logo cvvsfc
image d'entète
La formation -> Révision en ligne






















centre de vol à voile de saint-florentin chéu

Révision du théorique

école


Cette page vous permet de réviser le théorique en répondant à des questionnaires.
Vous pouvez choisir de répondre à toutes les questions d'une phase:

<1> <2> <3> <4> <5> <6> <7> <8> <9> <10>
Ou répondre à une série de 50 questions prises au hasard.
En fin de questionnaire, cliquez sur le bouton pour afficher la correction.
Bonne chance !!

50 questions

1 - phase 6/31

Le vol à la vitesse minimale est caractérisé par :

a - un centrage près de la limite arrière et une abattée brutale.

b - une perte de contrôle avec départ en vrille du planeur.

c - une forte incidence obtenue par l'effet maximal de la gouverne de profondeur et un fort taux de chute avec une assiette normale.

2 - phase 6/17

Les nuages de la photo ci-dessous sont des :

a - cirro-cumulus et strato-cumulus.

b - altocumulus et cumulus.

c - cirrus et altostratus.

3 - phase 6/9

La brise de mer souffle :

a - le jour.

b - la nuit.

c - en hiver.

4 - phase 1/19

L'exécution de la visite pré-vol :

a - se fait d'une façon quelconque.

b - se fait selon un ordre bien particulier, ceci dans le but d'éviter les omissions.

c - se limite à l'inspection de la cabine avant le vol, le reste n'intéressant que le mécanicien.

5 - phase 7/7

Comment se caractérise, sous nos climats, la disparition de la convection en fin de journée ?

a - les ascendances se poursuivent plusieurs heures après le coucher du soleil et ne disparaissent totalement que pendant la nuit.

b - les ascendances diminuent d'intensité en s'espaçant les unes des autres.

c - les ascendances disparaissent brutalement au moment où le soleil disparaît à l'horizon et ne réchauffe plus le sol.

6 - phase 5/7

L'indication 3 sur la rose du compas correspond à :

a - 003 °.

b - 030 °.

c - 300 °.

7 - phase 8/26

Vous tentez votre épreuve de gain d'altitude de 5 000 m. Vous constatez que la couverture nuageuse en dessous de vous augmente rapidement et couvre une très grande partie du sol :

a - vous continuez de monter pour terminer votre épreuve.

b - vous estimez qu'il est dangereux de continuer et débutez une descente rapide aux aérofreins.

c - vous vous réjouissez car plus il y a de nuages et plus l'onde est facile à exploiter.

8 - phase 10/19

Vous vous retrouvez à basse altitude. Trois champs, de dimensions et d'orientations identiques se trouvent à proximité. Seules les cultures diffèrent. Vous choisissez ?

a - un champ de blé moissonné.

b - un champ couvert de maïs (hauteur estimée 50 à 60 cm).

c - un pâturage.

9 - phase 4/30

Vous volez sur un planeur dont la polaire est représentée ci-dessous, votre vitesse de vol est de 90 km/h, le vent est nul. Pour parcourir en ligne droite 25 km, vous avez perdu 1 300 m. On peut en conclure que vous avez subi :

a - des courants ascendants.

b - des courants descendants.

c - aucun courant, cette perte d'altitude est normale.

10 - phase 8/25

Au cours d'un vol en onde, vous avez perdu l'ascendance que vous exploitiez dans la couche laminaire. Comment la recherchez-vous ?

a - en vous mettant en spirale à faible inclinaison (10 à 15°) afin de parcourir un large secteur.

b - en prospectant tout d'abord 'au vent' de votre position en ligne droite dans le lit du vent.

c - en prospectant d'abord 'sous le vent' de votre position en ligne droite dans le lit du vent.

11 - phase 3/23

Avant le décollage, vous mettez votre altimètre à 0. On dit qu'il est calé :

a - au QNH.

b - au niveau de vol.

c - au QFE.

12 - phase 2/22

Vous volez à 80 km/h et vous désirez prendre une vitesse de 110 km/h :

a - vous poussez sur le manche tant que l'aiguille de l'anémomètre n'indique pas 110 km/h.

b - vous affichez l'assiette correspondant sensiblement à la vitesse de 110 et attendez la stabilisation de la vitesse.

c - vous accroissez lentement la vitesse par petites tranches de 5 km/h en 5 km/h, jusqu'à 110 km/h.

