logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 4/16

Vous subissez du vent de face en étape de base. Comment prévoyez-vous l'exécution du dernier virage ?

a - comme s'il n'y avait pas de vent.

b - vous le débutez plus tôt qu'à l'habitude.

c - vous le débutez plus tard qu'à l'habitude.

2 - phase 4/19

Plus la finesse est grande, plus l'angle de plané est :

a - grand.

b - petit.

c - la finesse n'influe pas sur l'angle de plané.

3 - phase 4/7

Le planeur A vole à 80 km/h et le planeur B à 110 km/h. Ils subissent tous les deux le même vent traversier :

a - leurs dérives seront égales.

b - le planeur A doit afficher une correction de dérive plus forte que B.

c - le planeur B doit afficher une correction de dérive plus forte que A.

4 - phase 3/9

Le signal impératif de largage est :

a - battements rapides de la gouverne de direction de l'avion.

b - battements d'ailes de l'avion.

c - variations d'assiette rapides de l'avion.

5 - phase 10/13

Parmi les documents ci-dessous, un seul ne doit pas nécessairement figurer à bord d'un planeur en vol sur la campagne. Lequel ?

a - le certificat d'immatriculation.

b - le manuel de vol.

c - la licence du pilote.

6 - phase 6/2

Une dorsale est :

a - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

b - un axe de basses pressions.

c - un axe de hautes pressions.

7 - phase 8/12

En vol de pente, vous engagez les virages :

a - du côté de l'aile qui se soulève.

b - toujours à l'opposé du relief.

c - à l'opposé du relief quand le planeur est plus bas que les crêtes et sans côté préférentiel dès que vous avez dépassé le niveau des crêtes.

8 - phase 4/8

Vous désirez rejoindre un cumulus ; le vent est perpendiculaire à votre route, il vient de la gauche :

a - vous vous dirigez droit sur le cumulus.

b - vous visez un point à gauche du cumulus.

c - vous visez un point à droite du cumulus.

9 - phase 6/34

Une voilure mouillée augmente la traînée générale du planeur et en plus :

a - retarde le décrochage.

b - hâte le décrochage.

c - augmente la finesse.

10 - phase 4/12

En préparant l'atterrissage, vous constatez l'existence d'un fort vent dans l'axe. Quelles corrections apporterez-vous à la prise de terrain par rapport à une prise de terrain sans vent ?

a - arrivée plus basse car le vent est moins fort dans les très basses couches.

b - arrivée plus haute et plus rapide.

c - il n'est pas utile de modifier la prise de terrain.

11 - phase 1/29

Il est recommandé pour voler, d'avoir un minimum d'équipement qui consiste en :

a - des espadrilles et une tenue de sport très légère.

b - une coiffure, des lunettes de soleil, des chaussures tenant bien aux pieds et des vêtements adaptés.

c - une boîte de médicaments anti-nauséeux.

12 - phase 6/5

Un vent de 310 ° est un vent qui vient du :

a - Nord-Ouest.

b - Sud-Est.

c - Nord-est.

13 - phase 6/37

Dans quel document pouvez-vous prendre connaissance des limitations de votre planeur ?

a - le manuel de vol.

b - le certificat d'immatriculation.

c - le carnet de route.

14 - phase 9/5

Vous êtes en branche ' vent arrière'. Vous subissez une forte descendance à l'issue de laquelle votre hauteur n'excède pas 80 mètres. Pour apporter les corrections nécessaires à la prise de terrain, vous :

a - réduisez votre vitesse pour limiter le taux de chute.

b - augmentez la vitesse pour suivre les indications du Mac Cready en allant rechercher une finale assez longue (500 à 700 m).

c - augmentez la vitesse en convergeant vers la piste, puis vous effectuez une prise de terrain en U.

15 - phase 9/10

Vous évoluez en vol de pente, hors d'un espace aérien contrôlé, sur une montagne dont l'altitude est de 1 000 mètres, le plafond (base des nuages) est à 1 200 mètres. Le respect des conditions de vol à vue vous permet de monter jusqu'à une altitude de :

a - 1 200 m.

b - 900 m.

c - 1 000 m.

16 - phase 2/34

Une seule de ces possibilités est cohérente, laquelle ?

a -

b -

c -

17 - phase 8/19

En onde de ressaut, les longueurs d'ondes moyennes rencontrées en France sont de l'ordre de :

a - quelques centaines de mètres.

b - 3 à 15 km.

c - supérieure à 20 km.

18 - phase 2/23

La surface de compensateur, placée comme l'indique le dessin, correspond à une position de la manette de compensateur:

a - à cabrer.

b - neutre.

c - à piquer.

19 - phase 1/7

Dans la cabine vous trouvez une commande de couleur verte. C'est la commande :

a - des aérofreins.

b - de largage du câble.

c - de compensateur de profondeur.

