logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 9/8

Dans un espace aérien non contrôlé, au-dessous du plus élevé des 2 niveaux suivants (900 m AMSL ou 300 m/sol), quelles conditions météorologiques minimales devez-vous respecter ? Disposer :

a - d'une visibilité d'au moins 1 500 m, voler hors des nuages et être en vue de la surface.

b - d'une visibilité d'au moins 5 km et d'un espacement par rapport aux nuages de 300 m verticalement, 1 500 m horizontalement.

c - d'une visibilité de 3 000 m et maintenir un espacement par rapport aux nuages de 600 m.

2 - phase 2/1

Sur un planeur en vol, le vent relatif :

a - est de valeur égale et de direction opposée à la vitesse.

b - est de valeur égale et de même sens que la vitesse.

c - ne dépend que des conditions météorologiques.

3 - phase 8/5

Deux planeurs identiques mais de charge alaire différente traversent une large zone ascendante. Chaque pilote utilise son planeur à la vitesse de taux de chute minimal :

a - les 2 planeurs gagneront la même altitude.

b - le planeur le plus chargé gagnera plus d'altitude que l'autre.

c - le planeur le plus léger gagnera plus d'altitude que l'autre.

4 - phase 10/8

Vous réalisez un circuit en aller et retour. Vous arrivez au point de virage dans la situation décrite par le dessin ci-dessous. Le plafond est à 1 500 m. Vous abordez le cumulus à une hauteur de 800 m :

a - vous allez faire vos photographies et revenez ensuite sous le cumulus.

b - vous prenez le maximum d'altitude sous le cumulus avant de faire vos photographies.

c - vous êtes assez haut et n'avez pas besoin de spiraler sous le cumulus, ni à l'aller ni au retour.

5 - phase 1/24

Le port du parachute en planeur est :

a - facultatif.

b - obligatoire.

c - indispensable dans certains planeurs et inutile dans d'autres.

6 - phase 6/1

L'hectopascal est une unité de :

a - pression.

b - altitude.

c - humidité.

7 - phase 2/32

Lorsque l'écoulement n'est pas symétrique sur le planeur, on dit :

a - qu'il est en dérapage.

b - qu'il existe un angle d'attaque inverse.

c - qu'il y a du vent de travers.

8 - phase 9/16

Une S/CTR est : d - je ne sais pas.

a - une CTR où le contrôle est assuré par un organisme militaire.

b - une CTR admettant le VFR spécial.

c - une CTR spécialisée dans le traitement du trafic IFR.

9 - phase 1/18

La visite pré-vol permet de s'assurer que le planeur est apparemment en bon état de vol :

a - elle doit être faite tous les matins par le mécanicien du club.

b - elle doit être effectuée à chaque séance de vol par le premier pilote de la machine, ou si le planeur est resté longtemps stocké sans surveillance.

c - elle doit être faite impérativement à chaque vol.

10 - phase 4/23

Avec du vent de face, pour conserver la meilleure finesse au sol possible, vous devez voler :

a - à vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse maximale en air calme.

11 - phase 3/17

Lors de l'atterrissage, vous rebondissez assez fortement : la correction est la suivante :

a - vous poussez sur le manche en rentrant les aérofreins.

b - vous poussez sur le manche en sortant les aérofreins.

c - vous rentrez les aérofreins en évitant une forte action sur le manche vers l'avant et vous reprenez la manoeuvre d'arrondi un peu plus loin.

12 - phase 1/12

L'anémomètre est un instrument indiquant :

a - la direction du vent.

b - la vitesse du planeur par rapport à l'air.

c - la symétrie du vol.

13 - phase 6/16

Dans une masse d'air sans nuage, la température est de 15 °C au sol et de 8 °C à 500 m. Cette tranche d'air est :

a - stable.

b - instable.

c - est le siège d'une inversion.

14 - phase 1/27

L'atterrissage en parachute doit s'effectuer de la façon suivante :

a - bras et jambes écartées (position en croix).

b - jambes jointes et tendues et bras le long du corps.

c - pieds joints, genoux serrés, jambes légèrement fléchies, les mains sur les suspentes et les coudes collés au corps.

15 - phase 6/29

Etant aux grands angles, vous devez, pour revenir aux petits angles :

a - sortir les aérofreins.

b - pousser sur le manche.

c - placer le compensateur 'à piquer'.

16 - phase 3/5

Vous êtes en remorqué en ligne droite et par suite d'un mauvais contrôle de l'inclinaison, vous vous retrouvez fortement désaxé à droite de l'avion remorqueur :

a - vous inclinez franchement le planeur à gauche et revenez à inclinaison nulle en passant dans l'axe de l'avion.

b - vous créez une faible inclinaison à gauche et aidez ainsi la traction du câble à vous ramener dans l'axe.

c - vous sortez les aérofreins pour augmenter la traction sur le câble.

17 - phase 2/27

Le pilote s'oppose au lacet inverse en agissant :

a - sur le manche latéralement et sur le palonnier du côté opposé.

b - sur le compensateur.

c - sur le palonnier du même côté que sur le manche latéralement.