13 - phase 5/17

Vous êtes en vol local à 6 km du terrain et votre altitude est de 1 200 m. Le vent est nul. Vous vous êtes fixé comme règle de vol local de ne pas vous éloigner du terrain de plus de 10 fois votre hauteur (finesse 10). Un cumulus se trouve à 5 km de votre position et vous l'estimez à 10 km du terrain :

a - vous ne pouvez pas vous y rendre, car vous y arriverez à 700 m, transgressant la règle que vous vous êtes fixée.

b - vous pouvez vous diriger vers ce cumulus, mais vous ne devez pas perdre plus de 200 m pour l'atteindre.

c - il vaut mieux ne pas tourner le dos au terrain et vous choisissez un autre nuage.

14 - phase 3/13

La vitesse maximale de sortie des aérofreins sur un planeur de conception moderne est au moins égale :

a - à 1,3 fois la vitesse d'approche.

b - à 2 fois la vitesse minimale du planeur.

c c- à la vitesse maximale permise pour le planeur.

15 - phase 9/11

Un planeur désirant traverser une voie aérienne (AWY), en dessous du FL 115, doit :

a - au préalable contacter par radio le centre de contrôle régional (CCR) pour obtenir une autorisation de transit.

b - respecter les conditions météorologiques de vol à vue.

c - maintenir un niveau de vol bien précis.

16 - phase 7/19

Vous rentrez dans une ascendance alors que vous subissez un fort vent de face :

a - la mise en spirale se fait dans les mêmes conditions qu'un jour sans vent.

b - vous vous mettez en spirale dès la tendance positive du variomètre.

c - vous vous mettez en spirale après avoir atteint le maximum indiqué par le variomètre.

17 - phase 10/12

Sur quels documents relevez-vous, avant de partir en circuit, les fréquences radio et les consignes particulières des aérodromes sur lesquels vous pourriez atterrir ?

a - cartes d'atterrissage à vue V.A.C.

b - carte de France 'vol à vue et radionavigation' au 1/1 000 000 è.

c - carte aéronautique au 1/500 000 è.

18 - phase 1/13

Le variomètre indique :

a - la vitesse verticale du planeur par rapport au sol.

b - la hauteur du planeur.

c - la direction du planeur par rapport au Nord.

19 - phase 9/4

A la suite d'une fausse manoeuvre ou d'une casse de câble, vous vous retrouvez largué à une hauteur de 100 mètres environ. Vous :

a - atterrissez devant vous en évitant les plus gros obstacles.

b - estimez être assez haut et effectuez un demi-tour pour atterrir à contre piste.

c - estimez être largement assez haut pour effectuer un tour de piste normal.

20 - phase 10/26

Sur le dessin ci-dessous, vous êtes parti du second ressaut en direction du premier et constatez que votre altitude de départ était insuffisante. Quelle solution adoptez-vous pour rejoindre la zone ascendante du premier ressaut ?

a - trajectoire a : traversée du nuage pour ressortir 'au vent'.

b - trajectoire b : passer sous le nuage.

c - trajectoire c : retour au second ressaut pour prendre davantage d'altitude.

21 - phase 1/3

On appelle emplanture :

a - la partie de l'aile qui fait jonction avec le fuselage.

b - la zone de jonction de la dérive avec le plan fixe.

c - la partie du fuselage sur laquelle est fixée le train d'atterrissage.

22 - phase 2/28

Avant de créer un virage, vous devez vous assurer:

a - que les commandes sont libres.

b - que le secteur dans lequel vous allez évoluer est libre.

c - que vous ne virez pas vent dans le dos.

23 - phase 3/20

Un planeur arrive sur votre gauche, à la même altitude que vous :

a - vous avez priorité et maintenez votre trajectoire sans plus vous occuper de l'autre.

b - il a la priorité et vous dégagez à droite,

c - vous avez priorité, mais vous devez sans cesse garder le contact visuel sur l'autre planeur et être prêt à chaque instant à engager une manoeuvre d'évitement pour le cas où l'autre pilote ne vous aurait pas vu.

