver la meilleure finesse possible, vous devez voler :

a - à la vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse en air calme.

23 - phase 4/23

Avec du vent de face, pour conserver la meilleure finesse au sol possible, vous devez voler :

a - à vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

24 - phase 4/24

L'équivalent vent, c'est :

a - la composante du vent parallèle à la route à suivre.

b - la valeur en m/s dont il faut décaler le Mac Cready pour conserver la meilleure finesse sol par vent de face.

c - la vitesse de vent à partir de laquelle le planeur utilise toute la hauteur gagnée en spirale pour refaire la distance dont il a dérivé durant cette spirale.

25 - phase 4/25

Pour voler au régime de finesse maximale air, quel calage du Mac Cready utilisez-vous ?

a - la vitesse du taux de chute minimal en face du 0 du variomètre.

b - la vitesse de finesse maximale en face du 0 du variomètre.

c - la vitesse du taux de chute minimal en face de l'équivalent vent du moment.

26 - phase 4/26

Vous vous dirigez vers un cumulus prometteur d'une bonne ascendance avec du vent de face. Pour arriver sous ce cumulus en perdant le minimum de hauteur, comment calez-vous l'origine du Mac Cready ?

a - en face du 0 du variomètre.

b - au-dessus du 0 du variomètre.

c - au-dessous du 0 du variomètre.

27 - phase 4/27

Vous rentrez à l'aérodrome avec du vent de face. Comment calez-vous l'origine du Mac Cready pour bénéficier de la meilleure finesse sol ?

a - en face du 0 du variomètre.

b - au-dessus du 0 du variomètre.

c - au-dessous du 0 du variomètre.

28 - phase 4/28

Vous volez à 108 km/h. Votre variomètre indique - 1 m/s. Vous arrivez dans un secteur où la masse d'air descend à 1 m/s, votre variomètre indique donc - 2 m/s. Si vous gardez la Vi constante, votre finesse passe de :

a - 30 à 15.

b - 30 à 20.

c - 15 à 30.

29 - phase 4/29

Vous volez à 108 km/h indiqués sur l'anémomètre. Votre variomètre indique - 1 m/s. Le vent est de face. Sa force est de 20 Kts, soit 36 km/h. Votre finesse sol est de :

a - 30.

b - 40.

c - 20.

30 - phase 4/30

Vous volez sur un planeur dont la polaire est représentée ci-dessous, votre vitesse de vol est de 90 km/h, le vent est nul. Pour parcourir en ligne droite 25 km, vous avez perdu 1 300 m. On peut en conclure que vous avez subi :

a - des courants ascendants.

b - des courants descendants.

c - aucun courant, cette perte d'altitude est normale.