18 - phase 4/9

L'inclinaison recommandée pour le dernier virage est de l'ordre de :

a - 10 °.

b - 60 °.

c - 20 ° à 30 °.

19 - phase 5/5

En virage à gauche, les caps :

a - diminuent.

b - augmentent.

c - restent constants.

20 - phase 1/4

L'envergure est :

a - la distance maximale entre l'avant et l'arrière du planeur.

b - la distance maximale entre les 2 extrémités d'ailes.

c - la distance entre le bord d'attaque et le bord de fuite de l'aile

21 - phase 9/24

Vous vous proposez d'utiliser un planeur et en compulsant ses documents vous constatez que le CDN porte la mention R :

a - le planeur n'est pas en situation technique de vol et vous ne pouvez l'utiliser.

b - ceci signifie que ce planeur ne peut être lancé que par remorqueur (à l'exclusion du treuillage).

c - le planeur peut voler, mais uniquement en 'vol local'.

22 - phase 9/3

Juste après le décollage, le câble casse alors que votre hauteur n'excède pas 30 mètres et que vous avez dépassé le seuil de piste. Vous :

a - tentez un atterrissage de fortune devant vous.

b - faites demi-tour pour atterrir à contre piste.

c - tentez un tour de piste normal, terminé en PTU.

23 - phase 1/10

La commande d'ouverture de la verriere, quand elle ne fait pas fonction de commande de largage de verriere, doit être de couleur :

a - blanche.

b - jaune.

c - verte.

24 - phase 8/22

Les rotors et les lenticulaires donnent une impression de fixité par rapport au sol, car :

a - le vent à leur niveau est nul.

b - ils se forment à leur partie 'au vent' et se désagrègent à leur partie 'sous le vent'.

c - leur durée de vie étant très brève, ils ne se déplacent que sur une courte distance.

25 - phase 1/7

Dans la cabine vous trouvez une commande de couleur verte. C'est la commande :

a - des aérofreins.

b - de largage du câble.

c - de compensateur de profondeur.

26 - phase 6/13

On appelle isothermie une tranche d'air dans laquelle la température :

a - diminue avec l'altitude.

b - augmente avec l'altitude.

c - est constante.

27 - phase 3/3

Pendant la phase d'accélération, au début du roulage, l'une des deux ailes de votre planeur prend contact avec le sol et y reste malgré tous vos efforts pour tenter de la relever. Le planeur tend à partir 'en cheval de bois' :

a - vous attendez que le pilote remorqueur vous largue.

b - vous freinez pour que la tension du câble vous ramène dans l'axe de l'avion.

c - vous larguez le câble immédiatement et vous freinez.

28 - phase 7/9

Vous n'avez pas été assez prévoyant et vous vous retrouvez 'aux barbules' d'un gros cumulus, avec un variomètre fortement positif :

a - vous profitez de l'aubaine pour gagner encore quelques centaines de mètres.

b - vous augmentez la vitesse jusqu'à ce que votre variomètre indique 0.

c - vous sortez totalement les aérofreins et vous piquez, pour échapper à l'influence ascensionnelle du nuage.

29 - phase 10/26

Sur le dessin ci-dessous, vous êtes parti du second ressaut en direction du premier et constatez que votre altitude de départ était insuffisante. Quelle solution adoptez-vous pour rejoindre la zone ascendante du premier ressaut ?

a - trajectoire a : traversée du nuage pour ressortir 'au vent'.

b - trajectoire b : passer sous le nuage.

c - trajectoire c : retour au second ressaut pour prendre davantage d'altitude.

30 - phase 6/3

Un marais barométrique est :

a - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

b - un axe de basses pressions.

c - un axe de hautes pressions.

31 - phase 1/22

Pour signaler au pilote remorqueur que vous avez accroché le câble à son avion vous devez :

a - agiter le compensateur de profondeur sans toucher à la gouverne de profondeur.

b - tirer vigoureusement sur le câble.

c - déplacer la gouverne de direction sans toucher au compensateur de direction s'il existe.

32 - phase 1/31

Vous êtes installé et attaché à bord de votre planeur :

a - vous devez pouvoir atteindre les commandes principales.

b - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes, même celles qui vous seront peu utiles durant le vol projeté.

c - vous devez pouvoir atteindre toutes les commandes et pouvoir les manoeuvrer dans la totalité de leur débattement.

33 - phase 2/30

Au cours d'un virage à une inclinaison stabilisée de 30°, le pilote doit agir faiblement sur :

a - le manche, latéralement vers l'intérieur du virage.

b - le palonnier, vers l'extérieur du virage.

c - le manche, latéralement vers l'extérieur du virage.

34 - phase 1/3

On appelle emplanture :

a - la partie de l'aile qui fait jonction avec le fuselage.

b - la zone de jonction de la dérive avec le plan fixe.

c - la partie du fuselage sur laquelle est fixée le train d'atterrissage.

35 - phase 2/22

Vous volez à 80 km/h et vous désirez prendre une vitesse de 110 km/h :

a - vous poussez sur le manche tant que l'aiguille de l'anémomètre n'indique pas 110 km/h.

b - vous affichez l'assiette correspondant sensiblement à la vitesse de 110 et attendez la stabilisation de la vitesse.

c - vous accroissez lentement la vitesse par petites tranches de 5 km/h en 5 km/h, jusqu'à 110 km/h.

