logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

Phase 6

1 - phase 6/1

L'hectopascal est une unité de :

a - pression.

b - altitude.

c - humidité.

2 - phase 6/2

Une dorsale est :

a - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

b - un axe de basses pressions.

c - un axe de hautes pressions.

3 - phase 6/3

Un marais barométrique est :

a - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

b - un axe de basses pressions.

c - un axe de hautes pressions.

4 - phase 6/4

Un Thalweg est :

a - une zone de hautes pressions.

b - un axe de basses pressions.

c - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

5 - phase 6/5

Un vent de 310 ° est un vent qui vient du :

a - Nord-Ouest.

b - Sud-Est.

c - Nord-est.

6 - phase 6/6

Un vent de 20 Kt souffle à environ :

a - 10 km/h.

b - 40 km/h.

c - 20 km/h.

7 - phase 6/7

Dans l'hémisphère Nord, le vent :

a - se dirige des basses pressions vers les hautes pressions.

b - tourne autour des anticyclones dans le sens des aiguilles d'une montre.

c - tourne autour des dépressions dans le sens des aiguilles d'une montre.

8 - phase 6/8

Des lignes isobares très rapprochées ont pour conséquence :

a - un vent fort.

b - un vent faible.

c - une très forte humidité.

9 - phase 6/9

La brise de mer souffle :

a - le jour.

b - la nuit.

c - en hiver.

10 - phase 6/10

La brise de terre souffle :

a - lorsque le continent est plus chaud que la mer voisine.

b - lorsque le continent est plus froid que la mer voisine.

c - lorsque la température du continent et celle de la mer voisine sont égales.

11 - phase 6/11

Les brises de pente et de vallée sont ascendantes :

a - la nuit.

b - le jour.

c - à tout moment du jour et de la nuit.

12 - phase 6/12

On appelle 'inversion de température', une tranche d'air dans laquelle :

a - la température diminue avec l'altitude.

b - la température augmente avec l'altitude.

c - la température est constante.

13 - phase 6/13

On appelle isothermie une tranche d'air dans laquelle la température :

a - diminue avec l'altitude.

b - augmente avec l'altitude.

c - est constante.

14 - phase 6/14

Les isothermies et inversions sont des tranches d'air :

a - stables.

b - instables.

c - parfois stables, parfois instables.

15 - phase 6/15

Dans une masse d'air sans nuage, la température est de 15 °C au sol et de 12 °C à 500 m. Cette tranche d'air :

a - est stable.

b - est instable.

c - est le siège d'une inversion.

16 - phase 6/16

Dans une masse d'air sans nuage, la température est de 15 °C au sol et de 8 °C à 500 m. Cette tranche d'air est :

a - stable.

b - instable.

c - est le siège d'une inversion.

17 - phase 6/17

Les nuages de la photo ci-dessous sont des :

a - cirro-cumulus et strato-cumulus.

b - altocumulus et cumulus.

c - cirrus et altostratus.

18 - phase 6/18

Les nuages de la photo ci-dessous sont des :

a - stratus.

b - cirro-stratus.

c - cirrus.

19 - phase 6/19

Les nuages de la photo ci-dessous sont des :

a - cumulus.

b - cumulo-nimbus.

c - altocumulus.

20 - phase 6/20

Le nuage de la photo ci-dessous est :

a - dangereux pour le vélivole.

b - très favorable pour le vélivole.

c - générateur de brumes et de brouillards.

21 - phase 6/21

Ce nuage est :

a - un nuage lenticulaire.

b - le sommet d'un cumulo-nimbus.

c - un cumulus plat.

22 - phase 6/22

L'arrivée d'un front chaud se manifeste par :

a - un ciel de plus en plus dégagé et limpide.

b - une ligne continue de cumulo-nimbus.

c - une arrivée graduelle de nuages à haute altitude (cirrus), allant en s'épaississant lentement.

23 - phase 6/23

L'arrivée d'un front chaud est un phénomène :

a - favorable pour le vol à voile car le temps va s'améliorer.

b - défavorable car les conditions vont se détériorer.

c - a peu d'influence pour le vol à voile.

24 - phase 6/24

L'arrivée du front froid se manifeste par :

a - une accalmie du vent et une disparition des nuages.

b - des formations nuageuses toujours moins puissantes que celles accompagnant le front chaud de la même perturbation.

c - des formations nuageuses puissantes, principalement en été, lorsque l'air chaud instable est à l'origine de lignes de cumulo-nimbus.

