logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 3/10

Au cours d'un vol remorqué, vous voyez le pilote remorqueur agiter rapidement sa gouverne de direction. Cela signifie :

a - larguez, je suis en panne.

b - vérifiez et rentrez vos aérofreins.

c - je n'ai presque plus d'essence, préparez-vous à larguer au moindre signal.

2 - phase 6/3

Un marais barométrique est :

a - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

b - un axe de basses pressions.

c - un axe de hautes pressions.

3 - phase 4/19

Plus la finesse est grande, plus l'angle de plané est :

a - grand.

b - petit.

c - la finesse n'influe pas sur l'angle de plané.

4 - phase 3/15

Vous avez déterminé votre point d'aboutissement au sol, et pendant votre approche finale, vous constatez que ce point a tendance à passer sous votre planeur. Il faut alors :

a - seulement augmenter la pente de descente en poussant sur le manche.

b - rentrer les aérofreins.

c - simultanément sortir tous les aérofreins, et prendre une assiette plus piquée, pour augmenter la pente de descente en gardant la V.O.A.

5 - phase 6/32

Deux planeurs identiques mais de poids différents décrochent :

a - à même incidence mais à des vitesses différentes.

b - à la même vitesse mais à des incidences différentes.

c - à même incidence et à même vitesse.

6 - phase 8/12

En vol de pente, vous engagez les virages :

a - du côté de l'aile qui se soulève.

b - toujours à l'opposé du relief.

c - à l'opposé du relief quand le planeur est plus bas que les crêtes et sans côté préférentiel dès que vous avez dépassé le niveau des crêtes.

7 - phase 5/5

En virage à gauche, les caps :

a - diminuent.

b - augmentent.

c - restent constants.

8 - phase 6/34

Une voilure mouillée augmente la traînée générale du planeur et en plus :

a - retarde le décrochage.

b - hâte le décrochage.

c - augmente la finesse.

9 - phase 9/27

Un formulaire AIR-PROX est :

a - une phase de vol bien déterminée pour les avions IFR.

b - la vérification que doit effectuer tout pilote avant de décoller.

c - le compte rendu d'un pilote concernant un risque d'abordage qu'il a pu constater avec un autre aéronef. Une enquête est ouverte à la suite de ce compte rendu.

10 - phase 2/25

Le lacet inverse est un phénomène qui apparaît lorsque le pilote agit :

a - sur les aérofreins.

b - sur le manche latéralement.

c - sur le palonnier.

11 - phase 1/19

L'exécution de la visite pré-vol :

a - se fait d'une façon quelconque.

b - se fait selon un ordre bien particulier, ceci dans le but d'éviter les omissions.

c - se limite à l'inspection de la cabine avant le vol, le reste n'intéressant que le mécanicien.

12 - phase 6/28

La limite entre les domaines du vol aux grands angles et celui des vols aux petits angles d'incidence est :

a - la vitesse de taux de chute minimal.

b - la vitesse de finesse maximale.

c - la vitesse de décrochage.

13 - phase 5/11

Un planeur a l'immatriculation F-CEAU. La transmission par radio de cette immatriculation à un service de contrôle de la circulation aérienne s'énonce :

a - France-Charles-Emir-Allo-Union.

b - Fox-Trot-Charlie-Eric-Alpha-Union.

c - Fox-Trot-Charlie-Echo-Alpha-Uniform.

14 - phase 1/20

Avec un crochet Aérazur, l'essai de largage doit s'effectuer :

a - plusieurs fois, avant chaque vol.

b - une fois, avant le premier vol de la journée.

c - seulement si on a constaté un fonctionnement défectueux auparavant.

15 - phase 6/29

Etant aux grands angles, vous devez, pour revenir aux petits angles :

a - sortir les aérofreins.

b - pousser sur le manche.

c - placer le compensateur 'à piquer'.

16 - phase 7/11

Vous rentrez dans une ascendance et engagez la spirale. Après environ 90 ° de secteur de virage, votre variomètre redevient négatif. Quelle est la meilleure manoeuvre ?

a - après avoir parcouru environ 270 ° de secteur d'angle, sortir du virage et attendre l'ascendance : elle doit se trouver devant vous. Procéder alors à un nouveau centrage.

b - maintenir le virage constant en inclinaison et vitesse si le bilan est tout de même positif.

c - changer de sens de virage car on s'est probablement mis en virage trop tôt.

17 - phase 1/9

La commande de largage du câble de remorquage est conventionnellement de couleur

a - rouge.

b - blanche.

c - jaune.

18 - phase 9/11

Un planeur désirant traverser une voie aérienne (AWY), en dessous du FL 115, doit :

a - au préalable contacter par radio le centre de contrôle régional (CCR) pour obtenir une autorisation de transit.

b - respecter les conditions météorologiques de vol à vue.

c - maintenir un niveau de vol bien précis.