20 - phase 8/3

Quelles sont les inclinaisons habituelles pour exploiter les thermiques de plaine classiques :

a - les inclinaisons supérieures ou égales à 60° pour se maintenir au sein du thermique.

b - les inclinaisons moyennes (25 à 45°) sont généralement suffisantes.

c - les faibles inclinaisons (inférieures à 20°) car elles limitent le taux de chute propre au planeur.

21 - phase 8/8

Vous volez à l'altitude de 4 000 m. Votre vitesse indiquée est de 100 km/h. Votre vitesse de déplacement dans l'air est d'environ :

a - 150 km/h.

b - 100 km/h.

c - 120 km/h.

22 - phase 9/15

Sur quel document est-il possible de trouver les conditions de traversée d'une zone de contrôle d'aérodrome (CTR) ?

a - la carte de France aéronautique au 1/1 000 000 è.

b - la carte de navigation au 1/500 000 è.

c - la carte d'atterrissage à vue de l'aérodrome concerné (carte V.A.C.).

23 - phase 2/1

Sur un planeur en vol, le vent relatif :

a - est de valeur égale et de direction opposée à la vitesse.

b - est de valeur égale et de même sens que la vitesse.

c - ne dépend que des conditions météorologiques.

24 - phase 3/21

Le calage altimétrique QFE permet de connaître :

a - la hauteur du planeur au-dessus du lieu où s'est effectué le calage.

b - l'altitude du planeur au-dessus du niveau de la mer.

c - la hauteur du planeur au-dessus de la référence isobarique 1 013.

25 - phase 4/23

Avec du vent de face, pour conserver la meilleure finesse au sol possible, vous devez voler :

a - à vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

26 - phase 7/7

Comment se caractérise, sous nos climats, la disparition de la convection en fin de journée ?

a - les ascendances se poursuivent plusieurs heures après le coucher du soleil et ne disparaissent totalement que pendant la nuit.

b - les ascendances diminuent d'intensité en s'espaçant les unes des autres.

c - les ascendances disparaissent brutalement au moment où le soleil disparaît à l'horizon et ne réchauffe plus le sol.

27 - phase 4/3

Quand le vent est de face, toutes erreurs instrumentales mises à part, qu'indique l'anémomètre ? Une vitesse :

a - égale à la vitesse sol.

b - inférieure à la vitesse sol.

c - supérieure à la vitesse sol.

28 - phase 9/20

Au cours de la préparation d'un circuit vous constatez que vous devez traverser un espace aérien à statut particulier dont le sigle est LF-D 573. Vous en déduisez immédiatement que c'est une zone :

a - interdite.

b - dangereuse.

c - réglementée.

29 - phase 1/31

Vous êtes installé et attaché à bord de votre planeur :

a - vous devez pouvoir atteindre les commandes principales.

b - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes, même celles qui vous seront peu utiles durant le vol projeté.

c - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes et pouvoir les manoeuvrer dans la totalité de leur débattement.

30 - phase 10/3

Vous parcourez une branche de circuit où le vent est plein travers par rapport à votre route. Vous choisissez de préférence les cumulus :

a - au vent de la route à suivre.

b - sous le vent de la route à suivre.

c - sur la route à suivre.

31 - phase 3/4

Pour décoller en remorqué :

a - j'attends que l'anémomètre indique la vitesse de finesse maximale et le planeur décollera tout seul.

b - je sollicite légèrement le manche vers l'arrière et maintiens le planeur en palier à 2 mètres du sol jusqu'au décollage du remorqueur.

c - je maintiens le manche en butée arrière jusqu'au décollage du planeur.

32 - phase 3/6

La position ' haute ' derrière l'avion remorqueur :

a - est couramment utilisée lors des remorquages multiples.

b - ne présente aucun danger car la sécurité du crochet de remorquage du planeur fonctionne alors.

c - est très dangereuse si une certaine limite est dépassée car elle peut entraîner l'attelage dans un piqué jusqu'au sol, sans possibilité de largage par suite d'une tension excessive sur le câble.

33 - phase 6/31

Le vol à la vitesse minimale est caractérisé par :

a - un centrage près de la limite arrière et une abattée brutale.

b - une perte de contrôle avec départ en vrille du planeur.

c - une forte incidence obtenue par l'effet maximal de la gouverne de profondeur et un fort taux de chute avec une assiette normale.

34 - phase 8/17

Dans un système d'ondes de ressaut quelle est la limite supérieure de la couche ondulatoire dans laquelle l'écoulement des filets d'air est laminaire ?

a - c'est toujours la troposphère qui limite le sommet de la couche ondulatoire.

b - une couche stable telle qu'une inversion ou une isothermie bloque le développement vertical de la couche ondulatoire.

c - la limite supérieure de la couche ondulatoire est essentiellement variable. Un affaiblissement ou un net changement de direction du vent est une cause de blocage.

35 - phase 2/27

Le pilote s'oppose au lacet inverse en agissant :

a - sur le manche latéralement et sur le palonnier du côté opposé.

b - sur le compensateur.

c - sur le palonnier du même côté que sur le manche latéralement.