24 - phase 4/27

Vous rentrez à l'aérodrome avec du vent de face. Comment calez-vous l'origine du Mac Cready pour bénéficier de la meilleure finesse sol ?

a - en face du 0 du variomètre.

b - au-dessus du 0 du variomètre.

c - au-dessous du 0 du variomètre.

25 - phase 4/21

Le taux de chute du planeur :

a - est plus fort pour toutes les vitesses différentes de la vitesse de taux de chute minimal.

b - est proportionnel à la vitesse du planeur.

c - a une valeur constante pour une plage importante de vitesse.

26 - phase 9/9

La base des nuages est à 1 500 mètres au-dessus de votre aérodrome. Pour respecter les conditions météorologiques minimales de vol à vue, vous ne monterez pas à une hauteur supérieure à :

a - 1 500 m.

b - 900 m.

c - 1 200 m.

27 - phase 6/25

Qu'appelle-t-on la traîne ?

a - c'est dans une perturbation, la zone comprise entre le front chaud et le front froid.

b - c'est la zone s'étendant à l'arrière du front froid.

c - c'est la partie arrière d'un cumulo-nimbus.

28 - phase 1/20

Avec un crochet Aérazur, l'essai de largage doit s'effectuer :

a - plusieurs fois, avant chaque vol.

b - une fois, avant le premier vol de la journée.

c - seulement si on a constaté un fonctionnement défectueux auparavant.

29 - phase 6/29

Etant aux grands angles, vous devez, pour revenir aux petits angles :

a - sortir les aérofreins.

b - pousser sur le manche.

c - placer le compensateur 'à piquer'.

30 - phase 8/24

En vol d'onde, comment sont exploités les courants ascendants dans la couche ondulatoire ?

a - dans la plupart des cas, en plaçant le planeur perpendiculairement au vent pour dériver dans les ressauts successifs.

b - en spirale, avec un départ en ligne droite vent dans le dos, dès que les indications du variomètre deviennent négatives.

c - en plaçant le planeur face au vent, immobile au-dessus d'un point sol, ou en allers et retours successifs au-dessus d'un axe sol si le vent est trop faible pour que le planeur reste immobile par rapport au sol.

31 - phase 2/21

Le facteur de charge ' n ' est égal au rapport :

a - résultante aérodynamique/poids = R'a/P.

b - poids/résultante aérodynamique = P/R'a.

c - force déviatrice/force centrifuge = Fd/Fc.

32 - phase 4/3

Quand le vent est de face, toutes erreurs instrumentales mises à part, qu'indique l'anémomètre ? Une vitesse :

a - égale à la vitesse sol.

b - inférieure à la vitesse sol.

c - supérieure à la vitesse sol.

33 - phase 9/8

Dans un espace aérien non contrôlé, au-dessous du plus élevé des 2 niveaux suivants (900 m AMSL ou 300 m/sol), quelles conditions météorologiques minimales devez-vous respecter ? Disposer :

a - d'une visibilité d'au moins 1 500 m, voler hors des nuages et être en vue de la surface.

b - d'une visibilité d'au moins 5 km et d'un espacement par rapport aux nuages de 300 m verticalement, 1 500 m horizontalement.

c - d'une visibilité de 3 000 m et maintenir un espacement par rapport aux nuages de 600 m.

34 - phase 3/4

Pour décoller en remorqué :

a - j'attends que l'anémomètre indique la vitesse de finesse maximale et le planeur décollera tout seul.

b - je sollicite légèrement le manche vers l'arrière et maintiens le planeur en palier à 2 mètres du sol jusqu'au décollage du remorqueur.

c - je maintiens le manche en butée arrière jusqu'au décollage du planeur.

35 - phase 10/25

Vous êtes en vol d'onde dans le second ressaut et envisagez de passer au premier. La longueur d'onde est de 8 km. Le vent de face souffle à 70 km/h. La finesse maximale de votre planeur est de 35. Vous pouvez prévoir une perte de hauteur entre ces deux ressauts de :

a - 300 m environ.

b - 3 000 m environ.

c - 1 000 m environ.