19 - phase 4/14

La vitesse d'approche sans vent de votre planeur est de 90 km/h, vous estimez un vent de face à l'atterrissage de 40 km/h. Votre vitesse d'approche sera alors de :

a - 90 km/h.

b - 110 km/h.

c - 130 km/h.

20 - phase 1/31

Vous êtes installé et attaché à bord de votre planeur :

a - vous devez pouvoir atteindre les commandes principales.

b - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes, même celles qui vous seront peu utiles durant le vol projeté.

c - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes et pouvoir les manoeuvrer dans la totalité de leur débattement.

21 - phase 3/8

Si le largage a lieu au cours d'un virage, dans une ascendance thermique par exemple, vous dégagerez :

a - à l'intérieur du virage.

b - à l'extérieur du virage.

c - vous vous remettez aussitôt à inclinaison nulle et continuez en ligne droite.

22 - phase 1/28

Lors du stockage du planeur au sol, peut-on utiliser le parachute pour charger l'aile ?

a - oui, car cela ne présente aucun inconvénient.

b - non, car l'exposition du parachute au soleil est néfaste pour sa bonne conservation.

c - non, car le parachute n'est pas assez lourd.

23 - phase 1/25

L'ouverture du parachute de sauvetage se produit :

a - automatiquement, 3 secondes après l'évacuation du planeur.

b - si l'on tire sur la poignée rouge située sur la partie gauche du harnais.

c - automatiquement dès que votre vitesse de chute libre dépasse une certaine valeur.

24 - phase 10/16

Vous avez ci-joint un extrait de la carte au 1/500 000 è indiquant l'aérodrome de Blois. Sous le nom de l'aérodrome, que signifie le nombre 397 ?

a - l'altitude de l'aérodrome (en pieds).

b - la longueur de la piste (en décamètres).

c - la fréquence de la tour de contrôle de Blois (en Mz).

25 - phase 6/20

Le nuage de la photo ci-dessous est :

a - dangereux pour le vélivole.

b - très favorable pour le vélivole.

c - générateur de brumes et de brouillards.

26 - phase 8/15

La fréquence et l'amplitude des mouvements ondulatoires sont plus importantes :

a - les jours d'orage.

b - en hiver, ainsi qu'au lever et coucher du soleil, lorsque l'atmosphère est plus stable.

c - pendant les après-midi d'été lorsque l'atmosphère est instable.

27 - phase 3/16

La vitesse d'approche :

a - doit être surveillée constamment au cours de la finale, en alternance avec la pente d'approche.

b - est affichée une fois pour toute au début de la finale, l'attention du pilote se concentrant ensuite uniquement sur le point d'atterrissage.

c - peut être tenue avec une marge de + 10 km/h sans que cela ait une influence sur la précision de l'atterrissage.

28 - phase 4/17

L'effet de girouette se manifeste par une tendance du planeur :

a - à s'incliner quand il vole vent de travers.

b - en vol, à s'orienter dans le lit du vent.

c - à pivoter face au vent pendant le roulage au sol.

29 - phase 1/5

La gouverne de profondeur est une surface :

a - mobile horizontale située à l'arrière du planeur

b - fixe horizontale située à l'arrière du planeur

c - mobile fixée au bord de fuite de l'aile de part et d'autre du fuselage

30 - phase 6/22

L'arrivée d'un front chaud se manifeste par :

a - un ciel de plus en plus dégagé et limpide.

b - une ligne continue de cumulo-nimbus.

c - une arrivée graduelle de nuages à haute altitude (cirrus), allant en s'épaississant lentement.

31 - phase 8/11

L'apparition de la convection thermique :

a - renforce l'effet de pente.

b - rend l'effet de pente utilisable loin au vent du relief.

c - rend l'effet de pente irrégulier.

32 - phase 3/14

La pente d'approche est choisie de telle sorte que :

a - le pilote n'ait pratiquement pas à sortir les aérofreins pendant la finale.

b - le pilote ait à utiliser tous ses aérofreins pour se poser à l'endroit voulu.

c - le dosage des aérofreins soit une moyenne entre la finesse maximale, aérofreins rentrés et le dosage plein aérofreins, permettant ainsi des corrections de pente dans un sens ou dans l'autre.

33 - phase 1/18

La visite pré-vol permet de s'assurer que le planeur est apparemment en bon état de vol :

a - elle doit être faite tous les matins par le mécanicien du club.

b - elle doit être effectuée à chaque séance de vol par le premier pilote de la machine, ou si le planeur est resté longtemps stocké sans surveillance.

c - elle doit être faite impérativement à chaque vol.

34 - phase 2/5

Dans une soufflerie si on multiplie par 3 la vitesse du vent relatif arrivant sur un profil :

a - la résultante aérodynamique est multipliée par 3.

b - la résultante aérodynamique est multipliée par 6.

c - la résultante aérodynamique est multipliée par 9.