25 - phase 6/25

Qu'appelle-t-on la traîne ?

a - c'est dans une perturbation, la zone comprise entre le front chaud et le front froid.

b - c'est la zone s'étendant à l'arrière du front froid.

c - c'est la partie arrière d'un cumulo-nimbus.

26 - phase 6/26

Où aurez-vous le plus de chance de rencontrer des conditions météorologiques favorables au vol à voile thermique ?

a - sous les surfaces frontales.

b - dans le secteur chaud.

c - dans la traîne.

27 - phase 6/27

Lorsque vous êtes face au vent, vous avez :

a - les hautes pressions à droite.

b - les basses pressions à droite.

c - les hautes pressions derrière.

28 - phase 6/28

La limite entre les domaines du vol aux grands angles et celui des vols aux petits angles d'incidence est :

a - la vitesse de taux de chute minimal.

b - la vitesse de finesse maximale.

c - la vitesse de décrochage.

29 - phase 6/29

Etant aux grands angles, vous devez, pour revenir aux petits angles :

a - sortir les aérofreins.

b - pousser sur le manche.

c - placer le compensateur 'à piquer'.

30 - phase 6/30

Le décrochage a lieu :

a - à différentes incidences.

b - toujours à la même incidence.

c - toujours à la même vitesse quel que soit le poids du planeur ou le facteur de charge.

31 - phase 6/31

Le vol à la vitesse minimale est caractérisé par :

a - un centrage près de la limite arrière et une abattée brutale.

b - une perte de contrôle avec départ en vrille du planeur.

c - une forte incidence obtenue par l'effet maximal de la gouverne de profondeur et un fort taux de chute avec une assiette normale.

32 - phase 6/32

Deux planeurs identiques mais de poids différents décrochent :

a - à même incidence mais à des vitesses différentes.

b - à la même vitesse mais à des incidences différentes.

c - à même incidence et à même vitesse.

33 - phase 6/33

En virage, un planeur décroche :

a - à même vitesse et même incidence qu'en ligne droite.

b - à même incidence mais à vitesse plus grande qu'en ligne droite.

c - à même vitesse mais à incidence plus faible qu'en ligne droite.

34 - phase 6/34

Une voilure mouillée augmente la traînée générale du planeur et en plus :

a - retarde le décrochage.

b - hâte le décrochage.

c - augmente la finesse.

35 - phase 6/35

Un braquage positif des volets :

a - augmente la finesse du planeur.

b - augmente la vitesse de décrochage.

c - diminue la vitesse de décrochage.

36 - phase 6/36

Quel est le groupe de manoeuvres qui permet l'arrêt d'une autorotation ? 1 - compensateur à piquer. 2 - manche en avant. 3 - manche en arrière. 4 - palonnier à l'extérieur de la rotation. 5 - palonnier à l'intérieur de la rotation.

a - 1, 3 et 5.

b - 2 et 4.

c - 1, 2 et 5.

37 - phase 6/37

Dans quel document pouvez-vous prendre connaissance des limitations de votre planeur ?

a - le manuel de vol.

b - le certificat d'immatriculation.

c - le carnet de route.

38 - phase 6/38

Que signifie VNE ?

a - vitesse à ne jamais dépasser.

b - calage altimétrique permettant de connaître la hauteur du planeur au-dessus d'un point donné.

c - espace aérien non contrôlé.

39 - phase 6/39

L'arc blanc de l'anémomètre délimite :

a - le domaine des vitesses autorisées en remorquage.

b - le domaine d'utilisation des volets hypersustentateurs.

c - le domaine des vitesses dans lequel les aérofreins peuvent être sortis sans risque.

40 - phase 6/40

Quelle est la principale caractéristique d'un planeur dont le centrage se situe au-delà de la limite arrière ?

a - il est lourd à manier.

b - il est instable et dangereux.

c - il est très stable.

41 - phase 6/41

Que délimite le trait radial rouge tracé sur l'anémomètre :

a - la vitesse maximale, volets hypersustentateurs braqués.

b - la vitesse maximale de remorquage.

c - la vitesse à ne jamais dépasser.

42 - phase 6/42

Sur un planeur de conception récente les aérofreins peuvent être sortis :

a - à n'importe quelle vitesse.

b - jusqu'à la vitesse correspondant à l'extrémité de l'arc blanc tracé sur l'anémomètre.

c - jusqu'à la vitesse correspondant à l'extrémité de l'arc vert tracé sur l'anémomètre.