36 - phase 3/14

La pente d'approche est choisie de telle sorte que :

a - le pilote n'ait pratiquement pas à sortir les aérofreins pendant la finale.

b - le pilote ait à utiliser tous ses aérofreins pour se poser à l'endroit voulu.

c - le dosage des aérofreins soit une moyenne entre la finesse maximale, aérofreins rentrés et le dosage plein aérofreins, permettant ainsi des corrections de pente dans un sens ou dans l'autre.

37 - phase 1/12

L'anémomètre est un instrument indiquant :

a - la direction du vent.

b - la vitesse du planeur par rapport à l'air.

c - la symétrie du vol.

38 - phase 10/16

Vous avez ci-joint un extrait de la carte au 1/500 000 è indiquant l'aérodrome de Blois. Sous le nom de l'aérodrome, que signifie le nombre 397 ?

a - l'altitude de l'aérodrome (en pieds).

b - la longueur de la piste (en décamètres).

c - la fréquence de la tour de contrôle de Blois (en Mz).

39 - phase 8/2

Au cours d'une spirale à forte inclinaison, vous vous retrouvez à une vitesse beaucoup trop grande. Pour corriger vous :

a - tirez sur le manche.

b - agissez sur le palonnier vers l'extérieur du virage.

c - diminuez l'inclinaison, puis rétablissez la vitesse.

40 - phase 3/12

La longueur de l'approche finale en air calme :

a - doit être très faible : une centaine de mètres au maximum pour augmenter la précision de l'atterrissage.

b - peut être absolument quelconque car les aérofreins permettent de résorber toutes les erreurs possibles.

c - doit permettre des corrections de plan et de vitesse, pour cela elle doit être assez longue et comprise entre 500 et 1 200 m, soit environ 20 à 40 secondes de vol, suivant les planeurs.

41 - phase 9/26

Le manuel de vol d'un planeur contient les renseignements concernant :

a - les heures de vol effectuées.

b - les visites périodiques, réparations et modifications.

c - les caractéristiques de l'appareil, ses limitations d'emploi et ses éventuelles particularités.

42 - phase 6/20

Le nuage de la photo ci-dessous est :

a - dangereux pour le vélivole.

b - très favorable pour le vélivole.

c - générateur de brumes et de brouillards.

43 - phase 8/11

L'apparition de la convection thermique :

a - renforce l'effet de pente.

b - rend l'effet de pente utilisable loin au vent du relief.

c - rend l'effet de pente irrégulier.

44 - phase 1/5

La gouverne de profondeur est une surface :

a - mobile horizontale située à l'arrière du planeur

b - fixe horizontale située à l'arrière du planeur

c - mobile fixée au bord de fuite de l'aile de part et d'autre du fuselage

45 - phase 6/4

Un Thalweg est :

a - une zone de hautes pressions.

b - un axe de basses pressions.

c - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

46 - phase 8/23

La zone favorable à l'exploitation d'une ascendance dans la couche sous ondulatoire d'un système d'onde est située :

a - légèrement 'au vent' des nuages de rotor.

b - au vent de la montagne qui provoque l'onde de ressaut.

c - juste 'sous le vent' des nuages de rotor.

47 - phase 6/3

Un marais barométrique est :

a - une zone où la pression atmosphérique varie peu.

b - un axe de basses pressions.

c - un axe de hautes pressions.

48 - phase 8/28

Vous ne disposez pas d'équipement oxygène. Vous pouvez légalement monter jusqu'à :

a - la hauteur de 3 800 m au-dessus de votre aérodrome.

b - 3 800 m (FL 125).

c - le niveau de vol 195.

49 - phase 2/27

Le pilote s'oppose au lacet inverse en agissant :

a - sur le manche latéralement et sur le palonnier du côté opposé.

b - sur le compensateur.

c - sur le palonnier du même côté que sur le manche latéralement.

50 - phase 5/4

Pour modifier votre cap, vous devez :

a - surveiller le compas pendant le virage.

b - prendre un repère au sol avant le virage vers la nouvelle direction à prendre.

c - arrêter le virage au moment où le cap choisi passe en face de la ligne de foi du compas.