35 - phase 6/24

L'arrivée du front froid se manifeste par :

a - une accalmie du vent et une disparition des nuages.

b - des formations nuageuses toujours moins puissantes que celles accompagnant le front chaud de la même perturbation.

c - des formations nuageuses puissantes, principalement en été, lorsque l'air chaud instable est à l'origine de lignes de cumulo-nimbus.

36 - phase 7/8

En France, le vol à voile à l'intérieur des nuages est :

a - interdit.

b - autorisé, si vous avez fait la preuve que vous savez vous servir des instruments gyroscopiques.

c - autorisé, si vous avez la qualification de vol aux instruments.

37 - phase 9/20

Au cours de la préparation d'un circuit vous constatez que vous devez traverser un espace aérien à statut particulier dont le sigle est LF-D 573. Vous en déduisez immédiatement que c'est une zone :

a - interdite.

b - dangereuse.

c - réglementée.

38 - phase 3/9

Le signal impératif de largage est :

a - battements rapides de la gouverne de direction de l'avion.

b - battements d'ailes de l'avion.

c - variations d'assiette rapides de l'avion.

39 - phase 8/20

L'effet de foehn est caractérisé par :

a - un nuage de chapeau qui couvre principalement la partie 'au vent' du relief générateur d'un système ondulatoire.

b - une zone de ciel clair située sous le vent d'un relief générateur d'un système ondulatoire.

c - un refroidissement de la masse d'air qui descend le long de la montagne.

40 - phase 2/30

Au cours d'un virage à une inclinaison stabilisée de 30°, le pilote doit agir faiblement sur :

a - le manche, latéralement vers l'intérieur du virage.

b - le palonnier, vers l'extérieur du virage.

c - le manche, latéralement vers l'extérieur du virage.

41 - phase 4/4

Le vent effectif se manifeste par :

a - une modification de la vitesse sol.

b - un effet de dérive.

c - rien : c'est un vent théorique n'ayant aucun effet.

42 - phase 4/10

Il y a du vent de travers, l'avion remorqueur a encore les roues au sol, alors que votre planeur a déjà décollé :

a - vous corrigez la dérive pour que le câble reste dans l'axe de l'avion.

b - vous maintenez l'axe du planeur rigoureusement parallèle à l'axe de l'avion.

c - les deux propositions précédentes ne sont pas acceptables car par vent de travers, vous devez vous arranger pour décoller en même temps que l'avion.

43 - phase 7/13

Au cours d'une spirale, l'aiguille du variomètre passe par un maximum, puis retombe à des valeurs faiblement positives. Pour vous centrer, vous :

a - desserrez la spirale avant l'indication maximale du variomètre, puis resserrez quelques secondes plus tard.

b - inversez le sens de spirale quand l'aiguille du variomètre indique la valeur minimale.

c - vous mettez en ligne droite peu après l'indication variométrique maximale puis reprenez la spirale quelques secondes plus tard.

44 - phase 4/23

Avec du vent de face, pour conserver la meilleure finesse au sol possible, vous devez voler :

a - à vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

45 - phase 10/12

Sur quels documents relevez-vous, avant de partir en circuit, les fréquences radio et les consignes particulières des aérodromes sur lesquels vous pourriez atterrir ?

a - cartes d'atterrissage à vue V.A.C.

b - carte de France 'vol à vue et radionavigation' au 1/1 000 000 è.

c - carte aéronautique au 1/500 000 è.

46 - phase 5/2

Pour aller de A vers B, la route vraie a pour valeur approximative :

a - 050 °.

b - 130 °.

c - 310 °.

47 - phase 8/24

En vol d'onde, comment sont exploités les courants ascendants dans la couche ondulatoire ?

a - dans la plupart des cas, en plaçant le planeur perpendiculairement au vent pour dériver dans les ressauts successifs.

b - en spirale, avec un départ en ligne droite vent dans le dos, dès que les indications du variomètre deviennent négatives.

c - en plaçant le planeur face au vent, immobile au-dessus d'un point sol, ou en allers et retours successifs au-dessus d'un axe sol si le vent est trop faible pour que le planeur reste immobile par rapport au sol.

48 - phase 8/7

Vous volez en onde de ressaut. Votre altitude est de 4 500 m. Si vous effectuez un décrochage, qu'indiquera l'anémomètre ?

a - la même vitesse que si vous décrochez à basse altitude.

b - une vitesse plus forte que si vous décrochez à basse altitude.

c - une vitesse plus faible que si vous décrochez à basse altitude.

49 - phase 6/15

Dans une masse d'air sans nuage, la température est de 15 °C au sol et de 12 °C à 500 m. Cette tranche d'air :

a - est stable.

b - est instable.

c - est le siège d'une inversion.

50 - phase 1/14

Avant de sortir un planeur du hangar, vous devez vous assurer que :

a - l'équipage est bien installé à l'intérieur.

b - toutes les gouvernes sont parfaitement bloquées.

c - la verrière est fermée et verrouillée et qu'une éclisse bloque la gouverne de direction.