36 - phase 1/25

L'ouverture du parachute de sauvetage se produit :

a - automatiquement, 3 secondes après l'évacuation du planeur.

b - si l'on tire sur la poignée rouge située sur la partie gauche du harnais.

c - automatiquement dès que votre vitesse de chute libre dépasse une certaine valeur.

37 - phase 6/6

Un vent de 20 Kt souffle à environ :

a - 10 km/h.

b - 40 km/h.

c - 20 km/h.

38 - phase 6/20

Le nuage de la photo ci-dessous est :

a - dangereux pour le vélivole.

b - très favorable pour le vélivole.

c - générateur de brumes et de brouillards.

39 - phase 7/16

En région montagneuse, dans quelles zones recherchez-vous de préférence les ascendances thermiques ?

a - dans les fonds de vallée.

b - sur les rochers ensoleillés.

c - sur les versants à l'abri du soleil et du vent.

40 - phase 9/19

La fonction d'information de vol à l'intérieur d'une F.I.R. est :

a - au service des aéronefs en VFR uniquement.

b - au service des aéronefs en IFR uniquement.

c - au service de tous les aéronefs.

41 - phase 5/17

Vous êtes en vol local à 6 km du terrain et votre altitude est de 1 200 m. Le vent est nul. Vous vous êtes fixé comme règle de vol local de ne pas vous éloigner du terrain de plus de 10 fois votre hauteur (finesse 10). Un cumulus se trouve à 5 km de votre position et vous l'estimez à 10 km du terrain :

a - vous ne pouvez pas vous y rendre, car vous y arriverez à 700 m, transgressant la règle que vous vous êtes fixée.

b - vous pouvez vous diriger vers ce cumulus, mais vous ne devez pas perdre plus de 200 m pour l'atteindre.

c - il vaut mieux ne pas tourner le dos au terrain et vous choisissez un autre nuage.

42 - phase 5/15

L'autonomie du planeur est :

a - la distance maximale qu'il peut parcourir en air calme.

b - la distance franchissable en toutes conditions de vol et tenant compte d'une éventuelle prise de terrain.

c - la hauteur entre le planeur et le lieu le plus élevé situé dans un faible rayon.

43 - phase 1/10

La commande d'ouverture de la verriere, quand elle ne fait pas fonction de commande de largage de verriere, doit être de couleur :

a - blanche.

b - jaune.

c - verte.

44 - phase 8/5

Deux planeurs identiques mais de charge alaire différente traversent une large zone ascendante. Chaque pilote utilise son planeur à la vitesse de taux de chute minimal :

a - les 2 planeurs gagneront la même altitude.

b - le planeur le plus chargé gagnera plus d'altitude que l'autre.

c - le planeur le plus léger gagnera plus d'altitude que l'autre.

45 - phase 3/3

Pendant la phase d'accélération, au début du roulage, l'une des deux ailes de votre planeur prend contact avec le sol et y reste malgré tous vos efforts pour tenter de la relever. Le planeur tend à partir 'en cheval de bois' :

a - vous attendez que le pilote remorqueur vous largue.

b - vous freinez pour que la tension du câble vous ramène dans l'axe de l'avion.

c - vous larguez le câble immédiatement et vous freinez.

46 - phase 2/32

Lorsque l'écoulement n'est pas symétrique sur le planeur, on dit :

a - qu'il est en dérapage.

b - qu'il existe un angle d'attaque inverse.

c - qu'il y a du vent de travers.

47 - phase 8/11

L'apparition de la convection thermique :

a - renforce l'effet de pente.

b - rend l'effet de pente utilisable loin au vent du relief.

c - rend l'effet de pente irrégulier.

48 - phase 10/16

Vous avez ci-joint un extrait de la carte au 1/500 000 è indiquant l'aérodrome de Blois. Sous le nom de l'aérodrome, que signifie le nombre 397 ?

a - l'altitude de l'aérodrome (en pieds).

b - la longueur de la piste (en décamètres).

c - la fréquence de la tour de contrôle de Blois (en Mz).

49 - phase 10/15

Le contrôleur de Roanne vous informe que c'est la piste 20 en service. Atterrissez-vous ?

a - sur la piste en dur, face au Sud.

b - sur la piste en herbe, face au Sud.

c - sur la piste en herbe, face au Nord.

50 - phase 1/21

Vous allez accrocher un câble à un planeur :

a - vous utilisez le premier anneau disponible, car il doit être étudié pour se fixer sur tous types de crochets.

b - dans tous les cas, vous utilisez un gros anneau car tous les planeurs volant en France sont équipés de crochets Aérazur.

c - vous vérifiez la marque du crochet équipant le planeur, et en fonction de celle-ci, vous choisissez l'anneau correspondant : - crochet Tost allemand : anneau de diamètre intérieur 20 à 25 mm. - crochet Aérazur français : anneau de diamètre intérieur 30 mm.