36 - phase 8/2

Au cours d'une spirale à forte inclinaison, vous vous retrouvez à une vitesse beaucoup trop grande. Pour corriger vous :

a - tirez sur le manche.

b - agissez sur le palonnier vers l'extérieur du virage.

c - diminuez l'inclinaison, puis rétablissez la vitesse.

37 - phase 2/35

Votre fil de laine et votre bille sont positionnés comme suit : le vent relatif vient de : (choisissez la proposition exacte) :

a - gauche et la correction consiste à agir sur le palonnier à gauche.

b - droite et la correction consiste à agir sur le palonnier à gauche.

c - droite et la correction consiste à agir sur le palonnier à droite.

38 - phase 1/15

Vous êtes prêt à traverser une piste avec un véhicule remorquant un planeur alors qu'un autre planeur se présente à l'atterrissage :

a - vous vous engagez rapidement pour ne pas gêner l'autre.

b - vous attendez qu'il se pose et vous vous engagez ensuite.

c - vous faites comme si de rien n'était car il y a assez de place sur la piste pour vous et pour lui.

39 - phase 8/19

En onde de ressaut, les longueurs d'ondes moyennes rencontrées en France sont de l'ordre de :

a - quelques centaines de mètres.

b - 3 à 15 km.

c - supérieure à 20 km.

40 - phase 6/42

Sur un planeur de conception récente les aérofreins peuvent être sortis :

a - à n'importe quelle vitesse.

b - jusqu'à la vitesse correspondant à l'extrémité de l'arc blanc tracé sur l'anémomètre.

c - jusqu'à la vitesse correspondant à l'extrémité de l'arc vert tracé sur l'anémomètre.

41 - phase 4/7

Le planeur A vole à 80 km/h et le planeur B à 110 km/h. Ils subissent tous les deux le même vent traversier :

a - leurs dérives seront égales.

b - le planeur A doit afficher une correction de dérive plus forte que B.

c - le planeur B doit afficher une correction de dérive plus forte que A.

42 - phase 9/2

Au cours d'un retour au sol, il est préférable de se placer en position basse. Quand devez-vous le faire ?

a - dès que vous constatez l'impossibilité de larguer.

b - après avoir 'battu' des ailes.

c - après que le pilote remorqueur ait agité sa gouverne de direction, vous signifiant qu'il va débuter la descente.

43 - phase 2/18

Un planeur vole en ligne droite, à vitesse constante. Dans ce cas, son poids est :

a - toujours légèrement supérieur à la résultante aérodynamique puisque le planeur descend.

b - exactement compensé par la résultante aérodynamique.

c - légèrement inférieur à la résultante aérodynamique puisque le planeur vole.

44 - phase 5/4

Pour modifier votre cap, vous devez :

a - surveiller le compas pendant le virage.

b - prendre un repère au sol avant le virage vers la nouvelle direction à prendre.

c - arrêter le virage au moment où le cap choisi passe en face de la ligne de foi du compas.

45 - phase 4/22

Dans une descendance, pour conserver la meilleure finesse possible, vous devez voler :

a - à la vitesse de finesse maximale en air calme.

b - moins vite que la vitesse maximale en air calme.

c - plus vite que la vitesse de finesse en air calme.

46 - phase 4/30

Vous volez sur un planeur dont la polaire est représentée ci-dessous, votre vitesse de vol est de 90 km/h, le vent est nul. Pour parcourir en ligne droite 25 km, vous avez perdu 1 300 m. On peut en conclure que vous avez subi :

a - des courants ascendants.

b - des courants descendants.

c - aucun courant, cette perte d'altitude est normale.

47 - phase 7/4

Lorsque l'inversion nocturne est très épaisse, la convection utilisable pour le planeur :

a - risque de ne débuter que dans le courant de l'après-midi.

b - risque de débuter tôt le matin.

c - ne subit pas d'influence particulière.

48 - phase 8/13

Vous êtes en vol de pente. Le relief est à votre gauche. Un autre planeur arrive en face de vous, à même altitude :

a - il a priorité, vous dégagez à droite.

b - vous avez priorité et maintenez votre cap.

c - vous sortez les aérofreins pour passer dessous.

49 - phase 9/18

La carte aéronautique au 1/1 000 000 è est un document important pour la préparation d'un vol. Vous devez vous assurer de son état de validité. Ce document est édité :

a - 2 fois par an.

b - 1 fois tous les 2 ans.

c - 1 fois tous les 5 ans.

50 - phase 7/7

Comment se caractérise, sous nos climats, la disparition de la convection en fin de journée ?

a - les ascendances se poursuivent plusieurs heures après le coucher du soleil et ne disparaissent totalement que pendant la nuit.

b - les ascendances diminuent d'intensité en s'espaçant les unes des autres.

c - les ascendances disparaissent brutalement au moment où le soleil disparaît à l'horizon et ne réchauffe plus le sol.